Devenir Partenaire
Lootmygame.com - Faites vous plaisir pour seulement 0.50€, La box gaming gagnante à tous les coups ! Lootmygame.com - Faites vous plaisir pour seulement 0.50€, La box gaming gagnante à tous les coups !
dragon-quest-xi-square-enix-geek-heroic-fantasy-geek-ps4-3ds-jaquette-001

Dragon Quest XI – Un J-RPG solide mais qui reste sur ses acquis

Si Final Fantasy a su marquer les esprits en occident, une autre saga du J-RPG a su s’imposer comme un cas d’or du genre : Dragon Quest. Mémorable de par son univers, le character design d’Akira Toryama, les compositions musicales de Kōichi Sugiyama ainsi que son gameplay au tour par tour stratégique. Dragon Quest XI se veut ainsi la promesse d’une longue aventure épique en compagnie de personnages haut en couleurs. Vous pouvez vous procurer le jeu sur Amazon.

Après quelques années ainsi que des spin-off, Dragon Quest revient cette année en Occident (le jeu est sorti depuis un an au Japon) avec un épisode principal sur PS4 et PC.

 

Une aventure dense

Dragon Quest XI: LoreSous titré “Les combattants de la destinée”, ce Dragon Quest XI nous conte les aventures d’un jeune garçon venu d’un petit village de montagne destiné à de grandes aventures. Abandonné sur une rivière par sa mère après qu’un groupe de monstres ait attaqué un château, notre héros sera récupéré par un vieil homme qui se chargera de l’élever en lui cachant la vérité. Quelques années plus tard, lors de son rituel de passage à l’âge adulte, il se rendra compte que son destin est bien plus important qu’il ne le croyait…

Ses aventures l’amèneront à voyager à travers le monde et à braver de nombreux dangers, accompagné de différents personnages rencontrés en route. Les déplacements dans le monde ainsi qu’en donjon ne sont plus ponctués de rencontres aléatoires. En effet, les monstres sont maintenant visibles et donc évitable. Il est toutefois fortement conseillé d’en affronter le plus possible pour avoir un niveau d’expérience assez élevé pour vaincre les boss. Appuyer sur une touche à proximité d’un monstre vous permettra de gratter quelques points de vie avant le début du combat en lui même.

Les combats

Dragon Quest XI: level upPhases de combats qui ne perdront pas les connaisseurs du tour par tour. Outre le fait de pouvoir se déplacer au sein d’un cercle autour des ennemis qui ne sert strictement à rien, les combats restent très classique. Via un onglet, vous pouvez gérer les tactiques des différents personnages: concentré sur le heal, attaque coûtant beaucoup de mana… Vous pouvez tout aussi bien choisir de gérer chaque personnage vous même. Ce système garde donc les défauts inhérent au genre. Si les affrontements prennent tout leurs sens lors de combats de boss où adopter la bonne stratégie et l’appliquer est vital, affronter des petits monstres pour gagner des niveaux peut vite devenir rébarbatif.

Avec l’argent amassé lors des combats, vous pouvez vous acheter différentes pièces d’équipements ainsi que des consommables comme des potions dans les différentes villes. En dehors de ces villes se trouvent des “camps” disséminés sur la carte, permettant différentes actions. Réunis autour d’un feu de camp, vous pouvez parler à vos différents compagnons, acheter des objets au commerçant (qui semble toujours camper au même endroit que nous… étrange), sauvegarder ainsi que crafter différents items. En effet, en récoltant des matériaux et des plans un peu partout, il vous est possible de crafter des pièces d’équipements avec votre “Transforge” via un mini-jeu plutôt sympathique.

 

“Trop” classique mais efficace

A l’heure où le J-RPG tente de se renouveler avec des titres marquants comme Nier: Automata, Persona 5 et même Final Fantasy XV, Dragon Quest XI reste très classique dans son approche. Les mécaniques de gameplay, bien que solides, n’innovent que très peu. De même, il faudra passer beaucoup de temps afin d’améliorer vos personnages lorsque le scénario nous mettra des barrières à base de vilains boss. Classique aussi au niveau de sa construction scénaristique où l’on incarne un énième élu destiné à sauver le monde et où les dialogues s’enchaînent en appuyant sur une touche. A noter que les voix sont absentes de la version originale et se trouve être une nouveauté de cette sortie occidentale.

Même si le jeu garde une direction artistique irréprochable et un certain souffle d’aventures, un certain sentiment de lassitude se fait sentir au bout de quelques heures. Toutefois si l’histoire vous intéresse assez pour passer au dessus des milliers de combats pour grinder vos personnages, Dragon Quest XI reste un J-RPG solide. “Trop” classique mais efficace.

Dragon Quest XI

N”hésitez pas à consulter nos autres tests si celui-là vous a plu!

Tags

Partagez sur

Vertigoh

"Tell me his name again? Vertigoh! Je suis gamer depuis près de 20ans. J'ai trois passions dans la vie: la musique, le cinéma et le jeu vidéo, j'espère donc vous faire partager ma passion au fil de mes articles sur différents sujets! à plus tard sur le site ou le discord!

Vous aimerez sûrement ces articles...

Réactions sur l\'article “Dragon Quest XI - Un J-RPG solide mais qui reste sur ses acquis”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *