Lootmygame.com - Faites vous plaisir pour seulement 0.50€, La box gaming gagnante à tous les coups ! Lootmygame.com - Faites vous plaisir pour seulement 0.50€, La box gaming gagnante à tous les coups !
logo jeu.video

Nous recrutons des rédactrices et rédacteurs !

Partagez sur

Le secteur du jeu vidéo prend une part de plus en plus importante dans notre quotidien. Il acquiert désormais assez de maturité pour être pris au sérieux. Ce n’est pas pour rien qu’il se place en tant que fer de lance du développement technologique, car avec lui arrive de nombreuses innovations culturelles, scientifiques (qu’elles soient bonnes ou mauvaises). On peut notamment citer les réalités virtuelles et augmentées, la gamification, les compositions artistiques et techniques des images, des sons et du gameplay.

Le jeu vidéo est également un secteur qui a fait naître ou requière de nombreux savoir-faire ; qui fait découvrir de nouvelles vocations : journalisme, développement, montage, écriture, mixage, dessin, 3D, pixel-art, marketing… Son écosystème est si vaste, son influence si grande et ses facettes si nombreuses qu’il forme comme une seconde réalité. Et c’est peut-être pour ça qu’il est tant apprécié.

Qu’est-ce que ça donne avec des chiffres ? En France, on apprenait en 2018 que le secteur du jeu vidéo générait 4,9 milliards d’euros de chiffre d’affaires. Ce qui le place très loin devant tout autre média culturel. Dans un contexte économique décroissant, il est l’un des seuls secteurs à irrémédiablement croître, atteindre des niveaux plus élevés d’années en années. 3/4 des français y jouent au moins occasionnellement. 1/3 y jouent tous les jours. Et près de la moitié des joueurs sont des joueuses.

Cette réussite, on la doit à son caractère universel. Le jeu vidéo touche nos cœurs. Il y en a pour tous les goûts ; que l’on aime l’action, la réflexion, les expériences visuelles, la musique, que l’on préfère les petits jeux indés ou les grosses productions… Chacun y trouve son compte. Le jeu vidéo est mixte par essence. Et c’est sur cette évidence que jeu.video se place ; nous sommes toutes et tous différents, réunis bénévolement par notre passion des jeux.

Aujourd’hui, nous sommes à la recherche de passionnées et passionnés en quête d’aventures, d’expériences et de bonne ambiance. Pour vous parler de la rédaction, rien de mieux que de laisser la parole aux rédacteurs. Parmi eux, Manon (alias Minstery) a participé pendant 3 ans à la rédaction d’articles et de guides, notamment sur Mario et les Lapins Crétins. Streameuse et Ubisoft Star Player, Manon s’est découverte une passion pour le journalisme vidéoludique :

manon twitchcon

« Jouant aux jeux vidéo depuis mes 2 ans, j’ai toujours beaucoup apprécié les jeux vidéo, mais ne prenais pas forcément le secteur au sérieux, ou tout du moins pas au point de m’imaginer travailler dedans.

Lors de ma première année d’université, je suis tombée par hasard sur Jeu.video, qui n’était alors qu’un forum à ce moment. Ce qui m’a beaucoup plu, c’est que l’équipe était, et est toujours mixte, avec des femmes sur des postes d’administration. Et même si cela se voit de plus en plus, c’était quand même surprenant !

De fil en aiguille, j’ai intégré l’équipe en tant que modératrice, puis administratrice. J’ai pu vivre et participer à l’évolution du site en tant que site d’actualité, et ainsi m’essayer à la rédaction malgré le fait que je n’aie jamais écrit avant, et ça m’a beaucoup plu ! L’équipe m’a permis de m’essayer à de nombreux contenus, des streams, aux interviews, en passant par le montage de vidéos.

J’ai ainsi pu rencontrer des gens de tout le secteur: streameurs, journalistes, développeurs, etc… Et surtout, j’ai pu rencontrer de nombreuses femmes qui m’ont petit à petit appris que OUI, j’avais ma place dans le milieu. Et ça m’a vraiment motivée !

Aujourd’hui, je suis étudiante en jeux vidéo. J’ai pu faire un stage dans le studio de mes rêves, je suis aussi streameuse, et sans le soutien de l’équipe de Jeu.Video je pense que je n’en serai pas là, ou du moins pas si loin.

Tout le monde a sa place dans le jeu vidéo. Les hommes qui liront cela n’en n’ont peut-être jamais douté, mais les femmes ont peut-être besoin de l’entendre. Postulez, n’hésitez pas. Dans le pire des cas, vous découvrirez que ce n’est pas fait pour vous, mais au moins vous aurez tenté l’expérience ! Personne ne vous blâmera pour avoir osé vous lancer dans une nouvelle aventure !

Et qui sait ? Peut-être que vous vous découvrirez aussi une passion pour ça ? »

 

Comment fonctionne la rédaction ?

Avant de candidater, vous souhaitez sûrement en savoir plus sur l’aventure qui vous tend les bras. Tâchons de répondre à vos attentes !

La réunion hebdomadaire

Décontractée mais rigoureuse. L’équipe de rédaction organise une réunion hebdomadaire, afin d’élaborer le planning de publication de la semaine à venir. Le rédacteur en chef arrive avec ses propositions d’articles, les présente brièvement. A partir de là, si l’on ne digresse pas trop, le planning commence à se remplir.

Il peut arriver qu’aucun article proposé ne convienne aux rédacteurs. Auquel cas les rédacteurs concernés présentent une ou plusieurs alternatives. S’en suit une discussion pour déterminer si les propositions sont acceptées par la ligne éditoriale. Si la proposition sort de l’ordinaire, le rédacteur en chef et le rédacteur concerné en discuteront en dehors de la réunion. Une fois le planning rempli, la réunion peut se terminer.

Les soirées jeux

En plus de la réunion hebdomadaire, on essaie de proposer régulièrement des sessions de jeu avec toute l’équipe (tous les pôles). Selon les propositions et jeux en commun, on peut par exemple partir sur du Rocket League, Tabletop Simulator, Agario (en ligne sur le site), de petits jeux sur navigateur ou encore du jeu de rôle…

Lorsque l’on souhaite jouer ensemble, on se prévient et essaie de planifier de sorte à ce que le maximum de membres de l’équipe soient présents.

La Paris Games Week

C’est le rendez-vous de l’équipe. Du côté de la rédaction, on s’efforce de couvrir le salon du mieux qu’on peut : interviews et previews en ligne de mire. C’est aussi et surtout, un moment unique dans l’année où pratiquement toute l’équipe (tous les pôles) se voie. Des jours exaltants, remplis de joie.

De belles opportunités

Au fur et à mesure, nos rédacteurs peuvent bénéficier de nombreuses opportunités. Ils peuvent notamment tester des jeux, plus rarement tester des produits. Depuis peu, lire des livres est également possible! Il nous arrive enfin, au cours de l’année d’être invités à des événements/conventions autour du jeu vidéo. C’est l’occasion pour les rédacteurs de découvrir de nouvelles expériences avec notamment des interviews.

Construire et développer un projet au sein de l’équipe

En rejoignant l’équipe de rédaction, vous entrez dans un ensemble plus vaste que représente jeu.video ! Il n’est pas impossible de se retrouver avec des casquettes ou des responsabilités supplémentaires, selon vos envies et votre motivation. De même, si vous avez des projets externes au site, on essaie de les encourager ou d’y apporter un cadre, selon nos compétences. Nous avons par exemple des rédacteurs qui organisent des streams, visibles à l’accueil du site. D’autres donnent de la vie à notre chaîne youtube. Certains font des illustrations. Et d’autres encore construisent un jeu de rôle, un jeu vidéo… Mais ils vous en parleront mieux que moi.

 

Comment candidater ?

Pour candidater à la rédaction, vous avez deux recours. Munis d’un CV et d’une lettre de motivation, vous pouvez soit:

Toutes les candidatures du moment qu’elles sont sérieuses sont prises en compte. N’ayez pas peur de vous lancer !

Ce poste en bénévolat s’adresse à des personnes âgées de plus de 18 ans.

Partagez sur

Plasminds

Salut, je suis Plasminds, je vis dans l’Est de la France. Je suis rédacteur en chef et fais également partie de l'équipe technique du site ! Passez un bon moment sur Jeu.Video !

Vous aimerez sûrement ces articles...

Réactions sur l\'article “Nous recrutons des rédactrices et rédacteurs !”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *