Emulemoi

À la découverte de streamers : Emulemoi

Partagez sur

L’équipe de Jeu.Video vous fait découvrir les coulisses des streamers Twitch. Pour cette première session, nous faisons découvrir, avec grand plaisir, Emulemoi

Emulemoi, peux-tu nous présenter ton parcours professionnel ?

Emulemoi

Étant passionné d’informatique dès le plus jeune âge, je me suis orienté vers l’électrotechnique et notamment la partie automatisme à travers un BEP-CAP puis un Bac STI (Science et Technologie de l’Industrie) Génie Electrotechnique.

Arrivé au lycée, j’ai commencé à lire des ouvrages marketing, j’étais passionné par l’émission CAPITAL sur M6. Je me suis donc logiquement orienté vers un DUT Technique de commercialisation qui m’a permis d’apprendre les bases du Marketing et du commerce.

Par la suite, tu as occupé différents postes allant du conseiller en communication, à un poste de responsable de secteur, de responsable des ventes externes France puis de directeur d’agence. Quel parcours ! Que retires-tu de toutes ces années à avoir occupé ces postes ?

Merci beaucoup. En effet j’ai commencé mon parcours en tant que Commercial, puis conseiller en Communication, Directeur d’agence et enfin en Business Developper France pour une marque anglaise de produits informatiques. Toutes ces expériences m’ont appris une chose : l’écoute ! Je reste persuadé que plus on comprend les attentes de ses clients et collaborateurs, plus on avance. C’est pour cela qu’il ne faut pas juste savoir écouter mais entendre et donc comprendre.

Cela m’a appris également qu’il faut savoir voir loin, et tenter des choses. Au pire, cela ne marche pas  et on aura tenté. Au mieux, cela fonctionne et on atteint nos objectifs voire même on se dépasse.

As-tu pu réutiliser toutes les compétences apprises durant toutes ces années d’étude, puis d’emploi, à ta nouvelle vie de créateur de contenu ?

Toutes non, mais la plupart oui. J’avais des propositions de postes très intéressantes mais je cherchais un lien entre ma passion et mon parcours professionnel dans lequel je pourrai vraiment m’épanouir. Je voulais un poste où j’étais moi à 2000 %.

Selon différents angles à savoir la communication, le commerce, la technique, l’entraide et passion; j’ai imaginé beaucoup de choses et j’ai finalement sorti ce projet. Je vois mes chaînes dès le départ comme une entreprise. J’ai ouvert un site internet et imaginé tout un business plan. Tout comme le ferait une marque. J’ai cherché un nom qui était disponible sur l’ensemble des réseaux sociaux avant même de savoir où j’allais réellement car je ne connaissais pas les rouages de Twitch, ou même Youtube…

Mais dans ma tête c’était clair. Je voulais proposer de la technologie permettant aux gens de revivre leurs meilleurs moments, et ce peu importe l’endroit où ils sont. Aujourd’hui, c’est Twitch et Youtube mais demain ? Vous le saurez bien assez tôt !

J’ai aujourd’hui un site internet, emulemoi.com, où je propose mes services pour créer des machines rétrogaming via l’émulation. Ces machines peuvent êtres des toutes petites cartes comme des Raspberry Pi, des vieux PC reconditionnés, des consoles portables remis à jour… Toutes permettront aux joueurs de rejouer à leurs jeux préférés sur une TV, sur un PC, en mode portable ou même depuis une borne d’arcade.

J’ai d’ailleurs plusieurs contacts pour des personnes qui souhaiteraient le côté borne d’arcade auprès de fabricants. Pour ma part, je configure les machines avec les logiciels et jeux nécessaires. Par la suite, vous recevez le produit prêt à jouer. Je propose également des conseils sous forme de tickets pour aider personnellement les personnes qui n’y arriveraient pas à utiliser des machines rétrogaming, malgré mes vidéos YouTube et Twitch.

À côté de cela, tu as créé plusieurs entreprises notamment une, en 2011, orientée vers les nouvelles technologies. Quel est ton meilleur souvenir dans ces années d’auto-entreprise ?

J’ai eu un site high-tech placé numéro 1 sur Google. Pour quelqu’un qui a appris le référencement (SEO) sur le tas, c’était très flatteur. L’entreprise a grandi trop vite et j’ai dû la revendre malheureusement.

Concernant mon métier de créateur de contenu, j’ai pu ouvrir sereinement mon auto-entreprise en début 2022 grâce à ces expériences et garder ce côté pro et organisé. Je vois la création de contenu comme un vrai métier voire même une multitude de métiers. Il faut être entrepreneur, animateur, réalisateur, graphiste, monteur… Ce n’est pas donné à tout le monde.

Parlons un peu de toi, pourquoi le pseudo Emulemoi ?

EmulemoiLe “émule” est pour l’émulation. Le but est de rendre plus facilement accessible le rétrogaming et au plus grand nombre. Emule, c’est aussi l’émulation entre les personnes et l’échange, le partage. Ceci est primordial pour moi. Et, le Emulemoi pour une référence à Antoine de Saint-Exupéry avec le fameux “dessine-moi un mouton” dans le Petit Prince (1943). Donc, émulons-nous un meilleur avenir !

 

Aujourd’hui, tu as créé ta société en émulation. Peux-tu nous la présenter ? Comment est née cette envie de développer cet aspect ?

J’ai créé la société Emulemoi en janvier 2022. Le but était de proposer un accès au rétrogaming au plus grand nombre. Les personnes ont le choix de monter eux-mêmes via des configurations types ou de me confier le montage de machine pour lequel je ne prends aucun surcoût. Elles paient uniquement les frais d’emballage et d’exposition.

Les personnes commandant ces services, paient un forfait et peuvent en guise de rémunération me faire un don. Je précise que la vente de logiciels libres de droits et de roms est illégale. C’est pourquoi, je propose cette forme de don. Cela permettra aux clients de récompenser mon travail à la valeur qu’il l’estime et ce sans obligation. Le choix des composants, les configurations et le montage se font en live sur ma chaine Twitch. Ainsi, cela permet une grande interactivité. J’ai également mis en place un service discord d’aide personnalisée au tarif de 20 € /heure. Chaque personne ayant besoin de conseils plus poussés peut faire une demande de ticket. Cela permet d’obtenir une aide de ma part directement et d’aider les personnes les moins à l’aise.

Encore une fois, le but est que l’on soit le plus grand nombre à profiter des jeux de notre jeunesse ou de pouvoir découvrir justement cela. J’ai bien sûr également des tutos gratuits sur YouTube. De plus, je propose de l’aide régulièrement et gratuitement sur Twitch.

Sur quel site, pouvons nous retrouver tes services ? À quel public cela est-il destiné ?

Emulemoi.com englobe la plupart de mes activités mais aussi les tutos YouTube, les lives Twitch, le côté perso sur Instagram et le côté technique sur Twitter. Tout est réuni avec le pseudo Emulemoi.

Pourquoi as-tu choisi de créer tes chaînes ?

J’ai voulu me relancer dans le gaming pendant le 1er confinement. Fan de rétrogaming et ayant malheureusement revendu la plupart de mes collections j’ai voulu me pencher sur l’émulation mais aucune chaîne française n’était pertinente. J’ai donc décidé de m’inscrire sur Twitch en mai 2020 et d’ouvrir ensuite ma chaîne YouTube en juin 2020.

Durant les émissions “old react”, tu as diffusé des émissions telles que « j’irai dormir chez vous » en lien avec tes voyages passés. À quel titre as-tu voyagé dans ces différents pays ? Qu’as-tu tiré de toutes les rencontres que tu as pu faire au cours de ces différents périples ?

(N.B : Sur Twitch par exemple, il semble y a avoir plusieurs thématiques. Il y a notamment les émissions d’interview de streamers, d’« Old React », de « rétro-gaming » et tout récemment « le tribunal des viewers ».) 

J’ai en effet plusieurs types d’émissions toutes ayant attrait au rétrogaming. J’aime me considérer comme le meilleur ami des boomers (= Ce sont toutes des personnes ayant une forme de nostalgie : du jeu vidéo mais aussi des émissions TV, des pubs, des vêtements… D’où la diversité de mes émissions sur ce sujet; les viewers ont souvent entre 30 et 60 ans). Même si je me rend compte que des 15-25 ans aiment venir revoir de vieux jeux ou de vieilles émissions.

J’ai également une émission importante d’actualité rétrogaming étant pour moi importante. Elle est suivie d’une rétroview où j’interview un ou plusieurs streamers sur des thèmes très variés. Par exemple, j’ai reçu des gens de la téléréalité, des cuisiniers. De plus, on a diffusé une émission spéciale sur les femmes gameuses sur Twitch, une autre sur l’obésité, les handicaps, les voyages, la musique… C’est vraiment extrêmement varié et enrichissant. J’adore découvrir des univers différents, partager cela avec ma communauté et voir également ce mélange de communauté lors de ces rétroviews.

J’ai eu la chance de voyager beaucoup et d’être ouvert à plein de cultures. D’ailleurs, je ne désespère pas de faire des lives type vlog pour partager cela avec le plus grand nombre. Mon prochain objectif est d’ailleurs le Vietnam, que j’aimerai faire cette année.

As-tu une anecdote amusante depuis que tu as lancé ta chaîne Twitch ?

Je pense que le jour du raid de SieurPC le 1er, il est arrivé avec 300 personnes, je streameais encore depuis un fauteuil dans mon salon sur ma télé, la webcam était devenue folle mais j’ai continué le live et certains de ses viewers sont encore là.

Sur quel autre réseau social, pouvons-nous te retrouver ?

J’ai un Instagram où je diffuse le côté un peu plus “perso” d’Emulemoi, un Twitter avec des actualités techs et un LinkedIn pour les contacts professionnels.

Je partage régulièrement des actualités sur l’histoire du JV (jeu vidéo), sur l’avancée de différents émulateurs, sur l’intégration des NFT (“Non Fungible Token” ou jeton non-fongible) dans le jeu vidéo, par exemple, mais aussi des jeux rétrogaming remis en valeur grâce à de nouvelles technologies. Le rétrogaming est encore tellement d’actualité finalement.

Parlons un peu de jeu vidéo : Quelle a été ta première console ? Quels sont tes jeux vidéos de prédilection ?

Ma 1ere console était la Nintendo NES. J’avais soudoyé ma petite sœur pour l’avoir. On avait eu 500 francs chacun de notre grand père. Je lui ai dit : “vas-y, on prend la Nes avec Mario et Duck Hunt”. On a joué longtemps dessus puis j’ai eu des jeux… pour moi…. Et puis ma sœur a compris que c’était devenu “ma” console. Désolé, ma sœur, je t’aime.

Duck Hunt sur NES (1984)

Duck Hunt sur NES (1984)

 

Nous avons pu voir que tu es papa. Est-il demandeur de consoles ou autres gadgets ? Si tel est le cas, comment arrives-tu à gérer cela entre la casquette du papa créateur de contenu et le papa souhaitant pour son enfant une utilisation modérée des jeux vidéos ?

J’ai un fils adorable. Et, bien qu’il soit adepte des consoles et pc si je lui dis “on sort”, il sort, si je dis “stop”, c’est stop. En revanche, je le laisse jouer a Fortnite qui lui permet de retrouver ses copains.

Je pense qu’il faut leur expliquer tous les risques dont les faux comptes, la pédophilie et les accompagner au maximum plutôt qu’il les découvre ailleurs sans protection ni surveillance.

Quels conseils pourrais-tu donner à celles et ceux qui souhaitent devenir Streamer sur Twitch ?

Fuyez pauvre fous ! (rires) Non, sincèrement faîtes-le par passion, soyez exigeants si vous souhaitez réussir, soyez vous-mêmes. Surtout, kiffez chaque moment ! Si ça doit s’arrêter, cela aura été un beau moment.

Mais, par pitié, streamez par passion, pas pour pleurer pour des subs et des dons. S’il y a la passion, le reste viendra !

Quelle philosophie de vie te caractérise ?

Je suis un faux calme, je suis très chill, passionné, amoureux de l’amour et un peu fleur bleue. Par contre, je rage vite, surtout en jeux, et suis très rancunier.

Un petit mot du chef pour la fin ?

En tant que passionnez : soyez vous mêmes ! Ok c’est 3 mots, oups (rires) !

Tags

Partagez sur

Vous aimerez sûrement ces articles...

Réactions sur l\'article “À la découverte de streamers : Emulemoi”

  1. Emi dit :

    Bravo pour cette interview super intéressante à coeur ouvert
    On te retrouve bien,tu es totalement toi, je te souhaite que du bon👍☺️

  2. Emulemoi dit :

    Merci pour cette interview très intéressantes, ce fut un réel plaisir de répondre à vos questions et j’espère que cela donnera envie au maximum de personnes de vouloir découvrir mon univers a travers mes chaînes. Plein de love a vous ❤️

  3. Endryl dit :

    Une interview de l’interviewer c’est meta tout ça !
    Bravo pour ton parcours et continue des lives BG tu mérites !
    Des bisous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *