Lootmygame.com - Faites vous plaisir pour seulement 0.50€, La box gaming gagnante à tous les coups ! Lootmygame.com - Faites vous plaisir pour seulement 0.50€, La box gaming gagnante à tous les coups !
image de fond du jeu Bookbound Brigade

Bookbound Brigade – Il était une fois… Ou plutôt huit fois !

Qui parmi vous n’a jamais rêvé d’un jeu dans lequel il contrôlerait une équipe composée du roi Arthur, de la reine Victoria, du comte Dracula, du roi singe Sun Wukong, de l’héroïne Dorothy Gale, de l’archer Robin des bois, du physicien Nikola Tesla et de la légendaire Cassandre ? Absolument personne ? Eh bien l’éditeur Digital Tales l’a fait dans Bookbound Brigade, un Metroidvania à l’humour omniprésent.

 

image de fond du jeu Bookbound Brigade

 

La brigade tous risques

Bookbound Brigade vous propose un scénario des plus originaux. En effet, le Livre Ultime (L.U.) regroupant toutes les aventures connues de l’histoire et de la littérature a été dérobé et votre mission est d’en retrouver toutes les pages et tous les protagonistes. Ainsi, vous serez amené à parcourir quatre mondes réunissant les univers de dizaines d’histoires connues afin de combattre le mal et reconstituer le L.U. ! Le tout est réuni autour de la bibliothèque principale jouant le rôle de HUB central et rappelant fortement la Bibliothèque de Babel de Borges. La démarche scénaristique est originale et rondement menée. Il ne sera pas étonnant de croiser César cherchant des couteaux de cuisine afin d’ouvrir son restaurant à salade quelques minutes après avoir rendu sa lance à Don Quichotte afin qu’il affronte les livres qu’il prend pour des géants. Le jeu joue habilement avec nos connaissances classiques et il parvient souvent à soutirer un rire au joueur.

 

image du jeu Bookbound Brigade présenation de personnage SUN

Le jeu rappelle avec humour l’origine de chaque personnage.

 

Du classique dans les classiques

Reprenant les bases du Metroidvania, les habitués du genre seront en terrain connu en jouant à Bookbound Brigade. Un double saut, un dash, une « attaque rodéo », les améliorations permettant d’évoluer sont classiques. Le jeu alterne entre phases de plateforme, combats et énigmes à la manière d’un Guacamelee. La comparaison avec le jeu de Drinkbox Studios ne s’arrête d’ailleurs pas là, tant le game design de Bookbound Brigade s’en rapproche. Les combats se déroulent dans des arènes constituées de vagues d’ennemis alors que la map, imprécise, vous demandera de fouiller chaque zone afin d’en trouver tous les secrets. Comme tout bon Metroidvania qui se respecte, le jeu vous demandera de nombreux aller-retours, mais ces derniers seront rarement frustrants car facilités par les techniques apprises.

S’il y a bien un point sur lequel Bookbound Brigade se différencie de ses aînés, c’est l’idée d’équipe. Effectivement, le fait de contrôler une équipe de huit protagonistes vous permettra de varier entre quatre formations suivant les situations. De la formation standard à la formation de colonne en passant par la formation de ligne ou encore la formation de roue, vous serez amené à alterner entre les différentes compositions suivant le contexte.

 

 

Une aventure longue et pleine d’humour

Bookbound Brigade propose une aventure originale et prenante. On ne s’ennuie jamais durant la quinzaine d’heures de jeu qui permet d’assister à la fin du scénario principal (durée à doubler afin de finir le jeu à 100%). En effet, si le cheminement du jeu est très classique (voire frustrant par moment, mais nous y reviendrons) dans son avancement, on trouve souvent la motivation de continuer ses pérégrinations afin de rire du prochain dialogue proposé par le jeu.

Dotée d’une version française excellente, le jeu propose des dialogues sarcastiques très plaisants. Sans trop gâcher le plaisir, vous aurez, par exemple, affaire à Jeanne d’Arc, dont les dialogues sont parfaitement écrits. En effet, cette dernière a développé une paranoïa suite aux moqueries de ses camarades sur son passé « fumeux ». Lorsque cette dernière vous remercie de lui avoir ramené son armure ignifugée, elle s’inquiète. Comment se fait-il que vous lui rendiez ce service sans vous moquer d’elle ? L’un de vos personnages répondra alors « tu veux dire en faisant une blague du genre “Jeanne, elle a frit, elle a tout compris !”, par exemple ? ». Les traducteurs ont fait un travail admirable afin d’adapter les dialogues à la culture française. Je ne spoilerai pas plus mais ne vous étonnez pas lorsque Long John Silver parlera de « souquer les artimuses ».

 

Bookbound Brigade extrait dialogue Jeanne d'Arc

Jeanne d’Arc sera la victime de moqueries tout au long du jeu.

 

La direction artistique de Bookbound Brigade est un autre point fort du titre. Les décors sont colorés et variés. Les musiques sont entraînantes et bien adaptées aux différentes situations, mais ce sont surtout les animations des personnages qui donnent la meilleure impression. Ces derniers, dotés d’un style cartoon très agréable, réagissent lorsque vous êtes proches de la chute ou dans tout autre contexte dangereux. Les détails apportés aux animations des PNJ et des ennemis sont également très soignés et cela peut paraître d’autant plus étonnant lorsqu’on s’arrête aux nombreux points sur lesquels les développeurs semblaient avoir encore à travailler.

 

Dans l’attente d’une mise à jour ?

Si comme présenté précédemment, le jeu est plein de bonnes idées, il est loin d’être exempt de tout reproche. En effet, si on peut reprocher au jeu sa facilité (les énigmes ne représenteraient qu’un petit-déjeuner pour le professeur Layton) et ses boss très classiques, je me suis surtout senti lésé par les hitbox plus qu’imprécises. L’équipe formée par vos héros est large et les phases de combat ont du mal à être tactiques. En plus du fait qu’il est facile de se perdre dans vos inputs, vos personnages obtenant chacun deux capacités plus ou moins utiles (ce qui porte tout de même le nombre de techniques et donc de combinaisons de touches à retenir à 16 !), le côté brouillon des phases de combat enlève rapidement tout aspect tactique. Devant la pagaille présente, on se contente souvent de masher le bouton d’attaque en priant pour éliminer les ennemis avant que la barre de vie ne soit vide. Frustrant, pensez-vous ? Les bugs présents dans le jeu vous feront rapidement oublier ce détail.

 

image-jeu-combat-bookbound-brigade-jeuvideo

Les combats pourraient demander de la tactique s’ils n’étaient pas si brouillons.

 

Sans insister (afin de rester poli) sur le softlock qui m’a forcé à recommencer le jeu après cinq heures d’aventure, il m’est plusieurs fois arrivé de devoir relancer Bookbound Brigade car un ennemi était bloqué dans une texture ou parce que passer des dialogues trop rapidement semble parfois insurmontable pour le jeu. Les développeurs auraient-ils manqué de temps lors de la phase de test ? En tout cas, cela gâche vraiment le plaisir de jeu.

 

Bookbound Brigade: conclusion

Bookbound Brigade est un bon Metroidvania mais qui souffre fortement de quelques détails afin de pouvoir faire face à une concurrence de qualité. En effet, ses quelques bugs ainsi que sa grande facilité risquent de rebuter les plus fidèles amateurs du genre. Malgré tout, grâce à son ambiance très soignée, sa version française parfaite rendant les dialogues exquis ou encore sa bonne durée de vie, Bookbound Brigade est adapté pour les joueurs néophytes ou les amateurs de Metroidvania ayant déjà fait le tour de Guacamelee ou encore Hollow Knight.

Retrouvez ce jeu au meilleur prix chez notre partenaire, GoCleCD.fr

Tags

Partagez sur

Matthes

je suis Matthes, rédacteur sur le site et fan de Nintendo de la première heure ou presque. Ayant principalement fait mes armes de gamer sur les différentes versions de Mario Kart et Smash Bros, mes occupations vidéoludiques sont aujourd'hui plus variées. Si elles tournent toujours principalement autour de l'univers de notre plombier préféré, de nombreux jeux indépendants tels que The Binding of Isaac, FTL : Faster Than Light ou encore Rimworld font dorénavant partie intégrante de mon quotidien de joueur.

Vous aimerez sûrement ces articles...

Réactions sur l\'article “Bookbound Brigade - Il était une fois… Ou plutôt huit fois !”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *