Bright Memory Infinite large

Bright Memory : Infinite – Petite capsule d’action

Bright Memory : Infinite est la version plus poussée de Bright Memory. Un jeu réalisé par un seul développeur chinois, sous l’étiquette FYQD Studio.

Bright Memory : Infinite

Le jeu est un FPS qui se déroule dans une Chine futuriste. On évolue donc dans une succession de niveaux où de multiples ennemis viennent nous barer la route. Pour les contrer, Shelia, l’héroïne du jeu, dispose de plusieurs outils. Tout d’abord un arsenal assez classique d’armes à feu : Sniper, fusil d’assault, pistolet automatique, fusil à pompe. Chacune disposant de 2 modes de tir, ce qui permet un total de 8 variations de gameplay ne serait-ce que sur les armes.

Bright Memory Infinite gameplay

Armure du futur

Mais c’est sans compter sur un tout autre aspect qui ne sera pas sans rappeler un certain Shadow Warrior. En plus de son arsenal classique, on dispose d’une épée chargée d’énergie. Elle permet, en plus des frappes classiques, de projeter des lames d’énergie, d’envoyer les ennemis dans les airs, etc. De quoi varier les plaisirs entre armes à feu et techniques plus inspirées du Hack’n’Slash.

Entre modernité et tradition

Pour ce qui est du cadre scénaristique, on incarne donc Shelia, agente pour la section paranormale du gouvernement. Chargée de dissimuler et de gérer les phénomènes hors du commun. Toutefois, une lutte de pouvoir l’oppose à une faction dissidente de l’armée. Alors qu’un gigantesque trou noir se déploie non loin d’une grande métropole, vous partez à la poursuite de la faction en question pour élucider le mystère. Ce qui devait être un simple affrontement entre forces militaires modernes se retrouve rapidement perturbé par l’arrivée de soldats chinois en armure d’époque médiévale.

Bref mais intense

En somme, ce Bright Memory : Infinite est un condensé d’action. Développement en solo oblige : la durée de vie du jeu n’est pas très étendue. Cependant, cela n’apparaît pas forcément comme un défaut. L’expérience reste satisfaisante sur sa durée, d’autant plus qu’elle est servie dans un bel écrin. On est en droit d’être optimiste quant aux prochaines productions du studio.

Tags

Partagez sur

Laquenouilh

Diplômé d’école de journalisme de 22 ans avec une nette orientation PC malgré des débuts sur consoles Nintendo. Grand amateur de lore divers et variés et rôliste à mes heures perdues, je ne me suis toujours pas remis de The Witcher ou de la trilogie Mass Effect. Niveau MMO, inconditionnel de Guild Wars 2 où je fais des passages réguliers (chassez le naturel, il revient au galop). J’ai parcouru sommairement Azeroth et Tamriel mais ce sont deux univers qui ne sauraient être appréhendés en une seule vie à mon sens. Une attirance pour les récits fournis qui ne m’empêche pas d’écumer les matchmakings des quatre coins du monde avec un niveau approximatif que ce soit sur League of Legends, Wild Rift, Overwatch, Valorant ou d’autres. Pour conclure, j’ai une légère préférence pour les productions occidentales par rapport au Japon même si je sais me laisser surprendre par des licences nippones.

Vous aimerez sûrement ces articles...

Réactions sur l\'article “Bright Memory : Infinite - Petite capsule d’action”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *