Devenir Partenaire
Lootmygame.com - Faites vous plaisir pour seulement 0.50€, La box gaming gagnante à tous les coups ! Lootmygame.com - Faites vous plaisir pour seulement 0.50€, La box gaming gagnante à tous les coups !
Always Sometimes Monsters - A la une

Always Sometimes Monsters – Un visual novel très sombre

Développé par Vagabond Dog et édité par Devolver Digital, Always Sometimes Monsters est un visual novel réalisé sur RPG Maker. Graphiquement très loin des Danganronpa et Steins;Gate, il n’en demeure pas moins accrocheur et surtout difficile moralement.

Il est préférable de l’annoncer avant tout, ce jeu n’est disponible qu’en anglais.

Une histoire pleine de désespoir

Dans la scène introductive, vous incarnez rapidement un homme de main, voulant quitter ce “métier”, discutant avec son patron. Ceux-ci sont interrompus par une personne ne montrant pas son visage. Après une brève discussion, ce personnage leur propose d’écouter une histoire.

S’en suit une séquence se passant dans un appartement. Ce moment de jeu vous permettra de choisir quel personnage (homme ou femme) vous allez incarnez, ainsi que son âme-soeur (homme ou femme).

C’est là que commence réellement l’histoire d’Always Sometimes Monsters. L’avatar que vous incarnez est écrivain. Vous n’arrivez pas à finir votre livre et avez dépensé toute l’avance de votre éditeur. Sans le sous et atteint du syndrome de la page blanche, votre propriétaire prend vos clés d’appartement et vous demande son loyer pour les récupérer. Et tel un Korben Dallas, vous apprenez une nouvelle qui ruine d’autant plus votre journée : vous recevez une invitation au mariage de l’amour de votre vie pour dans un mois. Votre avatar n’a plus qu’une idée en tête, traverser le pays pour aller au mariage et, qui sait, tenter de la/le récupérer.

Vos actes auront des conséquences

Il vous faudra parfois faire des choix difficiles pour avancer. Les choix de dialogues auront des conséquences immédiates ou plus tard dans le jeu.

Le ticket de bus allant de la première ville à la seconde coûtera trop cher, mais vous trouverez peut-être une autre manière d’y aller, encore vous faudra-t-il faire les bons choix et saisir les bonnes opportunités. La gestion de votre argent est un vrai problème dans le jeu. Préférez vous en gagner honnêtement en aidant une dame âgée ? Ou bercer dans l’illégalité en volant les portefeuilles des clients de la boîte de nuit dans laquelle vous avez été engagé pour vous occuper du vestiaire ?

Histoire de compliquer un peu les choses, vous devrez également faire attention à votre faim. Si vous allez dormir avec votre “stamina” vide, vous risquez de mourir dans votre sommeil.

  • Always Sometimes Monsters - Devenir journaliste
    Devenir journaliste
  • Always Sometimes Monsters - Larry
    Larry
  • Always Sometimes Monsters - L'invitation
    L'invitation
  • Always Sometimes Monsters - I love you too
    I love you too
  • Always Sometimes Monsters - Une réflexion d'un client de la boite de nuit
    Une réflexion d'un client de la boite de nuit
  • Always Sometimes Monsters - Un magasin
    Un magasin
  • Always Sometimes Monsters - Votre propriétaire
    Votre propriétaire
  • Always Sometimes Monsters - Votre appartement
    Votre appartement

Le gameplay du jeu

A la différence de la plupart des visuals novels, Always Sometimes Monsters dispose d’un aspect RPG. Ne vous attendez pas à des combats, les moments de violence n’étant que le résultat de vos actions et choix de dialogue. Vous retrouverez un inventaire contenant tous les objets que vous trouverez au cours de vos pérégrinations dans les différentes villes que vous traverserez. En conséquence, un gameplay simpliste mais qui sert à mettre en valeur la narration poussée du jeu.

Un avis plus très positif sur Always Sometimes Monsters

Always Sometimes Monsters vous mettra souvent dans des situations où votre empathie sera mise à rude épreuve. Durant les 12 à 15 heures que dure ce titre de Vagabond Dog, l’histoire et les situations que vous vivrez sauront vous tenir en haleine, pour peu que vous aimez les visuals novels et acceptez sa part RPG.

Le fait que le jeu ne soit disponible qu’en anglais sera un frein pour beaucoup de personnes, mais au vu de la narration, il aurait été compliqué de réussir à réaliser une VF convenable. Certes il ne fait pas parti des plus beaux jeux de cette dernière décennie, mais son visuel simpliste ne gâchera pas votre expérience. Ce jeu porte très bien son nom, afin de retrouver l’amour de votre vie, vous devrez parfois, tel un monstre, détruire la vie des autres.

Retrouvez ce jeu au meilleur prix chez notre partenaire, GoCleCD.fr

Tags

Partagez sur

Ephrem

Je suis un papa gamer avec plus de 20 ans de bagages vidéo-ludiques et ai envie de partager avec vous ma passion pour les jeux.

Vous aimerez sûrement ces articles...

Réactions sur l\'article “Always Sometimes Monsters - Un visual novel très sombre”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *