Lootmygame.com - Faites vous plaisir pour seulement 0.50€, La box gaming gagnante à tous les coups ! Lootmygame.com - Faites vous plaisir pour seulement 0.50€, La box gaming gagnante à tous les coups !
Test Disc Room - Une

Disc Room – Le Die and Retry dans son plus bel apparat

Disc Room ACTION

Partagez sur

Développé par une équipe de quatre passionnés et édité par les dénicheurs de talent de chez Devolver, Disc Room est sorti le 22 octobre 2020. Son arrivée sur le GamePass permet de remettre le jeu en avant. Il a énormément de qualités à rendre. Nous vous l’expliquons dans ce test de Disc Room.

À l’assaut des disques de Jupiter

Le scénario de Disc Room est très simple (pour ne pas dire négligeable). En 2091, aux alentours de Jupiter apparaît un énorme disque menaçant. En tant que héros du jeu, le joueur se dirige vers ce disque afin d’en découvrir ses secrets. Disc Room se présente alors comme une suite de niveaux de plate-forme extrêmement exigeants. Si ces derniers sont parfois entrecoupés de cinématique rappelant l’histoire du jeu, cette dernière n’est ni très développée ni très intéressante.

Test Disc Room - Scénario

Nous n’en apprenons que très peu sur le héros de notre aventure

L’intérêt principal de ce titre ne se trouve, en effet, pas dans son histoire. Chaque niveau du jeu place le joueur dans une petite salle dans laquelle le but est de survivre le plus longtemps possible. Le jeu est doté d’un gameplay très simple : en plus de pouvoir se déplacer, le joueur peut accélérer le niveau à souhait (Spoiler : vous ne vous en servirez que vraiment peu si vous êtes un être humain normalement constitué) et utiliser un pouvoir. De plus, avec plus de soixante types de disques aux comportements et propriétés différents, chaque niveau de Disc Room propose un vrai challenge.

À chaque mort, le niveau peut recommencer quasi instantanément. L’exigence du titre est donc bien compensée par une jouabilité parfaite et des temps de chargement inexistants. Même les joueurs les moins opiniâtres seront tentés de relancer un niveau pour y gagner quelques centièmes de secondes. La trentaine de niveaux composant la base du jeu est découpée en plusieurs biomes permettant de renouveler le gameplay. Sans trop en dire pour ne pas divulgâcher, le tout est fait d’une manière très intelligente.

Test Disc Room - niveau

Le jeu était déjà dur… Rien de tel qu’un niveau dans le noir !

L’exigence mêlée à des idées géniales

Afin de débloquer le passage suivant, le joueur doit ainsi atteindre des objectifs par salle. Au fur et à mesure de son avancée, le joueur débloque des pouvoirs spéciaux. Ainsi, en utilisant un bouton, on peut dasher, ralentir le temps ou encore débloquer d’autres pouvoirs par la suite. Alors que les niveaux sont, au départ, assez classiques (tenir 10 secondes, dans la salle, combattre un boss), le jeu met rapidement en place une composante d’énigmes étonnante pour un jeu du genre, et très bien gérée.

Test Disc Room - niveau 2

Oui, le jeu est exigeant, mais il est surtout très bien pensé

Assez rapidement, les objectifs à atteindre seront ainsi plus mystérieux. Il faudra, pour débloquer toutes les salles du jeu, réfléchir à comment atteindre ces objectifs. En effet, ces derniers utilisent très intelligemment tous les pouvoirs à débloquer dans le jeu. Restant particulièrement mystérieux sur certains objectifs, le jeu force le joueur à se creuser les méninges et à bien exploiter toutes les mécaniques du jeu.

Test Disc Room - Map

Vous passerez une partie de votre temps sur la map afin d’essayer de percer tous les secrets du jeu

L’aventure principale de Disc Room se finit assez rapidement. En moins de cinq heures (durée variable suivant votre skill), vous pourrez avoir détruit le Gardien Suprême. Le jeu est loin de s’arrêter là, dans ce qu’il a à proposer. En plus de se casser la tête sur les énigmes afin de visiter toutes les salles du jeu et les différents défis mis en place par les développeurs, le jeu propose un Endgame avec une trentaine de niveaux « difficiles ». Si les composantes énigmatiques sont absentes de cet Endgame, il propose des niveaux particulièrement exigeants et donc un beau défi pour le joueur.

Disc Room finalement accessible à tous

Disposant d’un gameplay simple, mais très efficace, réussissant à fortement se renouveler au fur et à mesure de ces niveaux et proposant un excellent endgame, Disc Room a déjà beaucoup de qualités à revendre. Les développeurs ont, en outre, eu l’excellente idée de proposer un paramétrage très précis de sa difficulté. La vitesse du jeu, la difficulté des objectifs, la vitesse des disques, tout ou presque est précisément paramétrable. De plus, cela permet au jeu d’être fini par n’importe qui.

Test Disc Room - Paramétrage difficulté

Disc Room – Quelle intelligence dans le développement

Disc Room est un OVNI dans le monde vidéoludique. Sans être une révolution technique, le jeu est simplement l’exemple d’un jeu intelligemment développé. Proposant un gameplay proche de la perfection et se renouvelant régulièrement, le jeu se permet d’ajouter à son côté Die and Retry une composante de réflexion très maligne. En ajoutant un paramétrage de la difficulté le rendant accessible à tous et un Endgame excellent, Disc Room est un merveilleux petit jeu disponible à moins de 15 € ou par abonnement sur le GamePass. Devolver est décidément doué pour mettre en avant des pépites !

Retrouvez ce jeu au meilleur prix chez notre partenaire, GoCleCD.fr

Tags

Partagez sur

Matthes

je suis Matthes, rédacteur sur le site et fan de Nintendo de la première heure ou presque. Ayant principalement fait mes armes de gamer sur les différentes versions de Mario Kart et Smash Bros, mes occupations vidéoludiques sont aujourd'hui plus variées. Si elles tournent toujours principalement autour de l'univers de notre plombier préféré, de nombreux jeux indépendants tels que The Binding of Isaac, FTL : Faster Than Light ou encore Rimworld font dorénavant partie intégrante de mon quotidien de joueur.

Vous aimerez sûrement ces articles...

Réactions sur l\'article “Disc Room - Le Die and Retry dans son plus bel apparat”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *