Devenir Partenaire
Lootmygame.com - Faites vous plaisir pour seulement 0.50€, La box gaming gagnante à tous les coups ! Lootmygame.com - Faites vous plaisir pour seulement 0.50€, La box gaming gagnante à tous les coups !
140908-infamous

Infamous First Light

Partagez sur

Lorsque nous avons rencontré pour la première fois Abigail « Fetch » Walker dans Infamous Second Son, elle semblait être une harceleuse psycho obsédée par un homme du nom de Brent. Elle a construit un sanctuaire pour lui rendre hommage, avec son nom écrit des dizaines de fois sur les murs et des photos sur des chandelles. Quand Delsin Rowe s’est confronté à Fetch, nous avons appris que sa liaison avec Brent était beaucoup plus sombre et plus profonde que celle d’un voyeur fou.

Vue sur la PlayStation 4

Fetch s’est rapidement établi comme un personnage influent face à l’arrivée d’un pouvoir très intense de Delsin. Le nouvel opus « Infamous First light » la place dans le rôle principal, sachant que ce n’est pas la suite de la précédente histoire, mais c’est le récit intégral de son histoire d’origine. Bien que les premiers jours de la plupart des grands moments de Fetch à Seattle soient déjà révélés dans « Second Son », il y a quand même plus de contexte dans cette nouvelle aventure. Nous apprenons à travers, comment l’histoire de Fetch et Brent se déroulent, le jeu nous permettra aussi de passer une bonne partie de notre temps à admirer « The Departement of Unified Protection » qui a permis à Fetch de devenir assassin.


L’histoire de Fetch touche bon nombre des mêmes passages émotionnels que celle de Delsin. À un certain moment, l’histoire se sent trop familière, mais finit par devenir un voyage agréable qui élargit la portée de l’Univers Infamous. Les interactions de Fetch avec le chef de la DUP Brooke Augustin, nous donnent un regard fascinant sur les forces corruptrices dans ce monde. Les derniers moments de First Light qui se déroulent dans une nouvelle zone de neige ont pleines d’ouvres artistiques que des puissances et ramenant les premières années de Fetch à un moment déterminant de sa vie.

 


Bien qu’il n’y ait pas des choix de morale à faire dans Infamous First Light, les émotions de Fetch la conduisent dans les deux sens. Son pouvoir de Neon est généralement la force qui dicte derrière ces décisions. Elle est le maître de ce pouvoir et en a nettement une meilleure manche que celle de Delsin. L’exploitation du Neon lui permet de se détaler au-dessus des bâtiments, effectuer un grand déplacement dans les airs, de déclencher des barrages de roquettes électriques, et le meilleur de tous et sa capacité de créer une tempête de néon magnétique aspirant les ennemis, et peut faire exploser aussi.

 

 


Fetch peut également utiliser les nuages de gaz néon axés sur l’environnement afin de stimuler sa vitesse. L’explosion de la vitesse sera surtout utilise dans des activités secondaires telles que la course difficile à atteindre « Lumen » (la version de la partie de Blast Shards), ainsi que la course de minijeux, dans lesquels Fetch doit traquer Lumen en mouvement.


Bien qu’il existe moins d’activités secondaires dans first light, la plupart d’entre eux sont meilleure que celles qu’offre Delsin. Le fait de suivre les drones est mieux traité de façons significatives, car ils sont maintenant bien cachés et Fetch doit pirater le flux d’une caméra d’un drone afin d’identifier ce qu’ils captent ou ce qui est en relation avec elle. Les poursuites aussi courtes qu’elles sont sont devenues un agréable et passionnant divertissement.


Un jeu ps4 qui vaut le détour

Fetch est affirmativement un personnage mortel dans les combats, presque à la limite de la maîtrise de son sentiment, et aucune des batailles ne présente un grand défi. La plupart des conflits sont contre les Russes, qui peuvent être abattus en un coup en utilisant son sniping base de mises au point et la faiblesse de DUP. Cela a un petit impacte sur le jeu, mais la plupart des missions sont accomplies avec diversité. Les missions d’escortes sont particulièrement divertissantes dans lesquels Fetch promène sur le toit d’un camion et décharge le néon sur toutes les voitures qui s’y approchent venant de tous les sens. Le manque de défi ne m’a pas vraiment traversé l’esprit jusqu’à ce que le jeu ait pris fin et j’ai choisi en option les arènes de combat.

 

 


Si vous aimez les compétitions de score, les arènes de combat sont là, vous forçant à vous déplacer rapidement, enchaînez les combos, tout en utilisant vous souffles karmiques au bon moment. Chacune des trois arènes différentes délivre des vagues d’ennemis dans des environnements spacieux de la base Curdun Cay. Dans first Light, vous pouvez apporter Delsin et tout son arsenal de coups dans les arènes de combats les scores de Fetch sont présentés séparément. Le seul inconvénient pour les arènes : ils sont longs et ne sont pas propices pour passer la session de jeu avec des amis.


Infamous First Light manque un peu de punch par rapport à Second Son dans ses batailles, mais c’est un ajout de bienvenu à la série. Fetch est un personnage fantastique écrit, et la conclusion de son histoire vaut le détour dans son ensemble, même si vous avez déjà ce qui se passe. Bref, Sucker Punch a fait un travail phénoménal avec la version finale.

Partagez sur

Vous aimerez sûrement ces articles...

Réactions sur l\'article “Infamous First Light”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *