Lootmygame.com - Faites vous plaisir pour seulement 0.50€, La box gaming gagnante à tous les coups ! Lootmygame.com - Faites vous plaisir pour seulement 0.50€, La box gaming gagnante à tous les coups !
jeu vidéo projet région

Lutter contre le décrochage scolaire en créant un jeu vidéo

Partagez sur

Les jeux vidéo, des mots qui font grincer les dents de certains parents. Perçus par eux comme une menace, ces horribles interactions avec l’écran rendent ainsi selon la légende, les enfants plus idiots ou bien sont la cause principale du décrochage scolaire. Une expérimentation concernant le jeu vidéo et le décrochage scolaire est arrivée en France récemment et a déjà connu un succès outre-atlantique.

 

Créer pour mieux accrocher

Le but de cette fameuse expérience est de créer un jeu vidéo. Ainsi les élèves vont découvrir l’envers du décors, voir comment opère la magie d’un développement. Les hauts, les bas, les liens que l’on peut créer et plein d’autres choses merveilleuses. Une expérience de ce même type avait déjà vu le jour au Québec durant l’année scolaire 2014-2015 dans une école secondaire (équivalent à l’école primaire) avec 22 élèves. Se concluant par un succès, le projet a été adoptée par 5 autres écoles canadiennes pour l’année scolaire suivante.

En pour l’année scolaire 2017-2018, ce n’est pas moins de 400 élèves de 20 écoles différentes au Québec qui ont pu créer et développer 70 jeux vidéo selon l’association Fusion Jeunesse. C’est d’ailleurs en partenariat avec Ubisoft, que cette association Franco-Québécoise va introduire en France et plus précisément en Nouvelle Aquitaine cette même expérience.

En effet, pas moins de 225 collégiens et lycéens du Lot-et-Garonne vont y participer ! Le conseil régional a d’ailleurs financé la quasi totalité du projet avec 120 000 € de subvention, représentant 90% du coût total.

 

Du coup, quel est le but ?

Outre le fait de créer un jeu vidéo, le but est de stimuler l’engagement social ainsi que la persévérance scolaire via la création d’un jeu vidéo et permettre aux élèves de rester motiver tout au long de l’année. Ce genre de projet va nécessiter une bonne communication et entraîner certain(e)s au travail en équipe. Ce n’est qu’ensemble que l’on est plus forts après tout. Dans cette tâche, les enseignants ainsi que les élèves seront accompagnés par 8 personnes de l’équipe d’Ubisoft Bordeaux tout au long du processus de création d’un jeu vidéo.

Pour cette année, les élèves présenteront d’ailleurs leur projet achevé au moins de Juin 2019. Ils devront créer un récit interactif ainsi qu’un prototype de jeu, quand on y pense c’est un petit peu comme une game jam sur une durée bien plus longue.

 

A la découverte de métiers méconnus

Cette expérience va ainsi non seulement faire découvrir de nouveaux métiers aux étudiants participants, mais potentiellement en aiguiller certain(e)s dans le même univers. Que ce soit la création de niveau, la gestion du son, l’écriture ou encore potentiellement faire la voix off, il n’est pas impossible d’en retrouver quelques un(e)s après leurs études dans l’industrie du jeu vidéo.

 

Que pensez-vous d’une telle initiative contre le décrochage scolaire ? N’hésitez pas à nous en parler dans les commentaires.

Tags

Partagez sur

Brumere

Rôliste, gamer et passionné d'informatique. Je suis follement amoureux de tout ce qui touche à l'espace dont les space opera.

Vous aimerez sûrement ces articles...

Réactions sur l\'article “Lutter contre le décrochage scolaire en créant un jeu vidéo”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *