Lootmygame.com - Faites vous plaisir pour seulement 0.50€, La box gaming gagnante à tous les coups ! Lootmygame.com - Faites vous plaisir pour seulement 0.50€, La box gaming gagnante à tous les coups !
Panafrican Gaming Group

Le Panafrican Gaming Group veut rassembler les acteurs africains du gaming

Partagez sur

Le Panafrican Gaming Group (PAGG) est un ensemble de studios africains qui ont pour objectif de créer une entité propre au continent Africain dans l’industrie du jeu vidéo.

 

L’Afrique structure son industrie gaming

L’initiative a vu le jour à l’occasion de l’Africa Games Week qui s’est déroulée à Cape Town en Afrique du Sud. C’est un évènement business qui a pour objectif de réunir tous les acteurs professionnels du secteur du jeu vidéo africain.

Le PAGG s’inscrit donc dans une dynamique qui existe déjà sur le continent. Cela fait plusieurs années que des groupes de studios africains se créent et font valoir leur savoir-faire et leur expérience à travers le monde. Le PAGG est ainsi l’étape logique vers laquelle veut tendre l’industrie africaine.

Toutefois, des problématiques inhérentes à l’Afrique se posent, en comparaison avec d’autres groupes de lobbying que l’on peut trouver dans le monde.

Affiche de l'Africa Games Week

L’Africa Games Week s’est déroulé du 22 au 25 février à Cape Town

 

Panafrican Gaming Group au-delà des frontières

À l’exception du ISFE en Europe, les autres structures de ce type représentent souvent l’industrie d’un seul pays : USA, Japon, Corée du Sud… Ainsi le PAGG doit d’ores et déjà composer avec les problématiques linguistiques et culturelles de ses différents membres.

Un objectif qui semble être en bonne voie puisque les dix membres fondateurs proviennent tous de pays différents, répartis à travers tout le continent. Cette diversité au sein de l’organisation permet d’avoir une vision globale sur les objectifs à atteindre. Tout en prenant en compte les spécificités de chaque zone géographique.

Panafrican Gaming Group membres

 

Statistiques et objectifs

Ainsi, le PAGG a déjà commencé un travail extrêmement concret en ce qui concerne les habitudes des joueurs africains. Chacun, dans son pays, recueille les données commerciales, montant et période d’achat, etc. Le but est de créer des profils statistiques sur le public gaming du continent. Certains réalisent ce travail en Afrique francophone, d’autres au sud ou bien à l’Est.

Forte de cette connaissance, l’organisation a pour ambition d’affiner et d’uniformiser les pratiques commerciales des studios. Cela afin de permettre à l’Afrique de représenter le prochain milliard de joueurs dans le monde.

Tags

Partagez sur

Laquenouilh

Diplômé d’école de journalisme de 22 ans avec une nette orientation PC malgré des débuts sur consoles Nintendo. Grand amateur de lore divers et variés et rôliste à mes heures perdues, je ne me suis toujours pas remis de The Witcher ou de la trilogie Mass Effect. Niveau MMO, inconditionnel de Guild Wars 2 où je fais des passages réguliers (chassez le naturel, il revient au galop). J’ai parcouru sommairement Azeroth et Tamriel mais ce sont deux univers qui ne sauraient être appréhendés en une seule vie à mon sens. Une attirance pour les récits fournis qui ne m’empêche pas d’écumer les matchmakings des quatre coins du monde avec un niveau approximatif que ce soit sur League of Legends, Wild Rift, Overwatch, Valorant ou d’autres. Pour conclure, j’ai une légère préférence pour les productions occidentales par rapport au Japon même si je sais me laisser surprendre par des licences nippones.

Vous aimerez sûrement ces articles...

Réactions sur l\'article “Le Panafrican Gaming Group veut rassembler les acteurs africains du gaming”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *