Lootmygame.com - Faites vous plaisir pour seulement 0.50€, La box gaming gagnante à tous les coups ! Lootmygame.com - Faites vous plaisir pour seulement 0.50€, La box gaming gagnante à tous les coups !
La culture de l anniversaire dans les jeux vidéo-page-001

La culture de l’anniversaire dans le jeu vidéo : entre marketing et histoire

Partagez sur

Qui n’apprécie pas fêter un anniversaire ? Si certains se désolent de prendre l’âge, nos mascottes vidéoludiques ne semblent pas dérangées ! L’industrie du jeu vidéo ne fait pas exception, les grandes compagnies ou les créateurs les plus indépendants n’oublient jamais de célébrer les années clefs des franchises de jeu vidéo. Les 35 ans de Mario sont un bon prétexte pour se plonger dans les arcanes des jeux “anniversaires”, tout le monde a son invitation ? Joueurs et joueuses soyez prévenus il s’agit de mon avis !

 

Créer la hype : jeu vidéo, lecture et musique

SEGA-30-years-Sonic-logo-birthday-960x540Depuis le Nintendo Direct du 9 Septembre le moustachu fait énormément parler de lui. Nouveaux jeux vidéo, des tas de jouets et autres gadgets plus ou moins ambitions… Voilà ce que Big N a prévu pour les 35 ans de Mario. Tandis que Sega a déjà répliqué en teasant plusieurs annonces ainsi que le logo des 30 ans de Sonic. On anticipe et se tient informés en espérant voir notre jeu favori fêter ses 5 ou 10 ans ! Il y a une véritable création de l’attente et les forums regorgent de fan-art dédiés à l’anniversaire de leur cartouche de cœur.

Ainsi, peu importe le domaine, les compagnies aiment les anniversaires. L’industrie vidéoludique n’est pas la seule à se réjouir. Les articles sur ces événements pleuvent et sont souvent le moment de rétrospectives à coup de grands titres ou de petites news pour entretenir la hype autour d’un futur anniversaire. Mentionnons également les maisons d’édition spécialisées dans le jeu vidéo comme Third Editions ou Omaké Books qui ne ratent jamais l’occasion d’accompagner l’anniversaire d’un jeu avec un ouvrage dédié.

Longtemps réservé aux immenses licences nippones comme Mega Man ou encore Street Fighter de par leur âge digne d’être fêté, ce n’est plus tellement le cas. Aujourd’hui, fêter les anniversaires est une pratique dont s’emparent également les jeux indépendants comme Undertale qui a fêté ses cinq ans cette année. Le créateur Toby Fox a célébré cela avec la diffusion d’un concert gratuit disponible en ligne. La condition pour avoir un anniversaire digne de ce nom vient surtout de la volonté de ses créateurs ainsi que de sa fan base. Au fond, un jeu aux bons retours commerciaux et critiques, à forte communauté et au créateurs dynamiques a toutes les chances d’avoir des événements anniversaires.

maxresdefault

 

L’anniversaire est une pratique moquée à cause de sa surenchère

Le phénomène des jeux anniversaires est particulièrement récent. Le jeu vidéo est un art jeune et les licences qui commencent à avoir un âge digne de louanges ne se sont manifestés qu’à partir du début des années 2000. Mario, Final Fantasy ou encore Zelda sont parmi les premiers a avoir bénéficié de véritables anniversaires dignes de ce nom. Néanmoins, aujourd’hui, la tendance est à la surenchère. La pratique est de plus en plus moquée. On se rappelle surtout de Sony ou de Sega qui fêtait les anniversaires de Sonic : ses 24 ans en 2015.

H2x1_NSwitchDS_CastlevaniaAnniversaryCollectionDe même, les anniversaires sont aussi un moyen de favoriser la consommation du joueur nostalgique en proposant des goodies plus collectors les uns que les autres ou des jeux pas toujours au point techniquement et un peu… fainéants.

Prenons l’anniversaire de Mario. Nintendo fête les 35 ans du plombier italien et c’est avec un jeu éphémère Super Mario 35 assez mal équilibré et une compilation plus que clivante que la fête a commencé. L’encre a coulé et globalement, le jeu s’est bien vendu mais les joueurs sont déçus (mais où est super Mario Galaxy 2 ??). Même constat pour l’anniversaire de Castlevania qui a essuyé de nombreux reproches. Certaines compilations d’anniversaire sont restées dans les mémoires mais trop peu malheureusement. Pour résumer, certains profitent d’un anniversaire pour livrer des jeux misant sur la nostalgie plutôt que sur la qualité du produit en soi. C’est le jeu (vidéo) ma pauvre Lucette…

 

Une mise en valeur historique qui pose problème

Capture

Joyeux anniversaire Fire Emblem The Sacred Stones au passage !

Fini de râler, parlons maintenant du patrimoine vidéoludique. Les anniversaires permettent de mettre en valeur un patrimoine. Ici, il est question de créer l’histoire et de faire durer le jeu vidéo dans le temps. C’est également un moyen de faire découvrir des pépites tombées dans l’oubli à de jeunes joueurs. Le phénomène s’est emparé d’internet ! Par exemple, le compte twitter : OnThisDayInGaming recense les anniversaires des jeux les plus connus. Sans parler des streamers qui s’approprient ces événements en racontant de manière subjective la réception au moment de la sortie, des anecdotes et leur expérience vis-à-vis du jeu (coucou Benzaie). Une histoire culturelle autour du jeu vidéo se consolide et passe beaucoup par sa réception. Il faut également mentionner les associations du patrimoine du jeu vidéo comme MO5.com, Ordiretro. On peut également citer la BNF chez qui les anniversaires de jeu vidéo se font un peu plus discrets dans les expositions et autres catalogues.

CastlevaniaLe diable se trouve dans les détails… Comment définir la date d’anniversaire d’un jeu vidéo ? Prenons l’un de mes jeux favoris : Castlevania Order of Ecclesia, édité et développé par Konami. Ce metroïdvania possède cinq dates de sortie d’après sa page wiki fan : nord-américaine, japonaise, coréenne, européenne et enfin australienne, le tout s’étalant du 21 octobre 2008 au 12 mars 2009. Alors, comment faire ? Quelle date a plus de “légitimé” ? D’autres pays non listés précédemment possèdent leur propre date, qu’en est-il pour eux ?

S’ajoute à ça l’inexactitude de certaines rééditions spécial anniversaire: Tomb Raider Anniversary sort en 2007 pour fêter les 10 années du premier opus alors que Lara trucidait déjà des T-rex en 1996… Des piaillements me direz-vous ! Néanmoins ces petites incohérences titillent mon statut d’apprenti historien.

Alors on fait quoi ? Eh bien on fait des erreurs et on tente de créer une cohérence en se focalisant sur la date de sortie sur un continent donné. On attend toujours de véritables solutions pour fêter correctement les anniversaires de nos jeux favoris !

 

Les jeux anniversaire et autres compilations ont encore de beaux jours devant eux. Malgré leurs défauts, la fête l’emporte souvent avec un petit coup de vieux en plus. D’ailleurs je ne serais pas prêt pour les 10 ans de Celeste (JAMAIS).

Partagez sur

JeanThib

Après une Playstation 2 gagnée sur une obscure machine chez Leclerc à l'âge de 6 ans (quel background !) je n'ai plus vraiment lâché la manette... Élevé dans une famille très joueuse : jeux d'action, de stratégie, d'énigmes ou autres party game, tout y est passé ! Je suis également très féru de lecture et de tout ce qui touche à l'audiovisuel. Mes activités vaquent entre tenter de speedrunner du Céleste et finir les oeuvres de Maupassant. Joueur console mais Master Race d'ici peu, j'ai hâte de partager ma plume et mon engouement pour le jeu vidéo dans de futurs articles !

Vous aimerez sûrement ces articles...

Réactions sur l\'article “La culture de l’anniversaire dans le jeu vidéo : entre marketing et histoire”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *