Lootmygame.com - Faites vous plaisir pour seulement 0.50€, La box gaming gagnante à tous les coups ! Lootmygame.com - Faites vous plaisir pour seulement 0.50€, La box gaming gagnante à tous les coups !
loop hero jaquette

Loop Hero – entre rogue-lite et deck-builder

Loop Hero Rogue-Like

Partagez sur

Développé par le studio russe Four Quarters et publié par Devolver Digitale en 2021, Loop Hero est un jeu unique par bien des aspects que je vous invite à découvrir dans cet article.

loop hero fond

 

Une bataille déjà perdue

Le jeu commence par vous décrire la terrible lutte entre les peuples du monde et la liche, entité dévorant toute trace de l’existence sous son passage. Vous comprenez alors qu’il ne s’agit pas de votre combat, puisque ce dernier a été mené et perdu, la liche a effectivement consumée l’univers entier dans sa folie meurtrière. Cependant …

Vous vous réveillez. Si cette histoire à une allure de cauchemar, vous découvrez cependant un monde vide autour de vous. Le néant est à perte de vue et il n’y a ni ciel, ni terre, si ce n’est la chaleur réconfortante d’un feu de camp et un sinistre chemin. N’ayant nul par où aller si ce n’est cette route, vous commencez alors votre aventure, essayant de découvrir ce qui est arrivé au monde, qui à l’instar de votre mémoire, semble bien vide.

 

La base du jeu

Vous comprenez donc bien vite que l’objectif est ici de restaurer la réalité telle qu’elle fut en luttant contre les mystérieuses entités à l’origine de la fin des temps.

Dans Loop Hero, vous serez à peu près en contrôle de tous les aspects du jeu, sauf votre personnage et c’est là déjà que la définition du jeu devient floue : nous avons presque tous les codes du RPG, sauf la partie essentielle du role-playing game, le contrôle du personnage principal.

combat guerrierLa carte du jeu, générée procéduralement, ne propose qu’un feu de camp sur une route faisant une boucle. Votre personnage parcourt ce chemin, toujours dans le même sens et y affronte, tout d’abord, des slimes, monstres gluants apparaissant régulièrement sur cette route.

Les tuer vous fait gagner de l’équipement, vous renforçant, mais également des fragments de mémoire de ce qu’était l’ancien monde, sous la forme de cartes, faisant partie d’une main virtuelle en bas de l’écran. Vous pouvez alors placer ces cartes sur le monde pour y faire apparaître l’élément correspondant, modifiant votre personnage comme son parcours, alors que son souvenir de l’ancien monde revient à la vie et réapparaît.

Ainsi, vous pouvez vous souvenir d’une montagne et de prairies, vous rendant plus vigoureux, mais également d’un cimetière envahi de morts sans repos, de nids d’araignées géantes pullulants sur les routes ou bien de grands phares de lumière vous permettant de vous déplacer plus rapidement sur les routes éclairées.

 

La fin de la boucle

guerrier HL hero loopÀ chaque combat, les cartes et les objets magiques vous rendent plus fort. Mais si à chaque passage près du feu de camp vous vous soignez, c’est également le début d’une nouvelle boucle, et le niveau de chaque ennemi se voit alors renforcer. Vous devez donc programmer alors en avance votre parcours.

Admettons, des zones avec un manoir de vampire et un cimetière, pour affronter des ennemis laissant un grand trésor derrière eux, puis un village et des champs vous permettant de vous soigner et d’obtenir une quête, plus loin un bosquet infesté de rats-loup et des nids d’araignées, et ainsi de suite. Le monde autour de vous est de plus en plus riche, et vous êtes particulièrement puissant.

combat vs liche

Puis, vous placez la carte de trop. Autour de ce qui était votre feu de camp apparaissent de grands bâtiments, formant comme une capitale au cœur de laquelle siège l’ennemi suprême de votre combat, la liche. Lorsque vous terminez cette boucle, vous l’affrontez alors, mais cet ennemi est plus puissant que tout ce que vous avez affronté jusqu’alors et de sa main, vous trouverez la mort…

 

Le début d’une nouvelle

discution hero loopAlors vous vous retrouvez dans un campement d’autres survivants. Si vous étiez bien seul auparavant, désormais, d’autres survivants s’unissent pour vous aider dans votre quête où votre mémoire pose les bases d’un nouveau monde.

Grâce aux ressources collectées lors de vos expéditions, vous pouvez alors agrandir le camp et y faire construire des bâtiments nécessaires pour la communauté comme pour vous : une bibliothèque permet de collecter le savoir sur les ennemis, une ferme produira de la nourriture, une forge vous fournit un équipement de base et ainsi de suite.

Alors vous pouvez repartir pour une nouvelle boucle, sur un terrain à nouveau détruit par la liche, ne laissant qu’une route et un feu de camp si familier. Cette fois-ci, choisirez-vous de combattre jusqu’à la mort ou bien de partir avant le retour de la liche avec les ressources que vous avez accumulées ? Ce sera entièrement à vous de décider de la marche à suivre.

 

Un rythme cyclique

Inspiré du genre rogue-lite, Loop Hero porte le concept du cycle sans fin du héros avec brio. Chaque boucle est un plaisir à jouer et le jeu vous laisse même le choix, en déverrouillant au camp d’autres classes, de jouer à chaque fois d’une manière différente. La sensation de découverte est également prenante et le jeu vous invite à expérimenter.

Prenons par exemple les cartes de montagnes et de rocher. Leur effet est le suivant : vous gagner des points de vie et plus il y a de rochers et de montagnes côte à côte, plus vous en gagner. alors, vous avez tendance à les construire en pack serré. et alors que vous faites un carré de trois sur trois, surprise ! Les montagnes et les rochers dans cette zone fusionnent et se transforment en un pic, offrant un bonus bien plus conséquent de vie. Il se passe alors deux choses : vous apprenez que les cartes interagissent entre elles et que désormais le pic fait apparaître une nouvelle ennemie, la harpie.

terrain de base

Le début d’un cycle

 

Loop Hero demande de la patience, de l’expérimentation et un travail actif de compréhension de ses mécaniques pour avancer plus loin : le savoir est votre arme fondamentale pour progresser. Simple exemple, le manoir de vampire assure la présence d’un vampire lors des combats adjacents à ce bâtiment et les vampires offrent une aptitude de vol de vie à tous les ennemis participant au combat. Le marais, lui, fait apparaître des moustiques et tous les soins deviennent des dégâts sur ce terrain. Mêlez les deux et vous obtenez des vampires et des moustiques s’infligeant des dégâts à chaque attaque, ce qui facilite grandement leur élimination pour vous, n’est-ce pas?

N’importe quand dans votre expédition, en dehors des combats, vous pourrez choisir de vous replier. Ce faisant, vous n’emportez qu’une partie des ressources acquises. Le seul moyen de tout emporter est de se replier lorsque l’on est à son feu de camp. Lorsque vous mourrez, seulement un tiers de vos ressources seront récupérées. Vous pouvez également, au campement, agencer les cartes que vous tirerez lors de la prochaine expédition (par exemple “les marais sont trop handicapants, je les retire pour mettre à la place les bosquets et leurs rats-loups, que je gère plus aisément”), vous pouvez ainsi choisir de ne faire que des expéditions prudentes et servant à recueillir des ressources pour le campement.

 

Intradiégétique

Ce système de boucle, interne au jeu, lui donne son sens, mais aussi sa philosophie. Si vous paraissez au début comme un de ces héros sans personnalité de RPG, vous êtes rapidement confronté à des ennemis sentients et qui, par quelques phrases, arrivent à remettre en question votre intégrité morale. Votre propre personnage monologue parfois en interrogeant ce qu’il fait, puisqu’en ramenant à la vie toute chose de l’ancien monde, vous ramenez inévitablement les créatures les plus abjectes.

Votre personnage est alors le miroir de la liche : vous vous battez farouchement pour le bouillonnement de la vie et du monde, dans le meilleur comme le pire, vous luttez contre le néant alors que la mystérieuse liche, elle, semble désespérément vouloir l’anéantissement de l’existence, la mort de toute chose, la vie et la mort, la moralité et la raison, l’atonie, l’oublie.

Et c’est alors que le choix d’un aspect si “rétro” ne semble pas hasardeux. S’il y a une fin à tout, il y aura également toujours un début à venir dans l’infinité du temps et l’ensemble de ce que nous connaissons est enfermé dans un cycle, faisant du nouveau à partir du vieux, jusqu’à ce que le nouveau soit obsolète, et ainsi de suite. Ce héros est l’image de nombreuses générations de héros de RPG l’ayant précédée, luttant pour la sauvegarde du monde, aussi peu en reste-t-il. La liche, incarnation de la némésis éternelle, même au sommet de sa puissance et gonflée par la victoire, aura toujours un ennemi qui se dressera contre elle, et qui un jour la vaincra.

 

Loop Hero, inédit et bienvenu

Je vous recommande fermement Loop Hero, dont le gameplay original saura certainement vous plaire. C’est l’occasion de découvrir un jeu avec une histoire profonde que vous découvrirez avec plaisir après des efforts fort appréciés. À l’instar d’Hadès (que j’ai beaucoup aimé), Loop Hero vous apprendra les vertus de la persévérance et challengera votre intelligence pour que vous puissiez apprécier la profondeur de l’univers du jeu. Découvrirez-vous l’histoire se cachant dans le néant laissé dans le sillage de la liche ? Je vous le souhaite de tout cœur. Bon jeu à tous !

Tags

Partagez sur

Vous aimerez sûrement ces articles...

Réactions sur l\'article “Loop Hero - entre rogue-lite et deck-builder”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *