starship cover

Starship Troopers: Terran Command – L’insecticide de l’été ?!

Les Starship Troopers reprennent du service depuis le 16 juin 2022 afin de lutter contre la force d’invasion des Arachnides et des autres insectes géants de la galaxie. L’occasion pour l’Infanterie Mobile de nous bombarder de ses sempiternels messages de propagande pour que nous devenions un bon Citoyen ! Faut-il pour autant répondre à cet appel, ou bien sera-t-il plus prudent d’éviter ce nouvel opus militaire ?


Starship Troopers : au rapport !

Célèbre depuis la décennie des années quatre-vingt-dix, ce n’est qu’avec l’avènement du film éponyme de 1998 que le phénomène Starship Troopers est arrivé chez nous. Depuis, la franchise s’est fait connaître sous quelques suites cinématographiques discutables et deux adaptations en jeu vidéo (la dernière datant de 2005). Il aura donc fallu près de vingt ans pour que les éditeurs de Slitherine décident de redorer le blason des commandos anti-arachnides aux commandes d’un RTS (real time strategy, ou jeu de stratégie en temps réel) prêt à tout pour préserver notre liberté !

Le jeu nous place, dès le départ, aux commandes du commando Terran. Une mission d’introduction (servant de didacticiel) nous entraînera sur le champ de bataille de Klendathu pour un prologue qui donne le ton. Le temps pour nous de découvrir les différents types d’Arachnides que nous aurons à affronter, les variantes d’unités qui seront mises à notre disposition et l’art de détruire les nids et repaires de nos ennemis mortels comme il se doit.

Starship-Troopers-Terran-Command-Test

Au rapport et parés au combat !

Devenez un Citoyen !

Après ce préambule relativement musclé, vous serez envoyé en mission sur la planète de Kwalasha. Tout au long d’une vingtaine de missions, vous en parcourez toutes les étendues sableuses, désertiques et rocailleuses. Vous ne serez évidemment pas à l’abri de nombreuses rencontres désagréables au travers des différents objectifs fixés. Car, comme on peut l’attendre d’un jeu Starship Troopers, toute mission sera prétexte à devoir croiser la route de l’envahisseur et dézinguer par dizaine (voire par centaine) les essaims d’adversaires. Ceux-ci ne cesseront pas de croître tant que leurs nids n’auront pas été exterminés !

On pourra néanmoins noter le plaisir d’avoir quelques trames de fond ne se limitant pas qu’à “aller détruire telle zone” ou “reprenez ce fort aux mains de l’ennemi”. La contextualisation du jeu vous entraînera parfois dans des cavernes pour retrouver un commando égaré, ou bien pour remettre en marche des systèmes électriques et /ou d’alimentation. Vous aurez également des missions d’escorte, comme celle de ce prisonnier dont vous devez assurer la survie et le transfert pour sa condamnation publique à venir. De petits efforts narratifs qui, s’ils ne sont pas révolutionnaires, ont le mérite d’aérer l’histoire en nous rapprochant de l’esprit ‘comics’. 

Un esprit…

kwalasha

Leur terrain… votre guerre !

La plus grande force du jeu est sans conteste son respect et son amour pour la licence Starship Troopers. La patte graphique et les cinématiques reprennent un style propre aux comics qui colle parfaitement à l’irrévérence et au ton décalé du média d’origine. Nous sommes souvent accompagnés entre les missions des petits messages de propagande à l’image de ceux des films, arrachant un petit sourire amusé ou ironique.

…qui fait mouche ! 

Le jeu a l’intelligence de viser un public large sans se contenter de s’enfermer sur la base des plus nostalgiques. Tous les éléments sont rapidement assimilables pour celui qui ne connaît pas l’univers avant d’avoir joué au jeu. Il peut même donner l’envie de se plonger dans la (re)découverte du film d’origine pour s’imprégner encore plus de cette ambiance grisante et unique.

La bande-son du jeu, quant à elle, nous accompagne comme une évidence sur le champ de bataille et, plus particulièrement, dans les moments les plus épiques, mais sans se vouloir transcendante pour autant. Elle remplit son office, mais ne reste pas dans les annales. Mais elle résonne comme l’héritière des musiques de Basil Poledouris (compositeur pour le film Starship Troopers).

Gameplay…

Que vous soyez ou non habitué aux jeux de stratégie en temps réel, les mécaniques de Starship Troopers : Terran Command se prennent très facilement en main. Peut-être un peu trop ? Sans doute dû au fait que l’aspect stratégique se voit parfois, pour ne pas dire souvent, éclipsé par un envoi automatique de troupes renouvelées dès que nos premiers soldats sont tombés au combat. Car si votre quantité d’unités est limitée au départ, la mort de l’une d’elle vous permettra d’en rappeler une autre et d’assurer alors un suivi de boucherie d’Hommes versus Arachnides. Ce qui, au passage, renforce agréablement l’aspect ‘essaim’ et ‘nuée’ des insectes géants. En revanche, ne considérez pas pour autant que le jeu se veut (trop) facile. Plus vous avancerez dans votre campagne, plus le défi sera corsé !

Starship-Troopers-Terran-Command-featured-2000x1270-1

La subtilité est parfois de tout faire péter !

…pas toujours explosif

L’un des plus gros points noirs est sans conteste l’avancée de vos troupes sans qu’elles aient l’intelligence de tirer au contact ennemi. Si vous désirez cibler directement un objectif, assurez-vous qu’une autre unité traverse la carte en cochant l’option feu à volonté… Sans quoi, vos hommes n’auront pas l’intelligence d’utiliser leurs différentes armes lorsqu’ils se retrouvent face à des ennemis. Un détail qui devient rapidement gênant et frustrant au fur et à mesure de votre avancée dans le jeu…

De plus, chaque nouvelle mission s’accompagne d’un “reset” de votre commando. Plus concrètement, au cours d’une mission, vous allez pouvoir collecter des ressources, augmenter le nombre de vos unités, différencier vos types d’unités et même faire évoluer chacune d’entre elles. Étrangement, si le scénario se suit dans la continuité, votre commando revient toujours au point de départ. Celui-ci doit refaire toutes ses progressions précédentes de niveau en niveau. Une redondance regrettable nous privant d’un sentiment d’accomplissement et d’évolution tout au long de l’histoire. 

Cafard à l’entrée… 

Si le contenu du jeu est relativement raisonnable pour son prix (environ 25 €), il est regrettable que la section mission’ ne permette pas de rejouer les chapitres du mode campagne sans apporter de réels contenus supplémentaires. La question de futures mises à jour de contenu ou bien de DLC (gratuit ou payant) peut se poser, les développeurs de chez The Aristocrats sont ouverts à cette possibilité. Ils ont déclaré vouloir “attendre d’avoir un plan plus solide avant de s’exprimer sur le sujet”.

Une autre rallonge effective du temps de jeu pourrait s’opérer par le simple ajout d’un mode multijoueur qui manque clairement à ce type d’ambiance et d’univers. On regrettera effectivement de ne pas avoir un mode survie ou coopération pour lutter contre des hordes d’Arachnides en compagnie de ses amis et partenaires de jeu. 

arachnides

Les arachnides sont morts… vivent les arachnides !

…et bouillie à la sortie ?

Starship Troopers: Terran Command s’adresse avant tout à la communauté des fans et des adorateurs de la franchise. Ces derniers sauront clairement apprécier le travail effectué sur ce nouveau support vidéoludique tout en renouant avec un univers qu’ils apprécient tant. En revanche, pour ceux étant surtout à la recherche d’un nouveau RTS, l’appréciation risque d’être clairement plus nuancée par un gameplay qui manque de subtilité ou ne laisse pas suffisamment la part belle à la stratégie en tant que telle.

Toutefois, Starship Troopers: Terran Command a le mérite d’être fidèle à son univers d’origine. Il nous rappelle que cette désopilante licence est loin d’avoir dit son dernier mot. De plus, il remplit parfaitement les critères pour un jeu d’été : à la fois détente, réflexion, bourrinage et difficulté bien dosée. Autrement dit, dans le doute, armez-vous de votre meilleur équipement et partons éradiquer les Arachnides tous ensemble !

Retrouvez ce jeu au meilleur prix chez notre partenaire, GoCleCD.fr

Tags

Partagez sur

Brainster

Salut à tous, ici Brainster ! Consommateur casual et pop-corn de jeux vidéo, je suis davantage tourné vers les jeux vidéo se déclinant sous forme de saga ou bien provenant de licences déjà existantes hors de ce média. Adepte du rétro comme du nouveau, de l'organique comme du chill, des AAA comme des petites pépites gagnant à être connues, j'enrichis mon expérience tranquillement au fil du temps face à cette passion commune que nous partageons tous.

Vous aimerez sûrement ces articles...

Réactions sur l\'article “Starship Troopers: Terran Command - L’insecticide de l’été ?!”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *