Devenir Partenaire
Lootmygame.com - Faites vous plaisir pour seulement 0.50€, La box gaming gagnante à tous les coups ! Lootmygame.com - Faites vous plaisir pour seulement 0.50€, La box gaming gagnante à tous les coups !
SSD

Qu’est-ce qu’un SSD ? Ses usages et nos conseils

Partagez sur

Depuis quelques années, le SSD se répand de plus en plus sur le marché de l’informatique. Vous en avez certainement entendu parlé par un de vos amis, collègue ou membre de votre famille. Dans cet article nous allons vous en parler plus en détails. Ce que c’est, ses qualités et ses défauts, son utilité, les différences avec un disque dur classique, l’utilisation au quotidien et enfin nos conseils.

 

  • Qu’est-ce qu’un SSD ?

Un SSD ou Solid-State Drive, est un support de stockage de données sur de la mémoire flash. Il n’utilise pas du tout la même technologie qu’un disque dur classique et est par conséquent bien différent notamment par sa taille. En effet, un disque dur classique possède un format de 3,5 pouces soit une largeur de 10 cm sur une longueur de 14,6 cm avec une hauteur de 2,5 cm. Un SSD prend moins de place avec une largeur de 7 cm sur une longueur de 10 cm et une hauteur d’un demi centimètre.

La dimension n’est pas la seule différence avec un disque dur classique; en effet il existe un écart de performance de lecture et d’écriture. Le SSD est certes plus petit, mais il est également plus puissant. Il existe actuellement 4 types de SSD. Le premier est au format 2,5 pouces, il s’agit du modèle le plus répandu sur le marché.

Le second format, connu sous le nom de Mini-SATA ou mSATA, est destiné aux ordinateurs portables très fins ainsi qu’aux ultrabooks.

Quant au troisième, il s’agit du format M2. Successeur du format mSATA, il est plus petit et plus fin que le SSD 2,5 pouces, sa forme rappellera une barrette de mémoire RAM dû à son manque de boitier. Il requiert un port bien précis pour être connecté directement à la Carte Mère.

Enfin le quatrième format, anciennement SFF-8639 et renommé en U2, n’est en général pas très connu du grand public. Le U2 requiert un câblage spécial pour être installé, ce qui fait qu’il est plus destiné aux professionnels notamment sur les serveurs nécessitant de grandes perfomances.

 

  • Un SSD 2,5 pouces.

 

 

  • Quels sont ses qualités et ses défauts ?

Le SSD n’est pas parfait et possède comme tout support de stockage ses qualités et ses défauts. Nous vous avons listé ci-dessous les principales différences entre un disque dur classique et un SSD.

Disque dur classique (mécanique)Disque dur SSD
Constitué de plateaux tournants et de têtes de lecture/écriture.Stockages des données en mémoire flash.
Lecture / Ecriture sur une piste magnétique.
Lecture / Ecriture à 100 mo par secondes pour les disques dur classique les plus rapides.Lecture / Ecriture variant entre 300 et 500 mo par secondes.
Génère du bruit dû au frottement d'écriture ou de lecture.Silencieux car aucune pièce n'est en mouvement.
Sensibilité aux chocs, pièces mécaniques pouvant être cassées à l'impact.Résistant aux chocs car pas de pièces mécaniques.
Génère de la chaleur dû au frottement d'écriture ou de lecture du disque dur.Génère beaucoup moins de chaleur étant composé entièrement d'électroniques.
Chargement des applications pouvant aller de quelques secondes à quelques minutes.Chargement des applications en quelques secondes voir microsecondes.
Une consommation en énergie supérieure à un SSD dû aux pièces mécaniques.Un SSD consomme moins d'énergie qu'un disque dur classique, ce qui est intéressant pour l’autonomie d’un ordinateur portable.
La durée de vie d'un disque dur mécaniques est d'une durée de vie théorique illimitée.Les composants électroniques s’usent avec le temps.
Coût à environ 1€ pour 22,2 Go Coût à environ 1€ pour 2,6 Go

 

La fiabilité: le talon d’achille du SSD ?

Le SSD possède un grand point faible. Utilisant de la mémoire Flash, il ne peut supporter qu’un nombre limité de cycles de lecture/écriture et d’effacement. Ce qui veut dire qu’au bout d’un certain nombre de ces opérations, il perdra de plus en plus en performances.

Certaines cellules trop utilisées deviennent inutilisables. En revanche vous ne risquez aucune perte de données mais une perte de performances ainsi que de capacité se fera ressentir. Rassurez-vous cela n’arrivera pas au bout de 4 mois, mais c’est une information qui est tout de même à prendre en compte.

 

  • Comparaison de lecture et d’écriture entre deux Disque dur en 3,5 pouces et un SSD

Nous avons effectué des tests de lecture et d’écriture entre un disque dur classique de 3,5 pouces, un disque dur conçu spécifiquement pour les systèmes NAS et un SSD. Le premier disque dur est un Seagate d’une capacité de stockage d’1To, effectuant jusqu’à 7200 tours par minutes et fait pour une utilisation de bureau. Le second disque dur est un Western Digital de la gamme RED d’une capacité de stockage de 2To. Effectuant 5400 tours par minute, il est spécialement conçu pour les systèmes NAS. Enfin le SSD est le Crucial BX300 d’une capacité totale de 240 Go.

Nos disques durs ont étés testés avec un volume de 16Go sur 5 phases chacun. Les trois disques durs possèdent tous Windows 10 Pro installé de façon égales, comportant les mêmes paramètres ainsi que le même contenu. Notre test a été effectué sur une machine comportant 16 Go de RAM en DDR4 ainsi qu’un processeur i5-6500 et une carte mère MSI Z170A-G45 GAMING. Il faut prendre en compte que le disque dur Western Digital RED n’est pas spécialement conçu pour faire tourner Windows. En effet, il est essentiellement prévu pour le stockage. Cela dit rien ne l’empêche de le faire. Nous avons ensuite effectué une moyenne vous permettant de voir les performances en général de ces disques là.

Premier test: Disque dur Seagate 1 To (7400 tr/min)

Tout d’abord, nous avons testé le disque dur 3,5 de chez Seagate. Ce type de disque dur est le plus commun aujourd’hui au format 3,5.

Allant de l’ordre de 1 à 5 voici les statistiques que nous avons obtenues durant les phases de test. 90,25 Mo/s en lecture et 68,66 Mo/s en écriture pour la première phase. 85,95 Mo/s en lecture et 66,40 Mo/s en écriture pour la seconde. 86,04 Mo/s en lecture et 65,11 Mo/s en écriture pour la troisième. 86,52 Mo/s en lecture et 66,19 Mo/s en écriture pour la quatrième. Enfin 84,87 Mo/s en lecture et 56,76 Mo/s en écriture pour la cinquième et dernière phase.

 

  • Vitesse de lecture du disque dur Seagate durant les 5 phases.

 

Second test: Disque dur Western Digital 2 To (5400 tr/min)

Par la suite, nous avons testé le disque dur Western Digital RED.

En ce qui concerne les statistiques sur ce disque dur, nous avons obtenu : 82,68 Mo/s en lecture et 80,64 Mo/s en écriture pour la première phase. 83,02 Mo/s en lecture et 76,78 Mo/s en écriture pour la seconde. 79,12 Mo/s en lecture et 74,79 Mo/s en écriture pour la troisième. 83,48 Mo/s en lecture et 81,86 Mo/s en écriture pour la quatrième. Enfin 80,58 Mo/s en lecture et 76,83 Mo/s en écriture pour la cinquième et dernière phase.

 

  • Vitesse de lecture du disque dur Western Digital RED durant les 5 phases.

 

Troisième et dernier test: SSD Crucial BX300 240 Go

Pour conclure nos tests, nous avons procédé à celui du SSD.

Comme pour les deux précédents tests, voici les nombres que nous avons obtenu pour le SSD. 553,4 Mo/s en lecture et 492,4 Mo/s en écriture pour la première phase. 550,2 Mo/s en lecture et 492,4 Mo/s en écriture pour la seconde. 548,8 Mo/s en lecture et 492,4 Mo/s en écriture pour la troisième. 549,3 Mo/s en lecture et 489,9 Mo/s en écriture pour la quatrième. Enfin 549,5 Mo/s en lecture et 493 Mo/s en écriture pour la dernière phase.

 

  • Vitesse de lecture du SSD Crucial durant les 5 phases.

 

Comparaison

Comme vous pouvez le constater, le SSD est bien supérieur en vitesse de lecture et d’écriture que des disques durs classiques. Le disque dur Seagate possède une vitesse moyenne de lecture de 86,73 Mo par secondes. Sa vitesse moyenne d’écriture est de 64,62 Mo par secondes.

Quand au disque dur Western Digital RED, il peut lire en moyenne 81,77 Mo par secondes. Nous avons constaté que sa vitesse moyenne d’écriture était de 78,18 Mo par secondes.

Enfin le SSD possède une vitesse moyenne de lecture de 550,24 Mo par secondes. Sa vitesse moyenne d’écriture est de 492,02 Mo par secondes.

Ok, mais concrètement ça veut dire quoi ? Prenons pour l’exemple un transfert de fichier de 30Go. Le disque dur Seagate et le disque dur Western Digital écriront ce fichier de 30 Go en 12 à 13 min. Quant au SSD de Crucial, il écrira ce fichier en moins d’1 min et 30 secondes. Il ne fait aucun doute que le SSD a un bel avenir devant lui.

  • Vitesse de lecture entre le disque dur Seagate, Western Digital RED et le SSD Crucial.

 

  • Nos conseils

Vous voudrez certainement acheter un SSD pour accélérer vos temps de chargements sur vos jeux favoris, ou encore l’installation rapide de ces derniers. Seulement nous allons vous conseiller une autre manière de les utiliser. Si vous possédez un ordinateur fixe, nous allons vous recommander l’achat d’un SSD (taille entre 120 et 240 Go pour être optimal) puis d’un Disque dur de 3,5 pouces. Le SSD servira principalement pour l’installation de votre système d’exploitation ainsi que l’utilisation de vos applications. Le disque dur de 3,5 pouces servira de stockage pour les données ainsi que l’installation des jeux vidéo.

Nous vous recommandons cela tout d’abord pour que vous fassiez des économies. En effet, le prix au gigaoctet est plus élevé pour un SSD que pour un disque dur classique. Il est donc préférable de privilégier la vitesse traitement de vos applications ainsi que de votre système d’exploitation pour vous permettre une navigation optimale. Rien ne vous empêche cependant de n’utiliser que des SSD en stockage, seulement le prix n’en sera que plus élevé.

Sur un ordinateur portable, le SSD est bénéfique aussi bien pour les performances de votre machine que sur la durée de la batterie. En effet, consommant moins d’énergie qu’un disque dur classique, il vous permettra de durer plus longtemps avec des performances élevées.

 

L’utilisation dans le domaine professionnel

Ayant une utilité au quotidien, le SSD possède également une grande utilité dans le domaine professionnel. Les personnes utilisant un logiciel de montage et traitement de vidéos apprécieront ce support de stockage. De même que les personnes utilisant un logiciel de modélisation 3D, comme le très célèbre ZBrush ou encore un logiciel d’animation comme ceux proposés par Autodesk. Le chargement des ressources est grandement accéléré offrant ainsi des conditions optimales pour travailler. Bien entendu, le SSD ne fera pas tout, il faudra également que l’ordinateur soit équipé d’un processeur, de barrettes de RAM et d’une carte graphique performante.

Il existe bien sûr d’autres domaines professionnels dans lesquels le SSD est utile. Mais il concerne principalement les domaines du cinéma, de l’animation, du jeu vidéo ou encore de la création numérique, qui peuvent tirer le meilleur parti de ce support de stockage.

Quelle marque choisir ?

Il existe de nombreuses marques tel que Samsung, Crucial, Intel ou encore Sandisk. Mais quelle marque choisir parmi celles-ci ? Chacune d’entre elle possèdent des qualités et des défauts mais notre choix s’est finalement porté sur Crucial pour plusieurs raisons : Tout d’abord la fiabilité, Crucial s’est bâti une forte et solide réputation ces dernières années. Enfin le coût, en effet les SSD du fabricant Crucial possèdent un bon rapport qualité/prix et font donc parti des meilleurs sur le marché.

 

Si vous avez des questions concernant l’informatique, n’hésitez pas à les poser dans notre section dédiée sur le forum.

Partagez sur

Brumere

Rôliste, gamer et passionné d'informatique. Je suis follement amoureux de tout ce qui touche à l'espace dont les space opera.

Vous aimerez sûrement ces articles...

Réactions sur l'article “Qu’est-ce qu’un SSD ? Ses usages et nos conseils”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *