Lootmygame.com - Faites vous plaisir pour seulement 0.50€, La box gaming gagnante à tous les coups ! Lootmygame.com - Faites vous plaisir pour seulement 0.50€, La box gaming gagnante à tous les coups !
Karama Sriti Guimbal, ingénieure en robotique

Derrière l’écran – Karama Sriti Guimbal, ingénieure en robotique

Partagez sur

Notre série d’interviews “derrière l’écran”, visant à vous présenter les métiers de la tech, repart de plus belle ! Nous rencontrons aujourd’hui Karama, ingénieure en robotique ! Karama développe notamment le système embarqué du robot Winky. L’occasion d’en apprendre plus sur son parcours et pourquoi pas, faire naître des vocations ?

 

Présentation

Pourriez-vous vous présenter à nos lecteurs ?

Karama Sriti Guimbal, ingénieure en robotique depuis 5 ans. J’aime toucher à plusieurs disciplines et je suis plutôt manuelle, la robotique me permet de concevoir des systèmes mécaniques, des cartes électroniques, de les fabriquer et les faire “vivre” (bouger et interagir avec leur environnement) tout en s’amusant !

 

Quel est votre parcours ?

Après avoir raté le concours de médecine, j’ai eu un petit passage à vide et je ne savais pas vers où aller. Je me suis trouvée par hasard en stage dans une startup de robotique médicale. J’ai découvert la robotique à ce moment là. Pars la suite, j’ai fais un master de recherche en robotique médicale à l’Université Pierre et Marie Curie Paris 6.

Ma première expérience professionnelle fut dans un laboratoire de recherche à l’ENSAM de Lille, ce laboratoire s’est spécialisé aujourd’hui dans la cobotique (NDLR: la collaboration homme-robot). Enfin, avant de rejoindre Mainbot, j’étais chez Blue Frog Robotics, une autre startup française qui développe un robot dédié à tous les membres de la famille.

 

Ingénierie en robotique

Qu’est-ce qui vous a intéressé dans la robotique pour en faire votre métier ?

J’avais d’abord découvert la robotique médicale, un domaine qui me touchait particulièrement par rapport à mon parcours personnel. Mais pas seulement que pour ça. La robotique m’offrait une expérience multidisciplinaire et en choisissant toujours de travailler dans des petites structures et des startup, j’ai pu développer cette polyvalence, toucher à plusieurs activités tout en faisant “vivre” des objets. Voir interagir un robot à un stimuli externe est toujours un grand moment !

 

Vous développez le système embarqué de Winky. En quoi cela consiste ?

Karama et Winky

Karama se demandant comment améliorer les interactions de Winky

J’interviens sur l’automatisation du robot, c’est à dire le développement de l’ensemble des fonctions embarquées dans Winky qui lui permettent de fonctionner, découvrir son environnement et interagir avec. Ainsi, il faut répondre à des questions du genre :

  • Que fait le robot quand il n’est pas sollicité par la tablette ?
  • Comment communiquent le robot et la tablette ?
  • Quelles informations le robot doit envoyer à la tablette et sous quelle forme?
  • Comment réagit le robot quand la batterie est trop faible?
  • Comment réagit le robot quand il détecte un mouvement?
  • etc…

 

Selon-vous, quelles sont les qualités requises pour être roboticienne ?

Etre curieuse, passionnée et persévérante. La robotique englobe plusieurs spécialités (électronique, mécanique, programmation, intelligence artificielle, …). Il faut aimer jongler entre ces disciplines et cela fait toute la force d’une roboticienne aujourd’hui chez Mainbot.

 

Femme de la Tech

La tech est un secteur prompt au progrès. Pourtant le milieu semble encore aujourd’hui attirer davantage d’hommes que de femmes. Comment expliquer cela ?

Il est vrai aujourd’hui que la proportion des femmes est faible dans les milieux techniques, mais ceci est en train de changer vers le bon sens. Les filles sont souvent encouragées vers des métiers du secteur médical ou littéraire mais rarement les métiers techniques. Personnellement j’ai dû imposer ma volonté quand j’ai décidé de faire de la robotique, et aujourd’hui mon entourage qui était septique, a compris que je suis heureuse dans ce métier.

 

Avez-vous le sentiment que votre métier est ouvert à la mixité ? Si non, que faudrait-il changer en priorité ?

Oui. Il faut juste que les parents acceptent l’idée que leurs petites filles soient parfaitement capables de faire des métiers techniques. Apprendre à sa fille à bricoler est un bon début !

 

Quelle direction souhaitez-vous donner à votre carrière ?

Rester dans la robotique, surtout la robotique personnelle, médicale, ou la cobotique. Aujourd’hui apprendre le maximum, et demain diriger des Hommes.

 

Conclusion

Un petit mot pour la fin ?

“La science ? Après tout, qu’est-elle, sinon une longue et systématique curiosité ?”

– André Maurois

Tags

Partagez sur

Plasminds

Salut, je suis Plasminds, je vis dans l’Est de la France. Je suis rédacteur en chef et fais également partie de l'équipe technique du site ! Passez un bon moment sur Jeu.Video !

Vous aimerez sûrement ces articles...

Réactions sur l\'article “Derrière l’écran – Karama Sriti Guimbal, ingénieure en robotique”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *