Lootmygame.com - Faites vous plaisir pour seulement 0.50€, La box gaming gagnante à tous les coups ! Lootmygame.com - Faites vous plaisir pour seulement 0.50€, La box gaming gagnante à tous les coups !
Warriors Orochi 4 Ultimate

Warriors Orochi 4 Ultimate – Un champ de bataille éternel et légendaire

Genre de niche mais complètement culte au pays du soleil levant, les Musou continuent de paraître chaque année ou presque pour le plus grand bonheur des fans des batailles épiques sous les traits de combattants historiques. Warriors Orochi 4 Ultimate se présente cet hiver comme la mouture la plus aboutie de la franchise de Koei Tecmo. Il est temps de prendre les armes à nouveau !

 

Il était une fois dans l’Est

Critiquer un Musou est un exercice difficile. Le genre évolue dans une sphère à part où la performance graphique et la finesse scénaristique sont volontairement très en retrait des standards actuels car l’intérêt est ailleurs. Warriors Orochi 4 Ultimate vous propose d’incarner des personnages issus des licences Dynasty Warriors, Samourai Warriors ainsi que des anciens Warriors Orochi. Pour les néophytes, sachez que vous pouvez donc contrôler les plus grandes figures historiques de la Chine des trois royaumes mais aussi du Japon féodal de l’époque Sengoku, dans des affrontements en mode beat them all contre des régiments entiers de soldats.

Dans les premiers volets, le dieu serpent Orochi décide de fusionner les univers des guerriers de ces deux époques pour provoquer le chaos. Le quatrième volet de la licence, sorti en 2018, change la donne en introduisant les dieux de l’Olympe. Visiblement amusés par les facéties d’Orochi, Zeus et consorts ont à nouveau décidé de croiser ces deux mondes en y rajoutant de nouveaux artefacts, des bracelets de puissance qui permettent à leurs détenteurs d’acquérir des capacités divines. Des armes mythologiques font également leur apparition, source de nouveaux pouvoirs magiques pour les guerriers des légendes sino-japonaises.

 

Une impressionnante armée de héros

Vous l’aurez donc compris, ce nouveau scénario est un prétexte à une foire d’empoigne toujours plus grande et décomplexée avec plus de 170 personnages jouables au total. Pour cette version Ultimate, plusieurs dieux ou héros de la mythologie grecques deviennent même jouables (Hadès, Achille ou encore Persée) et Ryo Hayabusa, héros de la licence Ninja Gaiden, rejoint même le roster aux cotés de… Jeanne d’Arc.

Le mode story se découpe en batailles successives que l’on mène aux commandes d’un groupe de trois combattants. En général, le but de chaque niveau est d’anéantir les armées de soldats qui se dressent sur notre chemin ainsi que les généraux qui les dirigent. Au fur et à mesure de l’histoire, les ennemis vaincus rejoignent nos rangs et deviennent alors jouables.

Entre chaque bataille, vous pouvez alors choisir d’améliorer votre base, vos combattants, et les armes récupérées sur le champ de bataille. En plus de vos trois personnages sur le front, vous pouvez également désigner une équipe de soutien et envoyer une troisième équipe réaliser des missions d’entraînements. Plus les chapitres avancent, plus ce volet micro management prend de l’ampleur pour permettre au joueur de farmer le maximum de combattants simultanément. Des idées plutôt intéressantes, surtout quand certaines batailles permettent de remporter cinq ou six personnages d’un coup.

hayabusa

Ryo Hayabusa n’est pas venu pour faire de la figuration

 

Des combattants uniques

Si certains personnages sont parfois difficiles à distinguer les uns des autres et font un peu doublon, il faut bien reconnaître que la plupart possèdent un design plutôt classe comme Miyamoto Musashi, Persée, Gloria ou encore Hanzo Hattori. De plus, manette en main, chaque personnage possède des combos et un maniement qui lui est propre. Ils possèdent également deux supers attaques uniques, à déclencher quand la jauge de musou est pleine. Selon leur type (pouvoir, vitesse ou technique), à vous de choisir si vous voulez privilégier les combos à gogo, la force pure ou traverser les troupes ennemies le plus rapidement possible pour sauter à la gorge des généraux.

De plus, cette version Ultimate permet, à partir du chapitre trois, de modifier l’arme divine de vos combattants. Vous pourrez donc choisir le type de magie utilisé par les membres de votre équipe et créer vos propres combinaisons de sorts pour des effets toujours plus dévastateurs. Les magies en mettent plein la vue, les combos explosent et font vriller la caméra, bref le spectacle est assuré et on sent le savoir-faire du studio Omega Force. Toutes ces petites touches apportent des variations bienvenues dans des affrontements qui sont un peu répétitifs.

musashi

Le légendaire sabreur à deux mains Miyamoto Musashi est encore de la partie

 

L’usure de la guerre

Malgré les adversaires qui changent et les nouveaux combattants qui vous rejoignent, les niveaux restent de leur côté désespérément identiques. Déjà que l’ensemble n’est pas toujours bien beau, il devient vite un peu lassant de traverser des ruelles, des châteaux, des temples ou des étendues de vide au level design un peu basique. L’objectif de vos missions varie lui aussi très peu. La plupart du temps, vous devez battre un général pour qu’une porte s’ouvre sur la carte, donnant accès à une autre armée menée par un autre général et ce jusqu’à la victoire contre un ultime chef de guerre. Le jeu vous propose des challenges supplémentaires pour chaque carte mais ils consistent en général à défaire un général en un temps record ou éliminer un certain nombre de soldats avec un type d’attaque précis.

Là encore, Warriors Orochi 4 Ultimate semble un jeu d’un autre temps, au feeling et au principe résolument arcade et bourrin. Les amateurs seront aux anges mais on aurait aimé un peu plus de diversité dans les décors et les missions proposées. Notons tout de même que le mode histoire est jouable à plusieurs en local ou online. En local, le fun est immédiat grâce à la prise en main relativement aisée du soft. En revanche côté online, impossible de se prononcer. A chacun de nos essais, nous n’avons jamais réussi à nous connecter avec un autre joueur (ndlr : le test a été réalisé sur la version Nintendo Switch).

WARRIORS-OROCHI-4

Les décors sont souvent ternes et les ennemis manquent de vivacité

 

Le mode Infinity, un ultime défi pour les fans

Et ce n’est pas les autres modes du jeu qui permettent de combattre cette lassitude. Uniquement disponible en pvp, le mode Battle Arena consiste en un jeu de capture de base pas vraiment excitant tout comme le mode challenge qui n’est qu’une série de défis. Reste le nouveau mode Infinity, ajout de cette version Ultimate. Ce mode permet de relever le défi de Zeus, à savoir venir à bout des douze maisons donjons du zodiaque. Chaque donjon est composé de plusieurs niveaux avec divers challenge à accomplir. Les niveaux remportés permettent d’engranger des items pour améliorer vos personnages.

Disponible seulement après avoir terminé la campagne principale du jeu, le mode Infinity est donc le paradis de ceux qui rêvent de grinder au maximum tous les personnages du jeu. Il offre un certain renouveau au titre, mais si vous êtes déjà arrivés jusque là, c’est que l’ennui n’a pas réussi à vous gagner. A noter que pour les possesseurs du jeu de base, il est possible d’acheter l’upgrade ultimate pour 40 euros au lieu de 70.

trial of zeus

Serez-vous capable de relever le défi de Zeus?

 

Le verdict pour Warriors Orochi 4 Ultimate

A l’heure du verdict, Warriors Orochi 4 Ultimate n’est peut être pas le jeu le plus beau, le plus inventif ou novateur mais c’est indéniablement un excellent Musou. Son contenu pantagruélique et sa durée de vie quasiment infinie en font un must absolu pour les fans du genre, surtout compte tenu de l’ajout des dieux de l’Olympe et du mode Infinity. Pour les béotiens en revanche, le jeu peut à la fois désarçonner tant par son moteur graphique très daté, que son grind incessant et son nombre de combattant intimidant. Si toutefois vous désirez vous essayer au genre, je vous conseillerais personnellement de démarrer par la version vanilla du jeu, déjà très complète et moins onéreuse, quitte à acheter le supplément Ultimate en numérique ultérieurement si le charme opère sur vous.

Retrouvez ce jeu au meilleur prix chez notre partenaire, GoCleCD.fr

Tags

Partagez sur

Sgtkabukimen

Prêtre gamer du Soleil Levant depuis deux décennies, j’aime manier la gunblade, le megabuster, et le fouet pour faire des passes d’armes avec des Cyborg Ninja Vampire dans les ruines de Neo Tokyo. Je délaisse de temps en temps mon cher Japon pour me livrer aux joies du jeu indépendant et exterminer des hordes d’aliens avec l’unité XCOM.

Vous aimerez sûrement ces articles...

Réactions sur l\'article “Warriors Orochi 4 Ultimate - Un champ de bataille éternel et légendaire”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *