Lootmygame.com - Faites vous plaisir pour seulement 0.50€, La box gaming gagnante à tous les coups ! Lootmygame.com - Faites vous plaisir pour seulement 0.50€, La box gaming gagnante à tous les coups !
Couv mortal shell

Mortal Shell – Préparez-vous à souffrir

Mon expérience dans le Die and Retry se résume à quelques cris de rage et de nerf tendu sur le fameux Dark Souls. J’ai donc voulu retenter l’expérience de ce genre en testant pour vous Mortal Shell, un action-rpg développé par Cold Symmetry et édité par Playstack qui s’adresse à des joueurs aux nerfs d’acier.

 

Une enveloppe corporelle

ame mortal shellVous incarnez une âme qui après être revenue sur terre devra trouver un cadavre de soldats afin de prendre vie. Vous devrez ensuite continuer une histoire intrigante se déroulant dans un lieu morbide où toutes sortes de créatures vous attendent. Pour apprendre des compétences il faudra apprendre votre nom, pour cela il faut ramasser du goudron. C’est une sorte de poussière qui vous permettra de développer vos compétences. Vous pouvez aussi trouver d’autres soldats morts pour d’autres enveloppes qui déboucheront sur de nouvelles capacités. Sachez que lorsque votre corps meurt, votre âme est expédiée en dehors de celui-ci. Cela vous laisse donc une seconde chance afin de combattre et récupérer votre corps.

L’ambiance est là, le jeu est sombre, le marécage du début est même assez flippant. Les ennemis qui ne vous lâchent pas et vous donnent du fil à retordre renforcent la peur de trépasser. Certains vous surprendront même en attaquant par-derrière ce qui m’a fait lâcher plus d’un cri pas très viril. Les boss sont compliqués à vaincre et ne sont pas très beaux à voir.

 

Vivre, mourir, recommencer

Boss mortal shellVous connaissez surement le principe des Die & Retry, c’est de souffrir, mourir encore et toujours mais à la fin une grande satisfaction et un sentiment de puissance ultime. Mortal Shell reprend les mécaniques de beaucoup d’entre eux. Vous infligez peu de dégâts mais les ennemis vous tuent en trois coups. Il faudra donc s’armer de patience et être talentueux pour arriver au générique de fin. Tout le gameplay est basé sur la dextérité, il faut frapper au bon moment. Vous devez donc esquiver, frapper et ainsi de suite, la moindre erreur pourra vous faire passer de vie à trépas.

Bien évidemment cette technique fonctionne sur les ennemis les plus basiques mais quand les boss arrivent il faut prendre son mal en patience. En effet vous verrez souvent l’écran de chargement durant ces combats car malgré votre talent ou non, il faudra y revenir plus d’une fois afin de voir le comportement du monstre pendant le combat et de contrer au mieux ses attaques.

Tout ceci me fait bien évidemment penser à Dark Souls, le jeu s’en inspire vraiment sans pour autant en être un copier-coller. Je le trouve parfois même plus complexe, une fois le didacticiel passé le jeu vous laisse en roue libre. Il n’y a pas de carte, pas de point de navigation ce qui rend le jeu plus complexe. Il faut savoir se repérer, se souvenir par où vous êtes passé. Parfois on peut penser que certaines actions continueront l’histoire alors que pas du tout. Je me suis retrouvé à affronter un boss vraiment puissant qui n’avait rien à voir avec l’aventure. J’ai donc galéré pendant près d’une heure en mourant un nombre incalculable de fois, avant de me rendre compte que cette pauvre bestiole ne m’aiderait pas à avancer. Cela peut paraître agaçant et ça l’est parfois, mais c’est aussi un atout. Effectivement, je trouve cela intéressant d’être lâché comme cela dans la nature et de ne pas suivre à la lettre un point de navigation.

 

Mortal Shell : rapide et efficace

Ne vous attendez pas à quelque chose de grandiose au niveau des graphismes, le jeu n’est pas incroyable mais il ne fait pas saigner la rétine non plus. Ce que j’avais pris pour un tout petit défaut au début s’est vite révélé être un atout pour le jeu. Effectivement lorsqu’un jeu est très beau il faut aussi qu’il soit bien optimisé, ce qui bien souvent n’est pas le cas. Cela peut donc créer des bugs ou des petites baisses de FPS par-ci par-là. Il est aussi possible que certains jeux soient moches et mal optimisés. Ici ce n’est pas le cas et c’est agréable, je n’ai remarqué que très peu de bug durant mes longues heures de jeu. De plus, le temps d’attente dans les chargements est très rapide ce qui est un bon point vu que vous allez y passer pas mal de temps.

Même si Mortal Shell puise son inspiration du côté des Dark Souls, il en reste un jeu intéressant avec une excellente ambiance. Un bon jeu pour les joueurs qui aiment le challenge.

Tags

Partagez sur

Vous aimerez sûrement ces articles...

Réactions sur l\'article “Mortal Shell - Préparez-vous à souffrir”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *