Lootmygame.com - Faites vous plaisir pour seulement 0.50€, La box gaming gagnante à tous les coups ! Lootmygame.com - Faites vous plaisir pour seulement 0.50€, La box gaming gagnante à tous les coups !
bDQglFpV_400x400

Derrière l’écran – Clive Rose, Getty images : photographe esport

Partagez sur

Il y a quelques semaines a été annoncé le partenariat entre Polyphony Digital, développeurs des jeux Gran Turismo et Getty Images, l’une des plus grandes agences et banques de photographie du milieu. L’un des principaux acteurs de ce partenariat n’est autre que Clive Rose, photographe chez Getty Images. A l’occasion de cette annonce, il a accepté de répondre à nos questions sur ce partenariat, son expérience en tant que photographe de sports automobiles ainsi que sur les compétences requises pour photographier des événements esport, et enfin les différences entre la photographie de sports traditionnels et virtuels.

 

Tout d’abord, pourriez-vous vous présenter à nos lecteurs ?

Je m’appelle Clive Rose. J’ai rejoint Getty Images il y a plus de 25 ans où je suis photographe sportif depuis 17 ans. J’ai toujours été passionné par les sports automobiles et la technologie et j’ai eu la chance de travailler dans le domaine de la Formule 1 pendant plus de dix ans.

 

Comment votre passion pour la photographie s’est-elle développée ? Qu’est-ce qui vous a poussé à choisir le sport ?

Je suis tout d’abord un grand passionné de sport et de sports mécaniques. Au moment de l’adolescence, lorsque j’ai réalisé que je ne serai jamais un athlète professionnel, j’ai décidé de trouver un autre moyen pour me rapprocher du monde sportif. Grâce à la photographie, j’ai pu ainsi allier ma passion pour le sport et la créativité.

SAO PAULO, BRAZIL - MAY 31: (Editors note: This image was computer generated in-game) Valerio Gallo (Williams_BRacer26) of Italy and Honda battles with Baptiste Beauvois (Veloce_TSUTSU) of France and Mercedes during the Manufacturer Series Top 16 Superstars Round 3 of the FIA Gran Turismo Championship 2020 at Autodromo Jose Carlos Pace on May 31, 2020 in Sao Paulo, Brazil. (NOTE TO USER - Gran Turismo Sport: TM & © 2017 Sony Interactive Entertainment Inc. Developed by Polyphony Digital Inc. Manufacturers, cars, names, brands and associated imagery featured in this game in some cases include trademarks and/or copyrighted materials of their respective owners. All rights reserved). (Photo by Clive Rose - Gran Turismo/Gran Turismo via Getty Images)

 

Comment prendre une bonne photo ? Que recherchez-vous lors de tels événements ?

Je cherche surtout à faire des photos qui rapprochent le monde virtuel du monde réel. J’utilise des angles et des techniques de pistes et de lieux réels que je connais bien afin d’ajouter du caractère et du relief aux photos virtuelles. Ce qui est crucial, c’est de représenter ce qui se passe dans les courses et de le faire de manière créative afin de compléter le jeu et son design.

 

En quoi consiste le partenariat entre Polyphony Digital et Getty Images ?

Getty Images est à la pointe de l’innovation en matière de visuels depuis 25 ans. Nous considérons que ce partenariat est une évolution naturelle de notre activité. Nous produisons des images du championnat FIA Gran Turismo® de la même manière que nous couvrons d’autres événements du monde réel. Cependant, avec Gran Turismo®, nous sommes en mesure de le faire à la fois dans le réel, lors d’événements en direct, d’un point de vue humain, mais aussi dans le jeu, l’espace virtuel, avec ce qui se passe sur la piste, en rassemblant tout dans un seul et même ensemble.

 

Qu’est-ce qui vous a poussé à vous lancer dans l’esport ? Dans la photographie virtuelle ?

Gran Turismo® a suscité mon intérêt pour la photographie virtuelle dès sa première itération dans Gran Turismo® 4. Je savais que ce n’était qu’une question de temps avant que la photographie virtuelle ne prenne de l’ampleur, on a vu la compétition en ligne exploser dans les années qui ont suivi. La photographie virtuelle d’un point de vue créatif existe depuis de nombreuses années maintenant et compte d’excellents artistes sur les nombreuses plateformes existantes.

 

Qu’est-ce que les sports et la photographie s’apportent l’un à l’autre ?

Je pense que c’est très similaire aux sports réels et je crois qu’il est vraiment important d’essayer de montrer l’élément humain à travers des événements en direct, ainsi que la composante en ligne. Comme nous l’avons vu à la suite de la crise sanitaire du Covid-19, tout se passe désormais en ligne. Cependant, j’ai eu le sentiment qu’il manquait quelque chose en ne pouvant pas voir les émotions des concurrents. Les réactions des joueurs, tels que la joie ou le désespoir, jouent un rôle clef, tout comme dans les compétitions réelles.

 

Jouez-vous habituellement aux jeux vidéo ? A la simulation de course ou à d’autres genres ?

Oui, je m’intéresse au jeu et à la culture du jeu vidéo depuis la fin des années 80 et j’ai possédé à peu près toutes les consoles et jeux sur ordinateurs au fil du temps. Avec le travail et la famille, j’ai eu un peu moins de temps, mais j’ai toujours pris le temps de me consacrer à des jeux de FPS, de RPG et de simulateurs de conduite.

 

Quelle est votre opinion sur le système créé par l’équipe de Gran Turismo® ?

Honnêtement, c’est le meilleur qui soit, surtout que le jeu a été publié pour la première fois en 2017 ! De nombreux jeux publiés aujourd’hui en 2020 ne sont pas aussi bons. Cela reflète vraiment la passion de Polyphony pour la photographie virtuelle. Une réalisation magnifique mais sous-estimée, me semble-t-il.

NUERBURG, GERMANY - JUNE 20: (Editors note: This image was computer generated in-game) Cody Nikola Latkovski (Nik_Makozi) of Australia takes the chequered flag in the Oceania region Top 16 Superstars Round 4 of the FIA Gran Turismo Championship 2020 at Nuerburgring on June 20, 2020 in Nuerburg, Germany. (NOTE TO USER - Gran Turismo Sport: TM & © 2017 Sony Interactive Entertainment Inc. Developed by Polyphony Digital Inc. Manufacturers, cars, names, brands and associated imagery featured in this game in some cases include trademarks and/or copyrighted materials of their respective owners. All rights reserved). (Photo by Clive Rose - Gran Turismo/Gran Turismo via Getty Images)

 

Quelles sont les principales différences entre la photographie de sport et l’esport ? Comment cela influence-t-il votre travail ?

C’est évidemment moins exigeant physiquement par rapport au monde réel où l’on doit porter du matériel et marcher/courir jusqu’à l’endroit où l’on doit travailler. Dans le monde virtuel, vous pouvez vous rendre rapidement, en quelques clics, là où vous devez aller, mais je pense qu’il faut alors essayer de prendre le temps de faire des photos de meilleure qualité que celles que l’on peut prendre dans la réalité, pour compenser, peut-être. Le temps est également un facteur important. C’est évidemment moins difficile si vous avez des heures pour faire une image créative, mais comme je travaille la plupart du temps avec des délais stricts, mon expérience sur les circuits dans le monde réel me permet de travailler rapidement et efficacement.

 

Quelles sont les compétences requises pour être photographe d’esports ? Avez-vous des conseils pour ceux qui voudraient travailler dans ce domaine ?

En ce qui concerne l’élément humain de l’esport, je dirais une bonne compréhension de ce que vous photographiez, par exemple les joueurs, leurs histoires, l’histoire du concours. Il faut donc bien connaître son sujet ! Cela permet d’être au bon endroit au bon moment afin de capturer les instants forts. Dans l’espace virtuel, je dirais qu’il est également important de comprendre ce que la communauté aime, et de tenir compte du fait qu’elle apprécie de voir les choses de son point de vue. Le public joue un rôle très important dans tout l’écosystème sportif.

 

Quelle est votre opinion sur l’essor du système de mode photo profond dans les jeux vidéo ? Horizon Zero Dawn, Death Stranding, Ghost of Tsushima…

Je pense que c’est fantastique personnellement. Plus que tout, il a ouvert tout un monde de créativité à toute une communauté. Ce n’est pas une coïncidence si la progression de la technologie a créé la croissance des modes photo profonds. Selon moi, il faut aussi féliciter les développeurs comme Polyphony Digital qui ont repoussé les limites dans ce domaine bien avant que la technologie actuelle ne soit aussi avancée. Je pense qu’on peut vraiment voir que les développeurs des jeux que vous avez mentionnés partagent une passion pour la photographie et le cinéma. Il y a une audience et un marché énormes pour ce genre de produits dans le futur.

 

Nous remercions chaleureusement Clive Rose pour avoir répondu à nos questions !

Partagez sur

JeanThib

Après une Playstation 2 gagnée sur une obscure machine chez Leclerc à l'âge de 6 ans (quel background !) je n'ai plus vraiment lâché la manette... Élevé dans une famille très joueuse : jeux d'action, de stratégie, d'énigmes ou autres party game, tout y est passé ! Je suis également très féru de lecture et de tout ce qui touche à l'audiovisuel. Mes activités vaquent entre tenter de speedrunner du Céleste et finir les oeuvres de Maupassant. Joueur console mais Master Race d'ici peu, j'ai hâte de partager ma plume et mon engouement pour le jeu vidéo dans de futurs articles !

Vous aimerez sûrement ces articles...

Réactions sur l\'article “Derrière l’écran – Clive Rose, Getty images : photographe esport”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *