Lootmygame.com - Faites vous plaisir pour seulement 0.50€, La box gaming gagnante à tous les coups ! Lootmygame.com - Faites vous plaisir pour seulement 0.50€, La box gaming gagnante à tous les coups !
Void Bastards - alaune

Void Bastards – Quand FTL rencontre XIII

Les Rogue-like sont légion ces derniers temps, on pourrait croire que le style s’essoufflera un jour mais il y a des développeurs qui renouvellent astucieusement la recette. À l’image de Pathway qui arrivait à mélanger Rogue-like et Tactical, les développeurs de Blue Manchu ont préférés créer un hybride Rogue-like / FPS, nommé Void Bastards. Sans être les premiers à le faire, ils ont su se démarquer notamment par leur direction artistique qui n’est pas sans rappeler le jeu XIII, qui sera bientôt en version remasterisée.

 

L’histoire de Void Bastards

Void Bastards - histoireVous êtes prisonnier du vaisseau Void Ark. À cause d’un “roulement de personnel”, l’IA du vaisseau s’est retrouvée à devoir réhydrater, littéralement, certains des prisonniers afin qu’ils puissent partir à la recherche de composants pouvant remettre le vaisseau-prison en état.

Après un tutoriel qui vous montre les bases du gameplay FPS, l’IA réhydrate un nouveau prisonnier, comprendre donc vider un sachet de poudre dans un petit vaisseau et verser plusieurs litres d’eau dessus pour que la personne reprenne vie. Ce prisonnier c’est vous et une sorte de biographie de votre personnage apparaît, listant la raison de votre emprisonnement mais également vos atouts et désavantages.

Vous devez activer le réacteur FTL du Void Ark. Le soucis est qu’il vous faut une carte d’identification pour cela, mais étant un prisonnier la vôtre a été déchiquetée. Vous devez donc trouver une imprimante et une carte vierge sur les vaisseaux alentours. Une fois ceci fait, vous retournez au vaisseau pour falsifier votre identité en l’enregistrant dans l’ordinateur des ressources humaines, malheureusement il a été volé, vous devez donc maintenant trouver des pièces pour en construire un.

Tout le jeu est ainsi : un enchaînement de mauvaises situations vous obligeant à parcourir la nébuleuse Sargossa à la recherche de pièces pour enfin activer le réacteur.

 

La partie Rogue-like du titre

Void Bastards - carteAfin de progresser dans Void Bastards, il vous faut récupérer les pièces nécessaires à la construction d’un objet faisant avancer l’histoire. Sur la carte présente dans votre vaisseau sont indiqués tous les lieux que vous pouvez parcourir, ainsi que la direction de l’épave la plus proche contenant une de ces pièces. Cependant, pour accéder à celle-ci il vous faudra assez de nourriture et de carburant. En effet, chaque saut vous coûte une unité de chaque.

À vous donc de trouver le bon chemin pour y arriver. En cliquant sur un vaisseau, vous pouvez voir quels sont les ressources qui s’y trouvent, la pièce s’il y en a une, mais également les ennemis que vous allez rencontrer, les bonus et malus qui affecteront votre “visite”. Ces “aléas” peuvent aller de la désactivation de tous les systèmes de sécurité, la diminution de moitié des points de vie de tous les ennemis, à un vaisseau plongé dans le noir ou des incendies.

Certains événements sont affichés directement sur la carte. En dehors des vaisseaux, il arrive que vous puissiez récupérer dans l’espace du carburant, de la nourriture, des soins, passer par une station magasin. Tous les événements ne sont pas bénéfiques, quelques baleines de l’espace parcourent la nébuleuse et n’hésiteront pas à gober votre vaisseau et prenez garde aux pirates qui vous suivront sans relâche pour arrimer le même vaisseau que vous pour vous éliminer.

Void Bastards - atelierLes ressources que vous récupérez vous serviront à fabriquer les pièces, dans l’atelier qui se trouve dans votre vaisseau, si vous ne souhaitez pas les récupérer entièrement (présentes sur des vaisseaux plus dangereux). Ces pièces, récupérées ou fabriquées, vous servent tant à votre objectif principal qu’à améliorer votre équipement. Ainsi, il vous faut parcourir la nébuleuse dans la direction de la pièce principale à récupérer tout en prenant sur d’autres vaisseaux pour améliorer vos pillages.

La mort de votre personnage n’est pas une fin. La mort d’un prisonnier n’est pas un problème, le Void Ark en possède de nombreux. Si l’un décède, un autre sera réhydraté et poursuivra l’objectif, gardant comme acquis les équipements améliorés et les pièces possédées.

Chaque prisonnier a sa courte histoire, quand l’un est condamné pour ne pas avoir traversé correctement une route, un autre l’est pour avoir provoqué une détresse olfactive à un officier. Chacun aura également un ou des avantages et désavantages. Un fumeur toussera régulièrement, alertant les ennemis alentour, tandis que quelqu’un avec les doigts collants attrapera automatiquement tout ce qui est à sa portée, quand d’autres utiliseront moins d’oxygène ou auront 10% de chance de simplement laisser tomber leur chargeur en rechargeant.

 

Void Bastards - fantomeDe l’action intense FPS

Après avoir choisi un vaisseau et décidé de le parcourir ainsi que vos armes, la carte du dit vaisseau apparaît et vous montre sa composition. Cependant vous ne voyez pas où se trouve la pièce que vous cherchez, mais il est possible de le deviner. Par exemple, un plateau repas se trouvera dans la grande salle de réception, mais ce n’est pas toujours si évident. Si le vaisseau contient une Barre (comprendre ici salle de commande, toujours a droite sur la carte), elle devra être votre première destination. Cette salle contient un ordinateur qui, lorsqu’il est activé, affiche sur votre carte globale tous les conteneurs ouvrables d’une même icône, à ceci près que l’icône de votre objectif est plus grand. Ce même ordinateur peut être piraté moyennant des “passes”, monnaie du jeu, pour indiquer également la position de tous les ennemis.

Chaque porte dans les vaisseaux possède deux boutons, l’un gérant l’ouverture / fermeture, l’autre le verrouillage. Si le premier tombe sous le sens, le second sera fort utile pour éviter d’être poursuivi, car certains ennemis peuvent ouvrir les portes. Mais certaines portes sont verrouillées dès le début, ralentissant votre progression, ce qui est problématique en cas de rush ou de fuite.

Il y a plusieurs types d’objets récupérables, les pièces (servant pour les améliorations et objectifs), les ressources (pour fabriquer des pièces), les passes (la monnaie du jeu permettant d’acheter dans les quelques magasins mais aussi pirater), le carburant et la nourriture. Et il y a deux façon de récupérer les objets, soit ils sont sur le sol, soit ils sont dans des conteneurs, que ce soit des casiers, des poubelles ou autres valises, les pièces n’étant présentes que dans ces conteneurs.

Void Bastards serait trop facile s’il n’y avait pas d’adversité forte en face. Le jeu contient donc toute une panoplie d’ennemis allant de la boule de chair couleur cyan aux énormes cosmonautes. Chacun ayant son propre comportement et donc son approche. Certains vaisseaux possèdent également des défenses, soit actives comme les tourelles ou des robots vous poursuivant après avoir été alerté par les caméras de sécurité.

Void Bastards - ennemi

 

Pas besoin d’être photo-réaliste pour être beau

Void Bastards - salleVoid Bastards est un jeu simplement magnifique. Son aspect comics est plus qu’agréable à l’œil. Les “cinématiques” du jeu faisant avancer l’histoire, ou lors de vos “changements de personnage dus à un arrêt soudain de la fréquence cardiaque”, ont l’aspect de planches de comics mais animées. Dans les codes de bande dessinées, il y a les onomatopées et Void Bastards les intègre très bien. À la porte de chaque pièce du vaisseau (pas les objets mais les lieux cette fois), vous pourrez voir ces “sons textuels” vous indiquant la présence d’un ennemi et avec l’expérience, quel type d’ennemi.

L’aspect musical par contre est plus anecdotique, elle est présente pour l’ambiance et laisse place aux bruitages du vaisseau mais aussi ceux de vos ennemis. Il faut le dire, si vous jouez au casque, le tout vous mettra dans une ambiance stressante pour peu que vous soyez un tant soit peu sensible à cela.

 

Un avis plus que positif sur ce titre

Blue Manchu à réussi dès son second jeu à rendre une copie presque parfaite. Les points négatifs sur Void Bastards viennent certainement de la frustration de se sentir parfois impuissant face à certains ennemis et du fait de trouver le jeu presque trop court. En effet, le jeu dure entre 7 et 10 heures pour une première partie en mode normal. Mais heureusement, pour les plus courageux, Void Bastards possède plusieurs niveaux de difficulté qui ne manqueront pas de vous tenir de nombreuses autres heures supplémentaires.

En conclusion, ce jeu est tout bonnement magnifique, l’ambiance sonore prenante, l’histoire très drôle dans la relation avec l’IA du vaisseau et enfin le gameplay plus qu’appréciable, un conseil, jetez vous dessus.

Retrouvez ce jeu au meilleur prix chez notre partenaire, GoCleCD.fr

Tags

Partagez sur

Ephrem

Je suis un papa gamer avec plus de 20 ans de bagages vidéo-ludiques et ai envie de partager avec vous ma passion pour les jeux.

Vous aimerez sûrement ces articles...

Réactions sur l\'article “Void Bastards - Quand FTL rencontre XIII”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *