Lootmygame.com - Faites vous plaisir pour seulement 0.50€, La box gaming gagnante à tous les coups ! Lootmygame.com - Faites vous plaisir pour seulement 0.50€, La box gaming gagnante à tous les coups !
French Tour Interview équipes

French Tour – Six équipes se confient avant l’événement !

Partagez sur

Créée en janvier 2021, l’association French Team E-sport organise des événements physiques et virtuels autour de la franchise Gran Turismo. Autour de son président Christophe Goussard, l’association est en train de préparer la première édition du French Tour (prévue les 30 et 31 octobre prochains) avec pour but à moyen terme de lancer une nouvelle vague autour de la création d’événements physiques E-sport sur l’automobile. Lors de cet événement, 14 équipes (et donc plus de 50 joueurs) représentant plusieurs nationalités s’affronteront sur Gran Turismo autour d’une course d’endurance de 24h.

Quelques semaines avant l’événement, nous avons eu l’occasion de poser quelques questions aux membres des différentes Team présentes afin de se renseigner sur leurs motivations et leur vision de l’E-sport.

Team STORM Racing Multigaming

Représentée par 15 pilotes différents, la Team STORM Racing Multigaming est présente sur plusieurs jeux tels que Project Cars 2, Rocket League et bien évidemment Gran Turismo. Présente sur la scène E-sport depuis plusieurs années, la Team STORM a des ambitions de victoire pour le French Tour 2021. Nous avons posé quelques questions à Arnaud Meurice, président et Team-Manager de STORM.

Bonjour Arnaud, sur quel Gran Turismo avez-vous commencé ?

Concernant les pilotes dans leur globalité, la plupart sont des habitués de Gran Turismo qui, pour une majeure partie ont commencé depuis la PS1 et les tous premiers Gran Turismo. Rares sont ceux n’ayant jamais mis la main sur Gran Turismo avant GT Sport. Me concernant, c’est Gran Turismo 4, un des meilleurs pour ma part !

French Tour Interview 1 - Team STORM Racing Multigaming

Comment se préparer pour une telle compétition (durant 24h !) ?

Une compétition comme celle-là demande du temps de préparation bien évidemment. Du côté du Team STORM, nous sommes spécialistes de l’endurance. La plupart des pilotes de l’équipe sont des habitués des endurances longues durées (minimum 4h) et ces endurances sont réalisées par un seul et même pilote à chaque fois. Nous comptons même des pilotes de l’équipe ayant aligné 10h consécutives sans une seule pause, pendant les 10h du Mans organisé par la VGA par exemple. L’endurance fait partie de nos gènes.

Maintenant, ce qui prend beaucoup de préparation, ce sera le travail du réglage qui devra être adapté aux 4 pilotes engagés sur notre prototype Toyota TS050, car nous ne pourrons pas procéder à des réglages en cours de course. Nous ne pourrons jouer que sur la seule répartition du freinage en course. Cette partie va donc prendre du temps. Enfin, l’établissement de la stratégie sera LE 2ème point important à travailler et à peaufiner au fur et à mesure des minutes et des heures d’entraînements. Nous avons la chance d’avoir le staff et les spécialistes pour préparer tout cela du mieux que possible.

Quand et comment vous êtes-vous lancés dans l’E-sport ?

L’équipe a débuté sur Gran Turismo sur cet opus Gran Turismo Sport. Ce dernier a une forte prépondérance à attirer des pilotes de tous les mondes du SimRacing, des néophytes ou joueurs les plus aguerris. Nous étions auparavant sur PC sur un titre bien plus populaire (Need For Speed) et l’envie nous a pris en 2017 de nous axer plutôt vers des jeux de courses automobiles bien plus adaptés aux compétitions entre Teams et beaucoup plus réalistes. Je dirai donc que les vrais débuts de notre équipe dans le E-Sport sont sur GT Sport donc exactement en Novembre 2017.

French Tour Interview 1 - Exemple Storm GT

Pour répondre à la question du comment, pour la petite anecdote, je remercierai une grande enseigne de grande distribution lors des Black Friday qui a affiché le jeu dès sa sortie à un prix défiant toute concurrence, ce qui m’a convaincu de l’acquérir et voilà ce que nous sommes devenus ! Plutôt ironique !
Plus sérieusement, l’ADN automobile et les gènes de course automobile coulent dans le sang des pilotes de l’équipe, c’était une logique implacable de se lancer dans ce monde qui est si accessible comparé au monde des pilotes IRL qui demande des contacts et des financements afin de pouvoir y accéder.

Avez-vous déjà participé à beaucoup de compétitions de ce niveau ?

Le Team STORM Racing Esport participe très régulièrement à des compétitions organisées par les plus grandes équipes du plateau européen ou bien encore le Championnat du monde GT FusiOn. Mais toutes ces compétitions se déroulent plus de manière discrète, depuis nos propres domiciles et avec comme principal moyen de (re)transmission YouTube via différentes chaînes. Un évènement de cette ampleur, sur un plateau local regroupant l’ensemble des équipes dans un seul et même endroit, ce sera notre première pour l’équipe.

TEAM FTE

Représentée par David, la TEAM FTE présentera quatre pilotes. Vétérans de la franchise Gran Turismo, ils espèrent faire bonne impression lors de l’événement.

French Tour Interview 1 - Association French Team E-sport

Bonjour David, Sur quel Gran Turismo avez-vous commencé ?

J’ai commencé en 1997 dès la sortie du premier Gran Turismo sur PlayStation 1. Depuis, je n’ai jamais arrêté.

Comment se préparer pour une telle compétition (durant 24h !) ?

Nous nous préparons environ 1 mois avant la date de l’événement car nos quatre pilotes doivent se préparer mentalement et physiquement. De plus, les réglages de la voiture doivent convenir à tous les pilotes, ce qui nous demande donc beaucoup d’essai et de roulage.

Quand et comment vous êtes-vous lancés dans l’E-sport ?

Je me suis lancé dans l’E-sport en faisant des courses en ligne puis sont arrivée les courses FIA à partir desquels sont établis des classements (mondiaux, européens, nationaux et départementaux) ce qui nous permet de nous confronter à des pilotes étrangers.

“Le principal secret pour tenir 24h d’une telle compétition est évidemment la passion”

Quels sont vos secrets pour tenir 24h d’une compétition si intense ?

Le principal secret pour tenir 24h d’une telle compétition est évidemment la passion et l’adrénaline qu’apporte l’esprit de compétition créé par ce genre d’événements.

TEAM RGF

Représentée par Jerry Lancelin, RGF est une Team présente depuis de nombreuses années sur la franchise Gran Turismo. La Team comprend des pilotes qui partagent leur passion depuis longtemps et mettent en avant leur amour du sport automobile.

Bonjour Jerry, Sur quel Gran Turismo avez-vous commencé ?

La team RGF à une moyenne d’âge de 47 ans et peut-être même plus. Ceci explique que la majorité des pilotes constituant la team RGF roule depuis le tout premier Gran Turismo Sport. Pour la plus part d’entre nous, nous avons toujours répondu présent dès la sortie d’une nouvelle version de GTS. Certains, comme moi, sommes sur PlayStation uniquement du fait que GTS ne sorte que sur cette plate forme.
“En fonction du type de pilotage, chacun à ainsi la possibilité d’avoir un réglage qui lui convient”

Comment se préparer pour une telle compétition (durant 24h !) ?

En ce qui concerne la préparation, nous avons pour habitude de nous rejoindre sur GTS le weekend, boulot oblige, voire en semaine entre 17h et 19h pour les plus chanceux. Nous avons dans l’équipe un préparateur qui prépare plusieurs types de réglages que nous testons au fur et à mesure. En fonction du type de pilotage, chacun à ainsi la possibilité d’avoir un réglage qui lui convient.
Bien évidemment, cela prend énormément de temps et donc de weekends au détriment de nos épouses et enfants (petits enfants aussi) que je remercie au passage pour leur patience.
French Tour Interview 1 - Team RGF

Quand et comment vous êtes-vous lancés dans l’E-sport ?

Pour le lancement dans l’E-sport, je dirais que les valeurs de la RGF et l’affinité avec certaines Team, pilotes, nous y a amené tout simplement.

Quels sont les autres jeux sur lesquels vous passez du temps ?

Dans l’ensemble, il n y a que GTS. Maintenant, avec les enfants, nous voyons arriver d autres jeux comme Call of Duty, Rocket League ou encore Fortnite, des « jeux de jeunes », quoi…

Team Fordzilla

Ayant récemment placé un coureur aux premières places de la petite et de la grande finale du championnat Mazda, la Team Fordzilla fait partie des grands favoris du French Tour. Les trois participants ont répondu à quelques unes de nos questions.

Interview French Tour - Team Fordzilla logo

Bonjour, Sur quel Gran Turismo avez-vous commencé ?

Fabien Tarakci : J’ai commencé sur GT1 en 1998. À l’époque, je n’avais pas de PS1 et j’allais chez un pote. Je prenais tout le temps la FT0 LM, qui était incroyable.

Fabien Piffet : J’ai débuté sur GT4, même si je n’ai pas vraiment d’amour particulier pour la licence.

Sylvain Gauthier : Mes premiers souvenirs de Gran Turismo remontent à GT3 et GT4, de la fin des années 2000 au début 2010. Mais à cette époque je jouais uniquement pour le fun. Je n’arrivais même pas à valider les défis les plus simples.

Comment se préparer pour une telle compétition (durant 24h !) ?

Fabien T. : Pour la préparation, c’est simple : il faut rouler, connaître le circuit par cœur et, surtout, ne faire aucune erreur. Donc on roule jusqu’à être assez rapide et ne plus faire aucune erreur. Ensuite, on se met dans les conditions de course avec d’autres pilotes autour pour mettre la pression, apprendre à gérer ces nouveaux éléments. La stratégie se fera après ça.

Fabien P. : Il faut beaucoup d’entrainement, afin de préparer la voiture et de se préparer soi-même à un maximum de situations possibles.

Sylvain : La préparation à ce genre d’épreuve est spécifique. Comme pour chaque course, il faut parvenir à être un “robot” sur le circuit, ce qui demande un certain temps de roulage. Une fois ceci fait, on peut se concentrer sur les réglages, qui doivent rendre la voiture efficace tout en convenant plus ou moins à tout le monde. C’est une affaire de concessions. Puis il faut s’atteler à la stratégie, la création de situations diverses mais aussi tout l’aspect extérieur au jeu, comme la répartition des relais.

Quand et comment vous êtes-vous lancés dans l’E-sport ?

Fabien T : L’esport, c’est compliqué. Je m’y suis lancé en 2002/2003 avec le championnat de France de F1. Je ne pouvais pas encore faire les compétition mais je roulais avec les pilotes pour apprendre. Je roulais dans leur rythme. En ce qui concerne les compétitions, j’ai fait mes débuts sur le championnat de France de Forza Motorsport, organisé par Sebull.

Fabien P : J’ai débuté sur Forza Motorsport 4, en 2012. J’ai découvert le jeu, rapidement gagné un bon niveau et commencé à participer dans diverses ligues et championnats.

Sylvain : J’ai commencé à m’intéresser à l’E-sport au tout début de l’année 2016, puisqu’il s’agit (toujours) de l’unique manière pour moi de me rapprocher du sport automobile réel. Puis je m’y suis vraiment mis de plus en plus sérieusement à partir d’avril 2018.

Que ressentez-vous en faisant d’une équipe jumelée avec un grand groupe tel que Ford ?

Fabien T. : C’est une fierté de représenter une marque telle que Ford et de montrer que nous sommes compétitifs.

Fabien P. : Je suis content de faire partie de cette équipe. J’ai pu progresser et devenir encore meilleur qu’avant, grâce à mes équipiers et collègues mais aussi à nos soutiens.

Sylvain : Faire partie de l’équipe E-sport de Ford est une chance pour se créer des opportunités, évoluer, progresser dans ce milieu extrêmement compétitif du Simracing. Ford est un grand nom de l’automobile, possède une histoire riche et en écrire une partie, aussi infime fut-elle, via ce projet est unique.

Championnat Mazda - petite finale

Team BFRacing

La Team BlackFlagRacing (BFR) tentera aussi de tirer son épingle du jeu dans cette édition du French Tour. Les diffuseurs du championnat Mazda (via leur page Youtube auront à cœur de bien placer leur pilotes. En attendant, ils ont répondu à nos questions.

Interview French Tour - Team BFR logo

Bonjour, Sur quel Gran Turismo avez-vous commencé ?

L’équipe s’est formée sur Gran Turismo Sport mais nous sommes pratiquement tous joueurs de la franchise depuis Gran Turismo 1 et 2 sur PlayStation 1.

Comment se préparer pour une telle compétition (durant 24h !) ?

Il n’y a aucune préparation particulière, un peu d’entraînement ici et là pour avancer dans les réglages afin de rendre la voiture confortable a rouler dans les grands relais.

Quand et comment vous êtes-vous lancés dans l’E-sport ?

Nous nous sommes lancés il y a 3 ans maintenant entre amis, et nous avons gardé cette optique pour développer l’équipe dans un contexte amical et soudé, en faisant progresser un groupe déjà établi.

Ressentez-vous une pression particulière quant à la compétition ?

Pour ce qui est de la pression, j’ai pas très soif 😉
Vous l’aurez compris, c’est dans une ambiance bonne enfant mais de compétition que se dérouleront les quelques jours de compétition du French Tour les 30 et 31 octobre. Il ne nous reste plus qu’à souhaiter bonne chance aux participants. Que les meilleurs gagnent !

Tags

Partagez sur

Matthes

je suis Matthes, rédacteur sur le site et fan de Nintendo de la première heure ou presque. Ayant principalement fait mes armes de gamer sur les différentes versions de Mario Kart et Smash Bros, mes occupations vidéoludiques sont aujourd'hui plus variées. Si elles tournent toujours principalement autour de l'univers de notre plombier préféré, de nombreux jeux indépendants tels que The Binding of Isaac, FTL : Faster Than Light ou encore Rimworld font dorénavant partie intégrante de mon quotidien de joueur.

Vous aimerez sûrement ces articles...

Réactions sur l\'article “French Tour – Six équipes se confient avant l’événement !”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *