Lootmygame.com - Faites vous plaisir pour seulement 0.50€, La box gaming gagnante à tous les coups ! Lootmygame.com - Faites vous plaisir pour seulement 0.50€, La box gaming gagnante à tous les coups !
Test Astalon: Tears of the Earth - image de fond

Astalon: Tears of the Earth – Un Metroidvania très efficace

Sorti le 3 juin dernier sur consoles et PC, nous avons pu tester Astalon: Tears of the Earth (ou les Larmes de la Terre). Après une quinzaine d’heures de jeu m’ayant permis de finir le jeu à 100%, je vous en donne mon avis sur le jeu développé par le studio indépendant Labs Works et édité par Dangen Entertainment.

 

Affrontez le titan de la mort

Test Astalon: Tears of the Earth - introduction scénarioAlors que les sources d’eau de leur village sont envahies par un poison mortel, Algus le sorcier, Kyuli l’archère et Arias le guerrier décident d’attaquer la tour sombre du titan de la mort Epimetheus. Voici l’introduction sommaire du scénario de Astalon: Tears of the Earth. Après un chemin semé d’embuches, les trois héros pénètrent dans la tour et commence alors le jeu. On semble alors se retrouver face à un Metroidvania des plus classiques.

Le scénario d’Astalon: Tears of the Earth est par ailleurs très cryptique. Vous pourrez très bien aller au bout de l’aventure sans en apprendre plus sur l’histoire du village des héros. En faisant l’effort, on découvre un scénario au départ très classique de sauvetage du village face aux dangers de l’ombre. Les bases du Metroidvania ne s’arrêtent pas là.

Test Astalon: Tears of the Earth - feu de campDe la map comprenant différents tableaux se regroupant en biomes aux attaques des différents protagonistes, Astalon: Tears of the Earth semble au premier abord être un Metroidvania rappelant les mastodontes du genre (Super Metroid, Castlevania SOTN ou plus récemment Hollow Knight). On arpente les méandres de la tour à la recherche de feux de camp dans lesquels on peut changer de personnage et ainsi profiter de leurs capacités spéciales. Ses séances de feu de camp permettent, d’ailleurs, de régulièrement profiter d’une discussion entre les personnages, augmentant l’empathie que l’on ressent pour eux.

 

Chacun sa spécialité

La première originalité du titre provient de la présence de trois héros distincts. Kyuli est agile et pourra bénéficier d’un wall jump, Algus profite de ses capacités de mage pour atteindre certains boutons quand Arias est un tank et fait très mal avec son épée. Une grande partie des premières énigmes de Astalon: Tears of the Earth utilisent ces différences et demandent de bien gérer les capacités de chaque personnage. À noter que chaque héros débloquera de nombreuses autres capacités au fur et à mesure de leur aventure.

Si l’un des grands intérêts de Astalon: Tears of the Earth se trouvent dans la surprise de la découverte et que je ne divulgacherais donc rien dans ce test, sachez que le titre au départ classique propose de nombreuses surprises et promet, même aux joueurs les plus habitués au genre, des découvertes originales.

Test Astalon: Tears of the Earth - capacités

L’arc de Kyuli rend certains combats particulièrement safe.

 

Un peu de Rogue-Lite dans votre Metroidvania ?

Après une première mort, vous découvrirez une des composantes originales du jeu : il est un Rogue-Lite en plus d’un Metroidvania. En effet, à chaque mort, Algus sera convoqué par Epimetheus qui lui proposera d’échanger des orbes contre des nouvelles capacités et/ou des statistiques supérieures pour les personnages. Le tout est intelligemment amené au niveau du scénario, jouant autour du contrôle du temps et des capacités du mage. Les autres personnages ne comprennent pas ce qui leur arrive et la chose est utilisée habilement autour du scénario du jeu.

Si le mélange des genres surprend au départ, on comprend rapidement qu’il est intelligemment utilisé et permet de niveler la difficulté du jeu. Vous avez ragé en jouant à Hollow Knight ? Pas de soucis, vous pourrez farmer des orbes afin de devenir plus fort et rendre le jeu plus accessible. À l’inverse, vous cherchez un défi à la hauteur de votre skill ? Libre à vous de ne pas améliorer vos personnages et de tenter l’aventure avec les statistiques de départ.

Test Astalon: Tears of the Earth - Rogue-lite

Après chaque mort, vous devrez choisir comment dépenser vos orbes

 

Gameplay et game design de haut niveaux

Un bon Metroidvania est un jeu au game design intelligent. Si les allers-retours sont indissociables au genre, on doit sentir une évolution à chaque fois qu’on revient dans une zone déjà visitée. Astalon: Tears of the Earth gère cette notion parfaitement. En plus des capacités à négocier avec Epimetheus, le jeu propose des pouvoirs obligatoires ou facultatifs à trouver en arpentant la tour. Sans trop en dire, d’un dash à une cape de lévitation, les pouvoirs que vous trouverez permettent vraiment de se sentir plus puissant et de redécouvrir les premières zones du jeu. J’ai, en fin de jeu, ressenti un plaisir rare à arpenter la tour avec tous mes pouvoirs pour terminer le jeu à 100%.

Test Astalon: Tears of the Earth - ingame 2

 

Le gameplay de Astalon: Tears of the Earth n’a rien à envier aux modèles du genre non plus. Chaque personnage a sa propre façon d’attaquer et de se mouvoir et le jeu ne procure aucun sentiment de frustration ou presque. Si quelques très rares bugs de collision m’ont demandé de relancer le jeu (en imaginant que ces problèmes soient rapidement corrigés), je n’ai que très rarement eu à rager contre le jeu.

Les ennemis sont originaux et demanderont de bien apprendre leur comportement afin de bien gérer les affrontements. Astalon: Tears of the Earth vous demandera, en outre, d’affronter plusieurs boss. Si ces derniers sont jolis et impressionnants de par leur taille, ils pèchent fortement par le manque de challenge qu’ils proposent. De manière générale, d’ailleurs, le jeu est certainement légèrement trop facile pour un vétéran des Metroidvania et je ne puis donc que vous conseiller de ne pas trop améliorer vos personnages pour rencontrer du challenge.

 

Une tour pleine de secret

Au fur et à mesure de l’avancement dans la tour d’Epimetheus, on découvre à quel point cette dernière est grande et complexe. Des très nombreux secrets aux zones entièrement cachées, Astalon: Tears of the Earth est un jeu qui promet de nombreuses surprises même aux joueurs habitués au genre.

Test Astalon: Tears of the Earth - ingame 1

Test Astalon: Tears of the Earth - effets vidéoLe tout étant habillé par un pixel-art très bien géré et agréable à l’œil. Le jeu propose d’ailleurs de choisir différents effets vidéo afin d’adapter au mieux ce pixel-art aux goûts de chacun. D’un filtre classique lissant les pixels à un effet TV cathodique, l’idée est originale et permet à tous d’apprécier les graphismes au mieux (dommage que cette option ne soit accessible qu’au menu de départ).

La bande-son de Astalon: Tears of the Earth est par ailleurs intéressante également. Si on peut regretter le faible nombre de musiques, ces dernières sont une référence dans la gestion du chiptune et s’adaptent parfaitement au jeu.

 

Astalon: Tears of the Earth, un Metroidvania proche de la perfection

À l’instar d’un The Messenger, il est difficile d’expliquer toutes les qualités de Astalon: Tears of the Earth sans trop divulgâcher son expérience. Sans atteindre le niveau d’innovation du titre de Sabotage, Astalon: Tears of the Earth est un excellent Metroivania qui, malgré ses quelques défauts d’équilibrage, ravira tous les fans du genre. Disponible à moins de 20 Euros, si vous aimez les Metroivania, faites-moi confiance, foncez sur Astalon: Tears of the Earth !

Retrouvez ce jeu au meilleur prix chez notre partenaire, GoCleCD.fr

Tags

Partagez sur

Matthes

je suis Matthes, rédacteur sur le site et fan de Nintendo de la première heure ou presque. Ayant principalement fait mes armes de gamer sur les différentes versions de Mario Kart et Smash Bros, mes occupations vidéoludiques sont aujourd'hui plus variées. Si elles tournent toujours principalement autour de l'univers de notre plombier préféré, de nombreux jeux indépendants tels que The Binding of Isaac, FTL : Faster Than Light ou encore Rimworld font dorénavant partie intégrante de mon quotidien de joueur.

Vous aimerez sûrement ces articles...

Une réaction sur l\'article “Astalon: Tears of the Earth - Un Metroidvania très efficace”

  1. Rétro-Polo dit :

    Ca fait super envie, merci pour le test !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *