Lootmygame.com - Faites vous plaisir pour seulement 0.50€, La box gaming gagnante à tous les coups ! Lootmygame.com - Faites vous plaisir pour seulement 0.50€, La box gaming gagnante à tous les coups !
puzzle forge dungeon

Puzzle Forge Dungeon – Une surprise au goût amer

Et si le système de craft était le système de combat ? Telle est l’idée derrière la série des Puzzle Forge de Tuesday Quest qui a récemment sorti son tout premier opus sur pc, loin des smartphones. Ce changement de plateforme s’accompagne d’un changement de dimension pour le studio puisque ce Puzzle Forge Dungeon est également son premier jeu en 3D.

Le pari est-il réussi ? Le jeu en vaut-il la chandelle ? La pierre en vaut-elle la taille ? C’est toute la question que nous allons décortiquer aujourd’hui.

 

Le jeu du marteau et de la souris

Le principe de base derrière le gameplay de Puzzle Forge Dungeon est assez simple : placer des gemmes sur le damier, trois mêmes gemmes côte à côte en forment une de qualité supérieure. Deux mêmes gemmes près d’un moule le remplissent et trois moules pleins côte à côte se changent en une arme, avec la possibilité de créer plusieurs armes d’un coup en faisant se rejoindre plus de trois moules. Le tout se fait sans aucun décompte de temps, simplement une limite du nombre d’armes que vous pouvez utiliser par tours.

Cependant le jeu arrive à complexifier la chose. Fabriquer une arme sur une case la fait chauffer. Créer une seconde arme sur cette même case va l’endommager et en forger une troisième va la détruire. Il faudra donc faire attention à votre plateau et à ce que vous en faites si vous ne voulez pas vous retrouver sans aucune action possible… ce qui vide votre plateau et passe votre tour.

Mais votre attention devra également se porter sur vos ennemis. D’abord avec leurs points de vie et d’armure évidemment mais aussi leur position qui vous oblige à créer une arme en face d’eux pour pouvoir les atteindre. Leurs propres compétences ne sont pas à ignorer non plus puisqu’ils peuvent abîmer votre plateau ou voler des éléments qui s’y trouvent. Leurs attaques, facilement oubliées, peuvent évidemment vous réduire en charpie si vous ne prenez pas bien en compte vos propres points de vie.

20200912173838_1

Sans parler du système de point d’actions, d’inventaire, d’amélioration des armes, d’enchantement du plateau, de compétence du joueur, des divers choix d’améliorations, etc., Tuesday Quest n’en est pas à son coup d’essai sur cette formule et force est de constater que leur savoir-faire offre un challenge complexe et intéressant à quiconque acceptera de relever le défi.

Mais ce n’est pas tant sur le gameplay que sur son passage à la 3D que le studio devait prouver son talent.

 

Un esthétisme bien trempé

On ne va pas y aller par quatre chemins, je pense que l’ambiance de ce Puzzle Forge Dungeon est une réussite. Si les sprites en 2D avec des animations épurées dans un environnement en 3D sont parfois un pari risqué, la profusion de détails dans le level design permet au studio de remporter celui-ci haut la main. Que ce soient les changements radicaux d’ambiance entre les étages du donjon ou la multitude d’éléments interactifs, comme les armes que vous avez lancées ou les objets des coffres que vous ouvrez. Ce jeu a (purement visuellement) plus de profondeur qu’un certain The Legend of Bum-bo.

De plus, le studio se permet de glisser quelques notes d’humour. Déjà dès la cinématique d’introduction avec un détournement des sigles PEGI, nous mettant en garde contre de la violence, des Groblins et du fromage. Ces notes sont assez disparates mais trouvables jusque dans les Boss (comme le PC master race ci-dessous, probablement une mise en abîme…) et m’ont arrachés plus d’un sourire alors que je me demandais auparavant comment j’allais me sortir du bazar que devenait mon plateau.

20200912095533_1

Le seul problème pouvant être la mise en scène général du jeu, assez plate mais très vite passée à la trappe lorsqu’on considère le véritable, immense problème de ce jeu…

 

Une enclume rongée par les bugs

Le jeu fourmille malheureusement de bugs. Certains sont moins handicapants que d’autres, comme des monstres qui ne disparaissaient pas vraiment, mais d’autres bugs, moins faciles à montrer, peuvent simplement ruiner l’expérience de jeu.

Il arrive par exemple qu’une case ne soit plus interactive du tout, même pour la réparer. Il se peut aussi qu’il soit impossible d’utiliser un objet de votre inventaire. Ce choix d’objet utilisable étant limité à deux tirés au hasard dans votre sac, vous admettrez que c’est problématique, surtout quand vous vous rendez compte que c’est l’objet clef du combo que vous mettez en place depuis un quart d’heure qui se met à ignorer votre souris… Ce qui se traduit en général par un alt-f4 puisqu’il n’y a pas de retour en arrière possible…

Ces bugs sont en général d’ordre graphique et quitter le jeu puis revenir suffit à les faire disparaître… mais vous forcera à recommencer le combat de la salle et rendra votre progression frustrante pour de très, très mauvaises raisons.

20200912150915_1

 

Le mot de la fin sur Puzzle Forge Dungeon

J’avais vu pour la première fois Puzzle Forge Dungeon au stand Made in France de la Paris Games Week et déjà j’y avais pris goût. Un rogue-like au tour par tour avec mille choses à prendre en compte et tout le temps du monde pour planifier mes solutions ? Voilà qui devait assurément me séduire et je pense qu’il le peut toujours, si les efforts vont dans ce sens…

Tags

Partagez sur

Lecdos

Bonsoir, moi c'est Lecdos, je suis tombé dans une cartouche de Pokémon bleu quand j'étais petit et je suis amoureux de Nintendo depuis lors. J'ai heureusement touché à pas mals d'autres licences, celles qui m'ont marquées le plus sont Time Splitter, Splatoon, Dark Souls j'en passe et des meilleurs... J'espère vous voir bientôt sur le site ou sur discord !

Vous aimerez sûrement ces articles...

Réactions sur l\'article “Puzzle Forge Dungeon - Une surprise au goût amer”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *