Lootmygame.com - Faites vous plaisir pour seulement 0.50€, La box gaming gagnante à tous les coups ! Lootmygame.com - Faites vous plaisir pour seulement 0.50€, La box gaming gagnante à tous les coups !
The Technomancer Banner

The Technomancer, Mars : War Logs – La saga martienne de Spiders

Mars : War Logs RPG

Partagez sur

A travers ces deux titres le studio français Spiders a posé les fondations d’un univers avec une grosse inspiration Cyberpunk. Des productions qui ont su se tailler une place dans l’univers de la SF vidéoludique.

Mars selon Spiders

Chroniques Martiennes

Les deux opus se déroulent sur Mars, à des moments indéterminés par rapport à notre calendrier mais un siècle après « Le Tumulte ». Une catastrophe spatiale qui a rapproché la planète rouge du soleil, rendant la survie particulièrement difficile à la surface et coupant tout contact avec la Terre.

L’exposition au rayonnement a provoqué des mutations chez une partie de la population, défigurant cette dernière. L’eau est une ressource extrêmement précieuse ce qui a conféré aux compagnies d’eau le statut de superpuissance sur Mars. Elles font désormais office de pays et se livrent une guerre sans merci pour la suprématie.

Vous faites face à des hommes qui ont subi des lésions à cause d'une exposition à des radiations solaires.

Les mutants sont mis au ban de la société à cause de leur apparence et de leurs blessures dues aux radiations solaires.

Les Technomanciens

C’est dans ce cadre que les deux jeux vous proposent d’incarner des technomanciens, des êtres aux dons surnaturels qui leur permettent de manipuler l’électricité. Dans Mars : War Logs, vous êtes Roy « Tempérance », originaire de la compagnie Aurora, enfermé dans une prison de la compagnie rivale, Abondance, au milieu du désert. Vous y faites la connaissance d’un jeune compatriote, « Innocence » Smith, que vous sauvez d’une agression afin de préparer votre évasion.

Votre personnage utilise ses pouvoirs électriques contre une créature géante.

Roy utilise ses pouvoirs de technomancien contre une créature mutante.

The Technomancer vous permet d’incarner Zack Mancer, jeune recrue émérite des technomanciens d’Abondance qui veut gravir les échelons au sein de l’armée. Zack sera amené à aider la population locale tout en répondant aux ordres de ses supérieurs. Concilier les deux pourra s’avérer compliqué et Zack devra faire des choix parfois délicats.

Vous libérez une vague d'électricité dans le sol pour atteindre les créatures qui vous entourent.

Zack finalise sa formation de technomancien en affrontant des créatures.

Cahier des charges de l’action-RPG

S’ils ne se suivent pas directement en termes de scénario, les deux jeux sont relativement semblables en termes de mécaniques de jeu. Ce sont des action-RPG assez classiques. Vous disposez de plusieurs arbres de talents dans lesquels vous pouvez répartir vos points de compétences. Le premier arbre permet globalement d’améliorer vos sorts, magiques ou liés à vos armes et d’en débloquer de nouveaux.

Les deux jeux vous proposent de choisir entre 3 styles de combat : Technomancien, combattant lourd ou duelliste/assassin.

Les deux jeux vous proposent de choisir entre 3 styles de combat : Technomancien, combattant lourd ou duelliste/assassin.

Au-delà de ce premier système, on observe toutefois une évolution entre les deux jeux. Dans Mars : War Logs, le deuxième éventail de compétences fonctionne sur un système de paliers qui vous ouvrent l’accès à certaines possibilités de gameplay. On débloque ces paliers en fonction des actions que l’on répète en jeu. Pour faire simple « C’est en forgeant qu’on devient forgeron », ainsi plus on tue d’ennemis plus ils rapportent d’expérience idem pour les autres talents. Il faudra toutefois investir des points pour débloquer les paliers une fois les conditions remplies.

Image d'un menu du jeu où l'on voit les palliers qui améliorent les compétences du personnage.

Le système de paliers qui augmentent au fil de vos actions en jeu.

The Technomancer propose également un système de talents contextuels, dédiés, la science, au crochetage, au charisme… cette fois seuls des points sont à repartir pour progresser. Enfin, un arbre d’attributs, divisé en Constitution, Force, Agilité et Puissance. Des traits qui augmentent les statistiques brutes du personnage mais définissent également sa capacité à porter certaines armes et équipements.

 

L’attrait de Mars

Ni mauvais ni excellent

Ce ne sont ni les personnages ni le système de combat qui font la particularité du diptyque martien de Spiders. L’écriture reste agréable sans être le scénario de la décennie, bien que les choix proposés aient de réelles conséquences allant jusqu’à la mort de certains personnages majeurs.

Le gameplay quant à lui propose des combats en temps réel assez classiques, entre parade, esquive et autres brise-garde, armes de mêlée ou à distance. On peut même trouver les combats un peu rigides principalement dans le premier opus. Il est toutefois important de noter qu’il existe une réelle amélioration aussi bien graphique que mécanique d’un épisode à l’autre. The Technomancer se veut plus fluide que son aîné mais propose aussi des décors plus fouillés, loin de la sempiternelle couche de sable sur presque toutes les textures de Mars : War Logs.

Un background efficace

Mais le point qui fait mouche reste avant tout l’univers. Les aventures fourmillent de détails qui rendent cette planète Mars désolée, toujours plus cohérente. En effet, les noms des personnages répondent à des schémas bien précis en fonction de leur compagnie d’origine. De plus, le temps passé en compagnie des mutants qui subissent de plein fouet l’esclavage et la ségrégation marque énormément le joueur. Enfin, les Technomanciens, lueur d’espoir dans ce monde ravagé, bouclent l’univers en cherchant désespérément à retrouver le lien avec la Terre.

  • Plan large d'une ville futuriste martienne, parcourue de nuages de poussière et de sable.
    La cité d'Aurora, une des grandes compagnie d'eaux devenues une faction militaire.

Autant d’éléments qui donnent du crédit à l’univers des deux jeux. Ajoutez quelques références subtiles de l’un à l’autre, sans qu’ils aient besoin d’être des suites directes, pour parachever le tout. En définitive une expérience de SF tricolore qui a permis à son studio de prendre de l’ampleur. Spiders enchaînera par la suite avec Greedfall en 2019 et prochainement Steelrising prévu pour 2022.

Retrouvez ce jeu au meilleur prix chez notre partenaire, GoCleCD.fr

Tags

Partagez sur

Laquenouilh

Diplômé d’école de journalisme de 22 ans avec une nette orientation PC malgré des débuts sur consoles Nintendo. Grand amateur de lore divers et variés et rôliste à mes heures perdues, je ne me suis toujours pas remis de The Witcher ou de la trilogie Mass Effect. Niveau MMO, inconditionnel de Guild Wars 2 où je fais des passages réguliers (chassez le naturel, il revient au galop). J’ai parcouru sommairement Azeroth et Tamriel mais ce sont deux univers qui ne sauraient être appréhendés en une seule vie à mon sens. Une attirance pour les récits fournis qui ne m’empêche pas d’écumer les matchmakings des quatre coins du monde avec un niveau approximatif que ce soit sur League of Legends, Wild Rift, Overwatch, Valorant ou d’autres. Pour conclure, j’ai une légère préférence pour les productions occidentales par rapport au Japon même si je sais me laisser surprendre par des licences nippones.

Vous aimerez sûrement ces articles...

Réactions sur l\'article “The Technomancer, Mars : War Logs - La saga martienne de Spiders”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *