Lootmygame.com - Faites vous plaisir pour seulement 0.50€, La box gaming gagnante à tous les coups ! Lootmygame.com - Faites vous plaisir pour seulement 0.50€, La box gaming gagnante à tous les coups !
AsFarAsTheEye_Screen02

As Far As The Eye – PGW 2019 : Rien que pour vos yeux

Après nous avoir présenté le titre Dwarf l’an dernier à la PGW, l’équipe Montpelliéraine d’Unexpected Studio revient en cette édition 2019 pour nous faire découvrir son prochain jeu intitulé As Far As the Eye. C’est avec plaisir que nous avons pu l’essayer dans sa version démo et que nous vous livrons nos impressions. Alors, future pépite en perspective ? Pour le savoir, ouvrez l’œil sur notre article !

 

As Far As The Eye - Preview 1

 

Un jeu tactique exigeant et reposant à la fois

ss_428333583e6dc078d5042cde47675dac7e768904.1920x1080As Far As The Eye est un jeu de gestion tactique au tour par tour, jouable uniquement en solo et se situant dans un univers bucolique en pleine mutation. Les joueurs devront guider des pupilles, une tribu nomade pacifique qui fuit l’immersion des terres pour atteindre un lieu sûr appelé l’œil.

La démo jouable proposée nous a intimement convaincu du potentiel du jeu, tant accessible que difficile. Le tour par tour permet de prendre le temps nécessaire pour décider de nos actions avant de clore la journée et le tour d’action. Le temps est en effet précieux, passé un certain nombre de jours, les eaux recouvriront la zone et nos protégés seront décimés.

Il faut donc décider avec parcimonie de récupérer des matériaux de construction, de la nourriture, d’explorer ou de cultiver des terres. Il faudra en effet gérer la faim de notre tribu pour éviter de perdre la partie. Notre nombre d’unités étant limité (nous pouvons néanmoins recueillir d’autres pupilles dans la tribu), il faut parfois sacrifier une action de ramassage du bois pour urgemment cueillir des fruits ou récolter du blé, ce qui prend plusieurs tours d’action.

L’aspect tactique et gestion des actions est donc bien mis en avant, et nul doute que les fans chevronnés de jeux tactiques, comme les joueurs plus occasionnels y trouveront leur compte !

 

ss_5850de8ab125aadd3ca5c9947f52bef0db7eebdb.1920x1080

 

Un régal pour « l’Oeil »

ss_e9fb4c3e80637c40cc4ae498ec2144d950ec61c8.1920x1080Visuellement le titre possède une esthétique très travaillée, reconnaissable et très créative. Ce mariage entre le damier du plateau de jeu et l’aspect bucolique des décors fonctionne diablement bien. As Far As The Eye a non seulement une identité visuelle séduisante mais propose en plus un message touchant. Non violent, le jeu ne propose aucune phase de combat et nous présente un univers en danger dans lequel nous devons fuir tout en admirant une faune et une flore splendides, mais voués à disparaître.

La dimension écologique est poignante, pertinente et sensibilise subtilement les joueurs à un sujet grave qui touche chacun d’entre nous. Son titre en est d’ailleurs riche de sens : As Far As the Eye ou son acronyme A FATE, se traduit par « un destin » en français. Un destin que nous partageons tous et celui de notre planète vous l’aurez compris. Aussi loin que l’œil puisse voir, l’œil étant le nom du cirque, de l’oasis que nos protégés veulent atteindre.

ss_e3601d8ec7dde0d1c0460d7b5a4fdf1fc917c954.1920x1080

 

La poésie en capsule

Tout ceci, mesdames et messieurs est perceptible en seulement quelques minutes de jeu. Bien sûr, il est difficile de déterminer la qualité générale d’un titre sans y avoir joué dans son intégralité, mais être touché aussi vite par son propos, sa direction artistique et son concept simple témoigne d’un grand potentiel. Nous attendons avec impatience de pouvoir rejouer à As Far As The Eye qui sera disponible sur Steam au premier trimestre 2020 ! Espérons que le jeu final ira loin… Aussi loin que son regard puisse aller.

Tags

Partagez sur

Pargonis

Tombé dans le jeu vidéo depuis tout petit, j'ai connu Kirby avant qu'il ne devienne rose, une époque ou Sonic ne savait pas encore parler et où les micro-ordinateurs étaient les consoles de jeu du futur. Grand fan de Nintendo à la base, mais joueur acharné sur tous les supports possibles, j'offre ma plume au service de l'art vidéoludique sous toutes ses formes. J'aime analyser, spéculer, rager, écrire tout un tas de choses et partager ma passion à chaque occasion. Parfois ronchon et de mauvaise foi in-game mais souvent grozours à l'écrit.

Vous aimerez sûrement ces articles...

Réactions sur l\'article “As Far As The Eye - PGW 2019 : Rien que pour vos yeux”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *