Lootmygame.com - Faites vous plaisir pour seulement 0.50€, La box gaming gagnante à tous les coups ! Lootmygame.com - Faites vous plaisir pour seulement 0.50€, La box gaming gagnante à tous les coups !
jennyfront

Jenny LeClue – Detectivu – Une enquête trop élémentaire

En 2019, Jenny LeClue – Detectivu fit une première apparition remarquée dans le line-up de lancement de l’Apple Arcade. Disponible depuis cet été sur Nintendo Switch et prochainement sur les autres consoles de salon, le jeu a fini par nous convaincre de mener l’enquête en sa compagnie. Préparez-vous pour une drôle d’heure du crime.

 

Un dilemme éditorial

La vie de romancier n’est pas de tout repos. Arthur K Finklestein est train de l’apprendre à ses dépens. Jusqu’ici, les aventures de son personnage fétiche Jenny LeClue, détective en herbe à Arthurton, se vendaient comme des petits pains. Puis, ses lecteurs ont grandi, à moins que ne soit l’efficacité de sa prose qui s’estompa. Toujours est-il que le dernier tome de Jenny LeClue est un fiasco aussi bien critique que public. S’il continue ainsi son prochain tome pourrait bien être…le dernier.

Son éditeur est formel : les histoires de Jenny sont ennuyeuses. Il faut plus d’action, de drame, il faut un meurtre. Qu’il en soit ainsi. Cette fois, la tranquille ville d’Arthurton va vivre son premier homicide et ce sera à vous, sous les traits de la jeune et pimpante Jenny, de mener l’enquête.

Jenny LeClue - Detectivu - finklestein

 

Bienvenue à Arthurton

Le décor est planté et esquissé d’un joli coup de crayon. Difficile en effet de ne pas être charmé par la direction artistique de Jenny LeClue dessinée et animée “à la main”. Tout au long du jeu, nous avons l’impression d’évoluer dans un livre illustré avec l’ambiance d’un dessin animé du dimanche matin.

Dans le trait comme dans l’humour, on sent l’influence Disney, Hanna Barbera, Nickelodeon ou même Cartoon Network, le tout dessiné de manière moins “industrielle“. Les couleurs sont vives, avec une multitude de détails au premier comme à l’arrière-plan. L’animation des personnages est parfois un peu rigide mais la mise en scène dynamique rattrape aisément ce petit écart. Arthurton prend vie au bout de quelques minutes et l’on se laisse volontiers embarquer dans cette investigation.

Jenny LeClue - Detectivu - arthurton

 

Jenny mène l’enquête

Jenny est jeune mais elle a de qui tenir. Sa mère, Julie LeClue, est une grande détective et lui a inculqué très tôt tous les grands principes à retenir pour devenir une reine de l’observation et de la déduction. Quand elle se retrouve confrontée à un meurtre dont sa mère est le principal suspect, Jenny n’a plus le choix, elle doit résoudre ce mystère elle-même.

Le jeu se découpe alors en phase d’exploration et d’énigmes. Contrairement à un Ace Attorney ou à un Professeur Layton, deux références du genre, Jenny LeClue n’est pas un point’n’click. Durant tout le jeu, vous contrôlez les déplacements de Jenny pour ensuite effectuer plusieurs actions contextuelles. À tout moment vous pouvez aussi activer le mode loupe pour rechercher avec un curseur un indice dissimulé dans le décor.

Si ce choix permet de rendre le monde d’Arthurton plus vivant, il faut reconnaître que manier Jenny n’est pas spécialement agréable. Ses mouvements sont un peu lents et freinent l’action, surtout quand des énigmes nous obligent à faire des aller-retours un peu pénibles.

 

Des puzzles amusants et accessibles

Ces énigmes constituent justement le cœur du jeu. Ici pas de solutions capillotractées à la Ace Attorney ou Monkey Island. Tous les puzzles que vous allez devoir résoudre sont basés sur la logique, l’observation et… un peu de tâtonnements. J’aimerais croire que c’est mon merveilleux esprit de déduction qui m’a fait triompher à chaque fois, mais je dois bien reconnaître que certaines solutions se sont débloqué par le plus grand des hasards alors que j’essayais seulement de décrypter le mécanisme.

Vous l’aurez compris, les énigmes demandent un peu de réflexion mais ne présentent pas une réelle complexité. Ce sont des puzzles amusants qui vous stimulent sans vous frustrer ou stopper votre progression. Seule ombre au tableau, la répétition de certaines énigmes à trois voire quatre reprises tout au long du jeu.

Jenny LeClue - Detectivu - puzzle

 

Une aventure linéaire mais surprenante

Peu à peu, la résolution de ces puzzles déroule le fil d’une histoire bien plus complexe que ce qu’elle laissait croire. Cette histoire se déroule toujours de votre point de vue au fur et à mesure de vos rencontres et de vos péripéties. L’écriture est drôle et plutôt surprenante jusqu’au dénouement. Jenny passe par toutes les émotions et une vraie empathie se crée entre le joueur et l’héroïne.

La progression est linéaire mais vous disposez tout de même d’une marge de choix dans vos actions et vos lignes de dialogues. Ces décisions impacteront principalement votre alignement de détective. Même si plusieurs fins sont techniquement disponibles, le dénouement est en réalité toujours le même. Encore une fois, probablement pour éviter trop de frustration au joueur.

 

Jenny LeClue – Detectivu, une aventure passionnante pour les néophytes du genre

Premier jeu du studio indépendant Mografi, Jenny LeClue – Detectivu est un titre bourré de charme, avec une direction artistique et une écriture soignées de bout en bout. Arthurton, ses personnages et son histoire fourmillent d’idées amusantes et étonnantes. C’est donc avec entrain qu’on se lance donc les énigmes pour déjouer les fils du mystère.

Certes, un peu plus de fluidité dans le gameplay et de challenge dans les puzzles aurait été le bienvenu, mais Jenny LeClue reste une aventure maline, intrigante et sans accroc, surtout pour les plus jeunes. Si en revanche, vous êtes un vieux briscard des point’n’click ou des jeux d’exploration/réflexion, vous risquez de ressentir une pointe de frustration.

Retrouvez ce jeu au meilleur prix chez notre partenaire, GoCleCD.fr

Tags

Partagez sur

Sgtkabukimen

Prêtre gamer du Soleil Levant depuis deux décennies, j’aime manier la gunblade, le megabuster, et le fouet pour faire des passes d’armes avec des Cyborg Ninja Vampire dans les ruines de Neo Tokyo. Je délaisse de temps en temps mon cher Japon pour me livrer aux joies du jeu indépendant et exterminer des hordes d’aliens avec l’unité XCOM.

Vous aimerez sûrement ces articles...

Réactions sur l\'article “Jenny LeClue - Detectivu - Une enquête trop élémentaire”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *