Lootmygame.com - Faites vous plaisir pour seulement 0.50€, La box gaming gagnante à tous les coups ! Lootmygame.com - Faites vous plaisir pour seulement 0.50€, La box gaming gagnante à tous les coups !
Lost Ark

Lost Ark – La recette d’un succès qui sature les serveurs

Lost Ark ACTION

Partagez sur

Lost Ark a fait son arrivée à travers le monde depuis maintenant trois semaines. Un export couronné de succès, mais qui n’a pas été de tout repos pour les équipes du jeu entre surcharges des serveurs, personnages qui disparaissent ou matchmaking bancal. Malgré tout, le jeu a su trouver son public avec les bons outils.

 

Classes et sous-classes

Lost Ark est un MMORPG de type Hack’n’Slash sorti il y a quatre ans en Corée du Sud et développé par SmilegateAmazon Games s’étant chargé de l’édition du jeu dans le reste du monde. Le système de classes reprend les classiques du RPG. Guerrier, Mage, Assassin, Tireur d’élite auxquels on peut ajouter la classe de Martialiste, présente dans de nombreux RPG asiatiques. Ces classes sont en fait des catégories sans grande influence sur le gameplay, c’est au niveau des sous-classes que s’opèrent les variations.

 

On compte une quinzaine de ces dernières dans l’état actuel du jeu. Ce sont ces sous-classes qui définissent les sorts à disposition ainsi que le genre du personnage. Chacune possède une identité propre en termes de gameplay, à l’exception de certaines qui assurent la réciprocité de genre sur un même style de jeu et possèdent donc sensiblement le même gameplay. Pour ce qui est de la complémentarité des styles de jeu, trois ou quatre classes se partagent la responsabilité des soins, du tank et du soutien en général.

 

Par ailleurs, sur le modèle d’un Diablo, si votre voisin joue par exemple Berserker d’une certaine façon, il n’en ira pas forcément de même pour vous. On dispose de bien plus de sorts que ce que les barres peuvent accueillir. Il faut donc choisir en fonction de ses préférences de gameplay. Enfin, chaque sort possède un arbre d’évolution propre pour personnaliser au mieux son expérience de jeu.

 

Lost Ark, un MMO dans son coin

Une fois le choix effectué, on est lâché dans le vaste monde pour sauver la veuve et l’orphelin. D’un point de vue gameplay Lost Ark ne réinvente rien, loin de là. On tue des vagues d’ennemis en boucle, en vue de dessus, à travers des paysages ouverts ou donjons. Outre le système de guilde, force est de constater que l’aspect MMO est peu exploité. Si l’histoire du jeu propose des passages obligés dans des donjons, ces derniers sont tous réalisables en solo.

Toutefois, hors des instances, certains défis requièrent la présence de plusieurs compagnons ne serait-ce que pour gagner du temps. Toute la phase de levelling peut donc s’accomplir intégralement seul. Une fois le niveau 50 atteint, les portes des contenus endgame s’ouvrent petit à petit à vous. Un nouveau type de donjon : les donjons du chaos et la Tour, toujours réalisables en solo.

 

Les raids de gardiens qui sont des combats de boss uniques, ainsi que les donjons abyssaux ne pourront, eux, être réalisés sans la présence d’un groupe. L’ajout de raids au format plus conventionnel du terme est prévu pour une date non définie à ce jour. Notez également que le jeu possède tout un pan de son expérience endgame en PVP sous forme de combats d’arène en solo ou en équipe.

 

Exploration et Housing

Impossible de parler de Lost Ark sans parler de l’exploration. La curiosité et le sens de l’observation sont récompensés et même exigés par le jeu. Qu’il s’agisse des 1200 graines Mokoko à ramasser à travers le monde ou encore du gameplay en mer, nous disposons effectivement d’un navire ou plutôt d’une série de navires avec lesquels nous traversons les mers. Ces dernières sont remplies d’îles, de coffres à la dérive ou encore d’évènements dynamiques. Améliorer son embarcation à l’aide de matériaux prévus à cet effet a donc son importance.

Il faudra également des matériaux pour améliorer votre forteresse. Un espace de housing qui comporte des stations de fabrication de consommables, un hub d’où vous pourrez envoyer des serviteurs faire des missions pour vous. Mais aussi des éléments purement esthétiques à agencer à votre convenance.

Lost Ark - Un décord de ponts en pierre ouvragés et de chateaux luxueux.

Vos aventures vous feront traverser des décors riches et variés à travers le monde

 

Verdict

En définitive, Lost Ark est un Hack’n’Slash efficace qui réutilise avec réussite les enseignements de ses prédécesseurs comme Diablo ou Path of Exile, pour ne citer qu’eux. Les classes sont agréables à prendre en main et dégagent chacune à leur façon ce sentiment de puissance que l’on attend dans ce type de jeu.

Les animations sont léchées et viennent renforcer l’aspect cataclysmique de nos sorts. On notera par ailleurs que le jeu sort sur une période de vide relatif en termes de MMO : World of Warcraft bat de l’aile, Final Fantasy XIV poursuit son rythme de croisière, mais le souffle de l’extension est passé.

De plus, l’attente prolongée de Diablo IV a laissé un espace libre pour les fans de Hack’n’Sash. Lost Ark arrive donc au bon moment pour séduire et se retrouve donc victime de son succès, occasionnant les nombreux problèmes de serveurs surchargés.

Tags

Partagez sur

Laquenouilh

Diplômé d’école de journalisme de 22 ans avec une nette orientation PC malgré des débuts sur consoles Nintendo. Grand amateur de lore divers et variés et rôliste à mes heures perdues, je ne me suis toujours pas remis de The Witcher ou de la trilogie Mass Effect. Niveau MMO, inconditionnel de Guild Wars 2 où je fais des passages réguliers (chassez le naturel, il revient au galop). J’ai parcouru sommairement Azeroth et Tamriel mais ce sont deux univers qui ne sauraient être appréhendés en une seule vie à mon sens. Une attirance pour les récits fournis qui ne m’empêche pas d’écumer les matchmakings des quatre coins du monde avec un niveau approximatif que ce soit sur League of Legends, Wild Rift, Overwatch, Valorant ou d’autres. Pour conclure, j’ai une légère préférence pour les productions occidentales par rapport au Japon même si je sais me laisser surprendre par des licences nippones.

Vous aimerez sûrement ces articles...

Réactions sur l\'article “Lost Ark - La recette d’un succès qui sature les serveurs”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *