Devenir Partenaire
Lootmygame.com - Faites vous plaisir pour seulement 0.50€, La box gaming gagnante à tous les coups ! Lootmygame.com - Faites vous plaisir pour seulement 0.50€, La box gaming gagnante à tous les coups !
jeux gratuits par navigateur

Les jeux gratuits par navigateur : précurseurs du jeu en ligne

Partagez sur

S’il y a bien une catégorie de jeux que tout le monde connait, ce sont les jeux gratuits par navigateur. Ne nécessitant qu’un navigateur web pour y jouer (et éventuellement des plugins), ces derniers ont une place prépondérante dans l’histoire des jeux vidéo. Pourquoi ont-ils vu le jour ? Comment en développer ? Il est temps de rendre la part belle à ces jeux, parents de nombreux concepts.

 

A quels besoins répondent-ils ?

Les jeux gratuits par navigateur répondent à beaucoup de problématiques. Ils peuvent être jouable seuls comme à plusieurs, utiliser des serveurs comme ne rien sauvegarder… Selon les technologies utilisées, ces jeux ne répondront pas aux mêmes besoins. Néanmoins, on peut tout de même en lister la plus grande partie :

  • Jouer gratuitement (C’est un peu la base)
  • L’absence de téléchargement (sauf plugins)
  • Jouer avec peu de ressources (faible débit, économise de l’espace disque et de la RAM)
  • Jouer en ligne, en temps réel, avec d’autres personnes
  • Jouer quelle que soit la plateforme (PC, smartphone, tablette, console…)

 

Quelle est leur place dans l’histoire du jeu vidéo ?

Précurseurs des MMO

Remettons-nous dans le contexte de l’époque. Alors que nous sommes aux débuts d’Internet tel que nous le connaissons, les jeux vidéo ont intégré la notion de multijoueurs local. Des LAN sont organisées un peu partout, on joue entre amis et on assiste à la naissance de l’esport.

Le jeu en ligne est apparu avec la notion de communautés virtuelles, au début des années 2000, avec notamment Habbo Hotel. En lui-même, le jeu n’a que peu d’intérêt ; les joueurs ont des appartements, qu’ils peuvent décorer. Cependant, chaque personne connectée sur le jeu (aka. présentes dans l’hôtel) peuvent visiter les appartements des autres, chatter avec eux et customiser un avatar. Cela ajoute une dimension sociale au jeu, que les joueurs alimentent en organisant des événements, des jeux, des rencontres in game.

La construction d’une communauté autour d’un jeu vidéo est vitale pour sa survie, quelle que soit la forme qu’elle prend. Si les joueurs interagissent entre eux, ils auront forcément envie d’y jouer plus que d’ordinaire. Les jeux en ligne permettent de répondre à ce besoin plus facilement, et se sont vraiment démocratisés avec l’émergence de ces communautés. En 2016, le succès du jeu gratuit par navigateur Agario, a relancé un engouement pour les jeux en ligne.

 

Précurseurs des jeux mobiles

Les jeux gratuits par navigateur partagent de nombreux points communs avec les jeux mobiles. Ils sont facile d’accès ce qui permet à beaucoup de monde de les utiliser. C’est grâce à ces jeux que le modèle free-to-play a vu le jour ; avant leur apparition, il fallait obligatoirement acheter un jeu (ou aller jouer chez un ami) pour en profiter. Le modèle freenium, très répandu dans les applications mobiles vient également des jeux par navigateur, avec l’aide des micropaiements : débloquer des contenus exclusifs, des cosmétiques, monter de niveau plus rapidement

 

Quelles sont les technologies utilisées ?

Du côté des technologies utilisées par les jeux gratuits sur navigateur, Flash a longtemps dominé la scène. A l’époque, le langage utilisé par Flash (ActionScript) offrait une syntaxe plus conventionnelle (classes, extensions, types…) que le JavaScript. De ce fait, les programmeurs qui venaient d’autres langages étaient moins déroutés et ont longtemps préféré l’utiliser. Néanmoins, Flash a posé de gros problèmes de sécurité, ce qui l’a rendu aujourd’hui caduque. Déjà plus supporté par les navigateurs, Flash s’arrêtera définitivement en 2021.

Des alternatives ont commencé à émerger il y a quelques années, avec HTML5 / CSS3. Selon le type de jeu que l’on veut obtenir, on pourra utiliser Canvas (2D) ou WebGL (3D), couplé avec du code JavaScript. Au fur et à mesure, les moteurs de jeux se sont intéressés au Web ; c’est là qu’intervient WebAssembly ! Cette technologie permet de déployer et faire tourner des codes qui normalement fonctionneraient sur une machine (par exemple, C / C++). Aujourd’hui, de nombreux moteurs de jeux (game engine) permettent le développement de jeux par navigateur, comme Unity, Unreal Engine 4, Godot, Turbulenz, Phaser.io, Pixi.js, Superpowers

Le Web prend également en charge plus facilement la connectivité en temps réel, désormais, grâce aux WebSockets. Ce protocole permet une communication rapide entre des clients et un serveur, dans les deux sens.

 

Quel avenir pour les jeux gratuits par navigateur ?

A court et moyen terme, les limitations techniques sont de moins en moins présentes pour les jeux gratuits par navigateur. Profitant d’une deuxième jeunesse, il y a fort à parier que des jeux de grande qualité sortent dans les prochaines années. Il est par exemple désormais possible de faire du multitraitement (Multithreading) sans gêner l’expérience des utilisateurs, grâce aux WebWorkers. En gros, cela consiste à exécuter du code en parallèle, afin d’accélérer la vitesse de traitement. La réalité virtuelle commence également à être prise en charge, avec WebVR. Cela ouvre de nouvelles possibilités pour le Web !

A plus long terme, difficile de se prononcer. Si le CloudGaming réussit à se généraliser, cela pourrait signifier la fin des jeux en ligne. Nous pourrions jouer à n’importe quel jeu, de n’importe quelle plateforme, ce qui enlèverait une raison d’exister aux jeux sur navigateur.

Une autre possibilité également est que la barrière entre OS et navigateur pourrait s’amoindrir. Aujourd’hui, certains sites web peuvent par exemple émuler un OS factice, et les OS peuvent intégrer des navigateurs, sous la forme d’application. Peut-être qu’un jour, les navigateurs seraient inclus directement dans le cœur de l’OS ; le design permettrait de rendre la frontière entre les deux quasiment transparente.

 

Et vous, que pensez-vous de l’avenir des jeux gratuits par navigateur ?

Tags

Partagez sur

Vous aimerez sûrement ces articles...

Réactions sur l\'article “Les jeux gratuits par navigateur : précurseurs du jeu en ligne”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *