Lootmygame.com - Faites vous plaisir pour seulement 0.50€, La box gaming gagnante à tous les coups ! Lootmygame.com - Faites vous plaisir pour seulement 0.50€, La box gaming gagnante à tous les coups !
Test Eiyuden Chronicles: Rising - Une

Eiyuden Chronicles: Rising – Un avant-goût frustrant

Près de quinze ans après la sortie du dernier Suikoden, Yoshitaka Murayama est de retour. Le développeur de l’illustre série de JRPG a lancé il y a quelques mois un Kickstarter pour lancer sa nouvelle série de jeux : Eiyuden Chronicles.

En attendant Eiyuden Chronicles: Hundred Heroes devant sortir en 2023, le développeur japonais et son équipe de Atsume Atari nous fait patienter avec un prologue : Eiyuden Chronicles: Rising. Que vaut ce jeu ? Nous répondons à la question en quelques lignes.

 

CJ, la bonne poire

Notre aventure débute aux abords du village dévasté de New Nevaeh. On y incarne CJ, jeune chasseuse de trésor, arpentant les environs dans le but de découvrir l’un des plus beaux trésors existants : une lentille runique. Dans ce but, CJ va devoir parcourir les environs afin d’aider les différents habitants du village à reconstruire celui-ci, avant de pouvoir se lancer dans la recherche de son trésor. Rapidement, elle sera accompagnée de deux acolytes, Garoo, un kangourou à la grande force, et Isha, maire du village doté de pouvoirs magiques.

Test Eiyuden Chronicles: Rising - humour

La multitude de personnages arpentant les rues du village a souvent le sens de l’humour

Le tout est présenté dans un univers en deux dimensions aux décors superbes et colorés. Chaque personnage est présenté dans un sprite (=lutin) classique ainsi qu’un artwork (=dessin d’illustration) généralement superbe. Si les mécaniques principales du jeu très répétitives (nous y reviendrons) font que les décors ont du mal à se renouveler. Ces derniers sont toujours superbes et pleins de vie. On pourra regretter l’animation parfois simpliste des personnages. Mais, dans l’ensemble, Eiyuden Chronicles: Rising est un jeu à la direction artistique splendide. Le tout est enrobé par une bande-son appropriée et agréable.

Test Eiyuden Chronicles: Rising - personnage

Tous les personnages sont présentés via un superbe artwork

Eiyuden Chronicles : chroniques de quêtes secondaires

Eiyuden Chronicles se présente dans un principe simple : autour du HUB principal que représente le village, plusieurs zones sont déblocables au fur et à mesure. Dans ces zones, le joueur fera face à des ennemis. Et, il pourra récupérer autant de ressources que lui permettent son sac lors de chaque sortie. Comme dans beaucoup de jeux du genre, Eiyuden Chronicles: Rising prend son temps pour présenter son univers. Les premières quêtes demanderont à CJ de récupérer des ressources afin d’aider les villageois à recréer leurs habitations et ainsi redonner à New Nevaeh son attrait d’antan via de nombreux commerces.

Test Eiyuden Chronicles: Rising - décors

Les décors sont vraiment superbes

Nous tenons là le principal défaut du jeu : doté d’une durée de vie d’une quinzaine d’heures, le jeu se contente de quêtes sans intérêt pendant ses trois quarts. Non, aller farmer des champignons, après dix heures de jeu, lorsque ses personnages sont niveaux 50, n’est jamais une bonne idée. Lorsqu’en plus c’est une quête principale et obligatoire, c’est à se demander l’intérêt même du jeu. Eiyuden Chronicles: Rising est tout simplement composée à 80 % de quêtes Fed-Ex sans grand intérêt. C’est d’autant plus frustrant que, le jeu semble enfin démarrer dans les dernières heures. De plus, il se termine en donnant au joueur l’idée d’avoir passé quinze heures sur le tutoriel de Eiyuden Chronicles: Hundred Heroes qui sortira l’année prochaine.

Un gameplay peu précis et très répétitif

Si dans la forme, Eiyuden Chronicles: Rising est donc rapidement frustrant, il présente également des défauts dans sa forme. CJ peut sauter, frapper ses ennemis ou d’une simple touche laisser sa place à l’un de ses acolytes. Chacun d’entre eux a des capacités spéciales (CJ peut dasher, Garoo se protéger, Isha attaquer à distance). Finalement, ces techniques serviront plus comme des clés afin d’ouvrir de nouvelles zones qu’en combat. En effet, les combats sont peu intéressants, car très faciles, mais surtout extrêmement répétitifs. Les ennemis dans les zones sont peu nombreux et se répètent très souvent. Seuls quelques boss tentent de relancer l’intérêt des combats. Une nouvelle fois, ces derniers sont très peu originaux ou motivants.

Test Eiyuden Chronicles: Rising - boss

Le premier boss du jeu semble être un hommage à Kirby

Il y a malgré tout quelques originalités dans le gameplay. En combat, les personnages peuvent enchaîner les combos. Après un coup, avec un bon timing, on peut appeler directement l’un des autres personnages pour effectuer une attaque en équipe. Original au premier abord, cette mécanique est finalement extrêmement simple d’utilisation. De plus, elle tuera quasiment tous les ennemis du premier coup… On finit donc par arpenter les mêmes zones des dizaines de fois, en tuant les mêmes ennemis grâce au même combo d’attaque. Et ce durant près de douze heures de jeu…

Test Eiyuden Chronicles: Rising - combo critique

Les attaques combo en équipe sont particulièrement (trop ?) efficaces

Reste que Eiyuden Chronicles: Rising n’est qu’une introduction de l’univers dans lequel se passera Hundred Heroes. La confirmation, que les jeux sont créés par deux équipes de développement différentes, rassure quant à la qualité du futur jeu, mais c’est à se demander l’intérêt même d’avoir créé Rising. Le jeu perd très rapidement en attractivité. Et, il ne semble avoir de raison d’exister que par l’introduction d’un monde coloré aux jeunes joueurs. Cela permet sans doute de s’assurer que ce dernier soit connu lors de la sortie de leur vrai jeu l’année prochaine.

Eiyuden Chronicles : une suite de quêtes annexes

Devant introduire l’univers de Eiyuden Chronicles: Hundred Heroes devant sortir en 2023, Rising montre très rapidement ses limites. Dans un sens, il peut nous rassurer par la direction artistique superbe et ses personnages attachants. Malheureusement, le jeu n’est qu’une suite de quêtes Fed-Ex sans intérêt. Extrêmement rébarbatif, il est compliqué de conseiller le jeu. Malgré tout, il nous donne encore plus envie de tester le futur Hundred Heroes, en espérant qu’il saura en faire plus niveau gameplay.

Retrouvez ce jeu au meilleur prix chez notre partenaire, GoCleCD.fr

Tags

Partagez sur

Matthes

je suis Matthes, rédacteur sur le site et fan de Nintendo de la première heure ou presque. Ayant principalement fait mes armes de gamer sur les différentes versions de Mario Kart et Smash Bros, mes occupations vidéoludiques sont aujourd'hui plus variées. Si elles tournent toujours principalement autour de l'univers de notre plombier préféré, de nombreux jeux indépendants tels que The Binding of Isaac, FTL : Faster Than Light ou encore Rimworld font dorénavant partie intégrante de mon quotidien de joueur.

Vous aimerez sûrement ces articles...

Réactions sur l\'article “Eiyuden Chronicles: Rising - Un avant-goût frustrant”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *