Lootmygame.com - Faites vous plaisir pour seulement 0.50€, La box gaming gagnante à tous les coups ! Lootmygame.com - Faites vous plaisir pour seulement 0.50€, La box gaming gagnante à tous les coups !
Mario Kart Tour - ANNONCE OFFICIELLE

Mario Kart Tour – Un Démarrage turbo mérité sur mobile ?

Après un Dr.Mario World sympathique mais au succès relatif, Nintendo poursuit sa tentative de conquête du marché mobile avec Mario Kart Tour. La célèbre série de jeu de courses de Big N s’offre donc une version Smartphone attendue “au tournant”. Le démarrage parle de lui même : un nombre de téléchargement reccord, dépassant même celui du phénomène Pokemon Go, place directement Mario Kart Tour en pôle position. Mais saura-t-il éviter les carapaces bleues et se hisser en haut du podium ? C’est la question que l’écurie jeu.video s’est posée !

 

Mario Kart Run

Mario Kart Tour semble être un épisode tout ce qu’il y a de plus classique au premier abord. Le joueur est invité à participer à une succession de courses tout en récupérant des objets pour se débarrasser de ses adversaires et passer la ligne d’arrivée en premier. Mais attendez, quel est ce nuage de fumée ? Est-ce les pneus de votre adversaire, crissant sur l’asphalte brûlant ? Non, chers lecteurs, c’est Nintendo qui tente de vous faire croire que vous affrontez d’autres joueurs humains ! En effet, au lancement d’un circuit le jeu fait mine de rechercher des joueurs, mais vous jouez bel et bien contre des bots, le titre est en réalité un jeu solo !

– Ces joueurs existent, mais seront contrôlés par des bots pendant la course – 

Mario Kart tour Test 4

Mais ne vous laissez pas abattre par cette déception, car, affronter des bots ou bien de vrais joueurs n’a que peu d’importance au final. En effet, le jeu instaure un système de points : chaque action réalisée durant les 2 tours de circuits vous rapportera des points (utiliser un champi, réaliser un turbo, etc…). A la fin de la course vous obtiendrez des étoiles en fonction de votre total de points. En conséquence, le classement final devient presque secondaire, puisque même en finissant en milieu de peloton, rien ne vous empêchera de gagner toutes les étoiles si tant est que vous avez réalisé assez d’actions récompensées et si vos personnages et équipements sont avantagés sur le terrain.

– Le choix de votre équipement se fait en fonction des points et non en fonction de caractéristiques de pilotages –

Mario Kart tour Test 2

 

Sur ce point, nous vous renvoyons vers notre précédente preview qui fournira plus de détails sur le sujet, mais pour la faire courte, chaque personnage et élément de karting est plus ou moins avantagé en fonction du circuit choisi. Si l’idée n’est pas mauvaise, on s’éloigne hélas beaucoup trop de la licence de base,  et pire : on oublie qu’il s’agit d’un jeu de course, un comble ! Quelques idées de gameplay sont pourtant agréables, comme le mode frénésie qui vous rend invincible et vous confère un nombre d’objet illimités durant quelques instants, mais mis à part ces petites trouvailles, le fun a, quant à lui, du mal à rester en tête de file !

Mario Kart tour Test

– Le mode “frénésie” : une bonne idée trop rare –

 

Lakitu t’adresses ?

Mario Kart tour Test 7Comparer Mario Kart Tour au reste de la série demeure toutefois un peu hors-propos, le jeu répond à ses propres caractéristiques et exploite un nouveau modèle. Mais peut-on apprécier cet épisode si on est un fan de la série ou si on ne l’est pas ? La réponse est oui mais dans tous les cas, malheureusement sa répétitivité reste son principal talon d’Achille. Passée la satisfaction des premières courses, les circuits se suivent mais se ressemblent tous. On a l’impression à s’y méprendre que les tracés sont quasiment identiques et qu’on y a simplement apposé un habillage thématique différent.

On ne retrouve pas l’inspiration délirantes des précédents épisodes. Les circuits emblématiques sont certes présents mais l’originalité d’adaptation auquel Nintendo nous avait habitué d’un opus à l’autre n’y est plus. De plus, sa prise en main qui se veut simplifiée au possible, laisse au joueur une impression brouillonne, celle de ne jamais maîtriser complètement ses trajectoires. Certes, les plus jeunes joueurs s’amuseront pendant quelques instants, mais ils finiront par préférer des jeux moins gourmands en batterie et plus variés.

Vous trouvez la critique un peu acérée ? Alors, préparez vous à grincer des dents, il est temps de parler du modèle économique de Mario Kart Tour !

 

La coupe est pleine !

Le jeu mobile rime presque systématiquement avec “free-to-play”, c’est un modèle dont on a désormais l’habitude mais certains titres sont plus équilibrés que d’autres à ce niveau là. De ce point de vue, Mario Kart Tour a su s’adapter à l’exercice mais au détriment du plaisir de jeu. Non seulement le titre est blindé à ras-bord d’offres commerciales, mais les offres payantes sont honteusement chères pour le contenu proposé. Outre l’achat de rubis pour débloquer des personnages et de l’équipement, c’est le fameux Pass Or qui fait couler beaucoup d’encre. Ce Pass, permet notamment de débloquer plus de récompenses, d’accéder au mode 200cc et de recevoir ponctuellement des power up. Sur le papier pourquoi pas, mais dans les faits on est en face d’un abonnement de 5€49 par mois, mesdames, messieurs ! Rappelons qu’en face le service Nintendo Switch Online coûte 20€ par an, soit moins de 2€ par mois ! Il est aberrant en 2019 de demander aux joueurs de payer un abonnement plus cher disposant de moins de services et ne servant que pour un seul titre.

Mario Kart tour Test 5

– Le Pass Or de la discorde. –

C’est d’autant plus incompréhensible que Dr Mario World ou Super Kirby Clash ont su trouver une approche plus équilibrée et appréciable. Avec Mario Kart Tour on se croirait revenu dans le passé, tant il joue la “kart” de la surenchère d’éléments payants hors de prix.

 

L’heureux tour de Mario Kart ?

Nous n’irons pas par 4 chemins ! Mario Kart tour fait partie de ces jeux alléchants mais dont on se lasse vite et que l’on finit par désinstaller. Le jeu n’est pas mauvais mais n’est pas exceptionnel et ne parvient pas à s’approcher du fun des titres estampillés Nintendo et encore moins de la licence empruntée. Les quelques idées intéressantes sont totalement plombées par une maniabilité trop épurée et brouillonne, mais le dernier clou est enfoncé par le modèle économique beaucoup trop insistant. On aurait pu ne pas en tenir rigueur si le reste du soft était irréprochable, mais ce n’est définitivement pas le cas. Le titre arrive en panne sèche tant il devient répétitif rapidement et ce ne sont pas ses graphismes agréables qui parviendront à nous le faire oublier. Le tout est d’espérer que l’arrivée ultérieure d’un vrai mode multijoueur parviendra a relancer l’intérêt pour Mario Kart Tour, en attendant, coupons le moteur et laissons le dormir au garage.

Tags

Partagez sur

Pargonis

Tombé dans le jeu vidéo depuis tout petit, j'ai connu Kirby avant qu'il ne devienne rose, une époque ou Sonic ne savait pas encore parler et où les micro-ordinateurs étaient les consoles de jeu du futur. Grand fan de Nintendo à la base, mais joueur acharné sur tous les supports possibles, j'offre ma plume au service de l'art vidéoludique sous toutes ses formes. J'aime analyser, spéculer, rager, écrire tout un tas de choses et partager ma passion à chaque occasion. Parfois ronchon et de mauvaise foi in-game mais souvent grozours à l'écrit.

Vous aimerez sûrement ces articles...

Réactions sur l\'article “Mario Kart Tour - Un Démarrage turbo mérité sur mobile ?”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *