Lootmygame.com - Faites vous plaisir pour seulement 0.50€, La box gaming gagnante à tous les coups ! Lootmygame.com - Faites vous plaisir pour seulement 0.50€, La box gaming gagnante à tous les coups !
roguebook-cover

Roguebook – La sortie du premier tome nous laisse sur notre faim

Roguebook Rogue-Like

Partagez sur

Il y a quelques semaines est sorti Roguebook, le jeu de deck building/rogue-like d’Abrakam coréalisé par le créateur de Magic The Gathering. Nous avions pu tester le jeu en early-access et avions quelques attentes quant à la sortie. Voyons ce qu’il en est.

 

Toujours la même histoire

Roguebook est un rogue-like inspiré de Slay The Spire et en reprend les grands principes tout en essayant de prendre d’autres chemins. L’exploration, par exemple, est importante dans Roguebook puisque vous vous retrouvez sur une page divisée en cases et que, pour révéler le chemin, il va vous falloir utiliser pinceaux et encres que vous récupérerez çà et là.

Le jeu propose aussi diverses mécaniques. Parfois propres aux héros que vous utilisez, à savoir deux en même temps avec leurs propres cartes spécifiques, parfois communes comme la personnalisation des cartes grâce à des gemmes. Pour plus de détails sur les principes du jeu (et pour ne pas trop nous répéter) la description de la preview est toujours vraie.

1076200_screenshots_20210605183409_1

Avec 385 dommages à chaque tour, quelqu’un va avoir mal

 

De petits détails

Au niveau du principe, peu de choses changent vraiment ou que quelques détails. Par exemple les cœurs pour se soigner peuvent être stockés et utilisés plus tard, les encres consommant un pinceau doivent être utilisées directement avant de pouvoir utiliser un pinceau normal. Quelques cartes ont également été modifiées mais d’autres changements plus importants ont été opérées, dont certaines assez attendues.

Le premier changement important concerne les graphismes. Avant, nos héros s’inscrivaient bien visuellement dans les décors, ce n’était pas le cas de tous les monstres. En effet, passé le premier chapitre, aucun ennemi n’était animé et parfois leurs sprites étaient à peine des portraits. Aussi, leur cohérence jurait totalement avec, par exemple, des chevaliers en armures au pays des robots… En tout cas, ceci a été corrigé et cela fait du bien.

 

Et du frêle bienvenu

Ajout important, le contenu s’est vu s’amplifier avec deux héros supplémentaires jouables avec leurs propres cartes et spécificités. Une nouvelle agréable quand le duo de base se faisait déjà lassant. Surtout que les nouveaux héros possèdent leurs propres mécaniques qui les rendent très intéressants à utiliser comme la jauge de rage de Seifer qui augmente lorsqu’il se prend des coups. Ces personnages ne sont pas immédiatement disponibles mais se débloquent après deux ou trois parties.

Le dernier ajout de ce Roguebook est la mécanique des épilogues. Ceux-ci sont choisis avant de commencer une partie et vont modifier le gameplay général. Certains peuvent faire disparaître des objets sur la carte, augmenter les prix ou les points de vie de monstres, par exemple. Cela permet certes de varier un peu les plaisirs. Cependant, ces épilogues doivent être réalisés les uns après les autres pour tous les débloquer. Nous sommes aussi limités au nombre d’épilogues sélectionnés à chaque partie, ce qui est assez dommage. Une fois réussis, ces épilogues vont permettre de gagner des pages que nous allons utiliser pour acheter diverses améliorations pour nos parties suivantes, meilleur deck de départ, plus de chance d’avoir des cartes rares, plus d’or au départ, plus de coffres dans chaque niveaux, etc.

20210615184348_1

 

Roguebook, une histoire qui aurait pu mieux finir

Que penser donc de ce Roguebook sous sa nouvelle couverture ? Et bien que nos doutes de la preview étaient fondés. Les parties de Roguebook étant toujours divisées en trois chapitres seulement, elles sont pliées en une heure et demie environ, laissant assez peu le temps de profiter des trouvailles et se répétant assez rapidement. Les épilogues auraient pu apporter de la fraîcheur à ces parties, ils changent suffisamment le gameplay pour être comparés aux challenges d’Isaac mais, contrairement à Isaac, ces épilogues sont longs à débloquer, comme si le jeu voulait les garder pour lui. C’est assez dommage et on aurait voulu pouvoir profiter de tout ce que le jeu a à nous offrir tout de suite. Alors incrustez vos gemmes et rassemblez vos cartes, il va falloir les mériter !

Tags

Partagez sur

Lecdos

Bonsoir, moi c'est Lecdos, je suis tombé dans une cartouche de Pokémon bleu quand j'étais petit et je suis amoureux de Nintendo depuis lors. J'ai heureusement touché à pas mals d'autres licences, celles qui m'ont marquées le plus sont Time Splitter, Splatoon, Dark Souls j'en passe et des meilleurs... J'espère vous voir bientôt sur le site ou sur discord !

Vous aimerez sûrement ces articles...

Réactions sur l\'article “Roguebook - La sortie du premier tome nous laisse sur notre faim”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *