Lootmygame.com - Faites vous plaisir pour seulement 0.50€, La box gaming gagnante à tous les coups ! Lootmygame.com - Faites vous plaisir pour seulement 0.50€, La box gaming gagnante à tous les coups !
Test Super Meat Boy Forever - une

Super Meat Boy Forever – Le retour de notre cube de viande préférée

Dix années après avoir débarqué sur le Xbox Live Arcade avant d’être transposé sur à peu près toutes les plateformes, Meat Boy est de retour dans Super Meat Boy Forever. Après une première présentation à l’E3 2018, le jeu initialement annoncé pour avril 2019 vient finalement de sortir sur Nintendo Switch, PS4, Xbox One, PC, iOS et Android.

 

La suite du pionnier du hardcore-platformer

La sortie de Super Meat Boy en 2010 fit grand bruit dans le monde du jeu de plateforme. En créant un héros aux initiales rappelant un certain plombier, le génial Edmund Mac Millen (The Binding of Isaac, The End is Nigh) revoyait totalement le principe de la courbe de difficulté pour un jeu du genre. Augmenter drastiquement la difficulté en rabaissant fortement le temps de réapparition entre chaque mort et la taille des niveaux, l’idée était simple et introduisit alors le genre hardcore-platformer.

10 années plus tard, et après de nombreux reports, est sorti la suite des aventures de notre cube de viande préférée. Développé par l’équipe Meat (mais sans le grand Edmund), Super Meat Boy Forever réussit-il à satisfaire les fans du premier jeu tout comme les nouveaux venus dans le monde diabolique du hardcore-platformer ? Nous répondons à cette question en quelques lignes.

 

Un Meat Boy en HD

Notre cher Meat Boy a bien évolué en 10 ans. Après avoir sauvé sa chère et tendre Bandage Girl des bras de Docteur Fetus, notre héros vit des jours heureux. Mieux encore, les deux amoureux ont désormais agrandi la famille avec l’apparition de Nugget, leur fille. C’était sans compter sur le nemesis de Meat Boy qui profite d’un pique-nique de la famille pour kidnapper la petite

Le scénario est au départ ultra classique et ne sert qu’à introduire un jeu de plateforme comme c’était le cas il y a 10 ans. Malgré tout, le tout est conté via de superbes et nombreuses cinématiques. De plus, l’introduction nous permet de nous rassurer sur la direction artistique. Utilisant désormais un moteur HD, le jeu est magnifique et ses musiques, si loin du chiptune du premier jeu, sont excellentes. Quelle hâte de débuter les niveaux à proprement parler !

Test Super Meat Boy Forever - scénario

 

Super Meat Run

La première chose qui surprend le joueur que je suis attendant une suite à Super Meat Boy depuis si longtemps est que le jeu est dorénavant un runner. À l’instar d’un Super Mario Run, Meat Boy (ou l’un des nombreux personnages que vous débloquerez après de nombreuses morts) se déplace seul et automatiquement. Les premières minutes sont alors au mieux déroutantes, au pire décevantes. N’a-t-on alors affaire qu’à un vulgaire runner comme il en existe des centaines sur mobile ? Ne vous en faites pas, le savoir-faire de la Team Meat en level-design réussit à rapidement faire disparaître les doutes que pourraient avoir les puristes.

Le style runner n’est pas le seul changement de fond apporté au titre. Les niveaux constituants les 4 mondes au départ (vous vous en doutez, il y a de nombreux niveaux à débloquer pour les plus patients et/ou doués d’entre vous) sont beaucoup moins nombreux, mais également beaucoup plus longs. Ne vous en faites pas, le principe même du hardcore-platformer est toujours présent. Ces niveaux sont en effet entrecoupés de très nombreux checkpoints, mais surtout d’une difficulté demandant au joueur une attention de tous les instants. Dès les premiers niveaux, on comprend que l’aventure de Meat Boy ne sera pas de tout repos.

Test Super Meat Boy Forever - jeu

 

Le génie dans le level-design

Là où on retrouve rapidement l’intelligence des développeurs de la Team Meat est dans les respawns. Après chaque mort, vous serez renvoyé au dernier check-points en quelques instants. Ainsi, vous n’aurez même pas le temps de rager (contre vous-même, les moments où vous aurez à râler contre le jeu seront très rares… Suivant votre mauvaise foi !), Meat Boy revient instantanément et sprinte. Pas le temps de réfléchir, le fameux « allez une dernière tentative » propre à ce genre de jeu n’a jamais été aussi approprié. D’autre part, si la rapidité imposée de Meat Boy fait que certaines morts semblent quasi obligatoires afin de comprendre le niveau. Les idées de game-design sont nombreuses variées et très intelligentes.

Si le Super Meat Boy Forever ne se joue initialement avec deux boutons (saut et attaque), les idées originales se bousculent rapidement. Des scies ayant déjà fait la gloire du premier jeu, à des plateformes changeant la direction du personnage, en passant par des objets permettant au personnage de se téléporter, les exemples sont nombreux. Les niveaux sont très variés et on ressent fortement la satisfaction du devoir accompli à chaque fin de niveau. Cet effet étant grandement accentué par la vidéo de fin de niveau vous montrant votre parcours ainsi que toutes vos morts.

Chacun des mondes que vous arpenterez sera conclu par un combat de boss. Là encore, le talent des développeurs est mis en valeur. Si ces combats sont bien plus compliqués, car ils devront être effectués d’une traite malgré plusieurs phases, ils proposent des combats très grisants. Chaque boss est original et offre un challenge très intéressant. De plus, ces derniers sont introduits grâce aux superbes cinématiques du jeu… Et même plus, l’histoire des boss ne finit pas après votre victoire, vous aurez plaisir à suivre leurs aventures dans des cinématiques géniales. L’ambiance du Super Meat Boy Forever est vraiment très agréable.

Test Super Meat Boy Forever - boss

 

Un challenge plus adapté

Là où Super Meat Boy avait certainement perdu beaucoup de joueurs il y a 10 ans, c’est dans sa courbe de difficulté pas toujours très bien dosée. Super Meat Boy Forever fait en sorte de s’ouvrir à un plus grand public sans pour autant oublier les joueurs expérimentés. Les premiers mondes sont abordables pour tout joueur faisant l’effort d’apprendre de ses morts quand les niveaux plus avancés offriront un challenge intéressant aux professionnels des jeux de plateforme. Mieux encore, l’impression de s’améliorer après chaque mort est grandement présente et on passe rapidement de « je n’arriverai jamais à battre ce boss » à la satisfaction d’occire ce dernier.

Le jeu possède une grande rejouabilité. Que ce soit pour débloquer les nombreux personnages du jeu, trouver tous les niveaux cachés ou encore tenter de speedrunner les niveaux, la durée de vie de Super Meat Boy Forever est grande pour un jeu vendu à 15 Euros. Le tout étant toujours intelligemment amené autour d’un scénario finalement bien plus poussé qu’il pouvait y paraître au premier abord, vous n’en avez pas fini de faire mourir Meat Boy !

Test Super Meat Boy Forever - kidnapping

 

Super Meat Boy Forever, une suite bien plus surprenante que prévu

Si les premières minutes du jeu sont déroutantes pour toute personne ne s’attendant pas un runner, il serait dommageable pour tout joueur de ne pas faire l’effort de creuser. Super Meat Boy Forever est un hardcore-runner très intelligemment développé, proposant une grande variété dans les nombreux niveaux qu’il propose, offrant un challenge intéressant pour tout le monde et construit autour d’une direction artistique de premier ordre. Tous ces éléments étant développés autour d’un scénario amusant, il est clairement l’un des jeux de plateforme les plus intéressants et originaux de ces derniers mois.

Retrouvez ce jeu au meilleur prix chez notre partenaire, GoCleCD.fr

Tags

Partagez sur

Matthes

je suis Matthes, rédacteur sur le site et fan de Nintendo de la première heure ou presque. Ayant principalement fait mes armes de gamer sur les différentes versions de Mario Kart et Smash Bros, mes occupations vidéoludiques sont aujourd'hui plus variées. Si elles tournent toujours principalement autour de l'univers de notre plombier préféré, de nombreux jeux indépendants tels que The Binding of Isaac, FTL : Faster Than Light ou encore Rimworld font dorénavant partie intégrante de mon quotidien de joueur.

Vous aimerez sûrement ces articles...

Réactions sur l\'article “Super Meat Boy Forever - Le retour de notre cube de viande préférée”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *