Devenir Partenaire
Lootmygame.com - Faites vous plaisir pour seulement 0.50€, La box gaming gagnante à tous les coups ! Lootmygame.com - Faites vous plaisir pour seulement 0.50€, La box gaming gagnante à tous les coups !
xbox-one-jeu-occasions

Xbox One et les jeux d’occasions

Partagez sur

Xbox One : La fin des jeux d'occasion !

Le marché de l'occasion et de la revente ne sera plus ce qu'il était concernant les jeux vidéo. L'arrivée des consoles next-gen et des leurs connectivité tous azimuts laissent aux constructeurs et aux développeurs le loisirs de contrôler vos acquisitions (de plus en plus souvent dématerialisées) et ce que vous en faites.

A quelques mois des sorties de la Xbox One et de la PS4, les dispositifs prévus sont plus que flous, allant des rumeurs d'une redevance aux annonces contradictoires des constructeurs comme des vérifications ponctuelles et régulières. Microsoft devrait s'exprimer sur les systèmes imaginés pour l'utilisation de jeux de seconde main lors de l'E3, la première quinzaine de juin.

La problématique du contrôle de l'authenticité de vos jeux, correspondant à la console et à l'acheteur, inclue la nécessité d'une connexion Internet permanente. Toutes ces conditions réunies laissent entrevoir de nombreuses contraintes quand au prêt ou à la revente de jeux, ou même quand à l'utilisation de votre console où et quand bon vous semble.

Il faut comprendre que contrairement aux utilisateurs, Microsoft et ses éditeurs ont financièrement tout intérêt à développer la vente de leurs jeux neuf en enrayant le marché de l'occasion.

La levée de bouclier des gamers du monde entier devait pourtant les forcer à revoir leur copie.

Il y a encore quelques jours, le vice-président de Microsoft Phil Harrisson évoquait un dispositif de taxe payante pour profiter d'un jeux racheté ou prêté. Si l'idée parait écartée aujourd'hui, alors que le constructeur semble tâter le terrain afin d'offrir la meilleure (moins pire?) solution à ses fans.

Fin des jeux occasions ?

VALIDATION DES JEUX VIA UNE CONNEXION OBLIGATOIRE

Quoiqu'il en soit, la Xbox One confirmera l'authenticité des jeux via une  connexion Internet, et vérifiera ainsi que chaque achat n'est pas utilisé simultanément sur une autre console. En effet, les supports disques ne devraient pas forcément être nécessaires puisque les jeux pourraient être installés directement sur le disque dur de la console. On comprend donc cette politique "anti-piratage" et la vérification de la copie du jeu comme celle achetée et installée par l'utilisateur de la console.

Reste à savoir si l'on pourra, et à quel point il sera facile de transférer la licence de son achat afin de l'utiliser sur une autre console, via un autre compte utilisateur.

UN RESEAU DE BOUTIQUES CERTIFIEES POUR LA REVENTE DE JEUX XBOX

Et c'est bien là que la bas blesse : En cas d'association définitive d'un jeu à un compte utilisateur (et une console), il serait impossible de le revendre ou de le prêter !

On évoquait au début de cet article une option taxée le permettant, géré par des boutiques de jeux agréées. 

Pour l'instant en standby, cette idée et toutes autres solutions évoquées ne réjoui pas les futurs acheteurs qui comptent bien faire ce que bon leur semblent de jeux acquis à plus de 70€ pièce.

DES REPONSES ATTENDUES POUR L'E3.

Microsoft est en train de revoir et adapter sa stratégie, et dévoilera on l'espère une explication et des processus simples et clairs sur le sujet lors de l'E3 les 11, 12, et 13 juin.

Espérons qu'ils saura trouver une parade légitime au piratage, sans pour autant restreindre trop sévèrement la marge de manoeuvre qu'auront les joueurs dans l'utilisation de leurs acquisitions… Sinon ils pourraient se tourner vers Sony et sa PS4… dont on ne sait pas encore quelle sera la politique exacte dans ce domaine !

Partagez sur

Vous aimerez sûrement ces articles...

Réactions sur l\'article “Xbox One et les jeux d’occasions”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *