Devenir Partenaire
Dina Just Dance

Une gameuse, une histoire : Dina, e-athlète sur Just Dance

Partagez sur

 

Le mois dernier, nous avions lancé sur Jeu.video une série d’interviews de gameuses, connues ou non, pour vous faire découvrir leur univers. Cette fois-ci, c’est au tour de l’énergique et très gentille Dina de se présenter à vous. J’ai pu la rencontrer dans un salon sur le jeu vidéo dans lequel elle animait une scène sur le thème de Just Dance.

Just Dance Dina

1) Peux-tu te présenter ?

Je m’appelle Dina, j’ai 31 ans. Je suis vice-championne du monde de Just Dance 2016 et actuellement 3 fois championne de France.

2) Avais-tu déjà fait de la compétition sur d’autres jeux avant cela ?

En tant qu’e-athlète je n’ai fait que du Just Dance. Je joue aux jeux vidéo depuis que je suis toute petite mais jamais en compétitions.

3) Comment en es-tu venue à faire de la compétition sur Just Dance ?

J’y suis arrivée un peu par hasard. J’ai toujours aimé Just Dance, comme j’ai peut-être toujours aimé Mario Kart. Un jour, ils ont annoncé les championnats du monde de Just Dance. J’étais assez douée sur le jeu, je battais très souvent mes amis donc je me suis dit que j’allais tenter ma chance aux championnats. J’ai commencé par les championnats français pour essayer de me qualifier, ce qui était loin d’être gagné à la base. Ils prenaient les 8 meilleurs français et moi j’étais dixième, donc j’étais sur liste d’attente. Il y a eu deux désistements, et c’est comme ça que mon histoire a commencé. J’ai pu faire la coupe de France, finir championne de France et devenir la troisième meilleure joueuse mondiale cette année-là.

Just Dance Dina

Dina lors des Just Dance World Cup 2015 – Vice Championne du Monde et Double Championne de France

 

4) Un joli début, en somme ! Que t’ont apporté les compétitions et Just Dance ? Ou plus généralement l’e-sport et les jeux vidéo ?

Just Dance a un peu changé ma vie ! A l’heure actuelle, elle ne ressemble plus vraiment à celle d’avant ! Ça m’a apporté beaucoup de nouvelles connaissances, de nouveaux amis, de voyages. Et cela m’a amené une grande richesse, pas forcément monétaire car sur Just Dance on ne gagne aucun cash-prize pour le moment. Mais une grande richesse culturelle et intellectuelle. Just Dance c’est LE jeu où tout le monde peut jouer ensemble. Peu importe l’âge que tu as, d’où tu viens et ce que tu fais dans la vie, tu peux jouer avec la personne et partager un moment avec elle. C’est vraiment ce que j’essaie de défendre quand je me balade en France et dans le Monde pour présenter le jeu.

Ensuite, la compétition c’est une expérience particulière. C’est une pression, mais c’est aussi une joie indescriptible quand tu réussis. Il faut le vivre pour le comprendre. C’est aussi beaucoup de stress pour te qualifier, ça dure longtemps et ça met tes nerfs à l’épreuve. Et c’est quand tu es parfois au bout du rouleau que tu te rends compte de qui tu es et sur qui tu peux compter. J’ai découvert que je pouvais compter sur beaucoup de gens et ça fait vraiment du bien.

5) J’ai vu que tu avais été récemment invitée à l’E3 par Ubisoft en tant que Star Player. Quelle a été ta réaction et quelles sont tes attentes par rapport à cet événement ?

Oui ! Quand j’ai vu la notification du mail, je me suis répétée « Mais non ! …. Mais non !!! ». Quand j’ai cliqué dessus, je me suis demandé « Mais…il y a vraiment écrit ça ?! ». J’ai demandé à ma collègue qui était dans le bureau si elle comprenait la même chose que moi de cet e-mail parce que c’était trop beau pour être vrai ! Je me suis dit que c’était vraiment fou parce que, je ne vais pas le cacher, ça faisait longtemps que j’attendais cette invitation.

Les Ubisoft Star Players, ce sont censé être les joueurs qui font le plus la promotion du jeu, donc je pense que j’en ai fait pas mal donc j’attendais mon invitation ! (rires) J’étais super heureuse. C’est un voyage tous frais payés pour aller à Los Angeles, à l’E3 qui est LA convention de jeux vidéo la plus importante au monde, donc je pense que chaque gamer rêve d’y aller un jour dans sa vie. Je suis vraiment très contente d’y aller pour représenter Just Dance et potentiellement découvrir le futur Just Dance.

6) Quelle est ta routine d’entraînement sur Just Dance ?

Ça dépend ! Si la Just Dance World Cup ou un tournois important a lieu dans les semaines qui viennent, je vais m’entraîner très souvent, voire tous les jours. Pour la coupe du monde, je m’entraîne tous les jours, soit en journée soit en soirée selon mon travail. S’il n’y a pas de tournoi qui arrive, je m’entraîne plutôt une fois par semaine.

7) Just Dance étant présent sur plusieurs plateformes, sur laquelle ont lieu les tournois ?

Les tournois officiels et internationaux ont lieu sur Xbox One, avec la Kinect. Quand ce sont des tournois créés par des associations, ça peut être sur Wii U ou sur PlayStation 4. Mais ce sont des plus petits tournois qui ont lieu moins souvent.

8) Comment ont lieu les qualifications aux compétitions ?

Il y a deux moyens de se qualifier, en tout cas pour la France car nous avons la chance d’avoir 2 représentants chaque année, ce qui n’est pas le cas de tous les pays. Nous avons donc un événement live qui s’est jusque-là toujours déroulé à la Paris Games Week. Tout le monde peut y participer, arriver, faire exploser le score et faire partie des qualifiés pour potentiellement prendre la place des qualifiés français. Il peut y avoir des grandes surprises de cette façon, même si jusque-là ça a toujours été les deux mêmes personnes qui ont gagné les qualifications : un garçon qui s’appelle Manu, et moi-même.

L’autre moyen de se qualifier est de passer par le mode de jeu en ligne de Just Dance, le World Dance Floor. On y joue en direct avec des gens du monde entier. On a un horaire précis pour se connecter, par exemple le dimanche à 19h ou même à 2h du matin, et on doit jouer pendant une heure sur une liste de chansons prédéfinies. Celui qui obtient le meilleur score sur les 10 semaines de compétitions, ce qui est long et très stressant, est qualifié.

9) En parlant de cela, la dernière finale à la Paris Games Week durant laquelle tu étais contre Manu s’est jouée à pas grand-chose. Ce n’était pas trop dur de rebondir après cela ?

Honnêtement, si. Pour cette compétition, le jeu n’était pas sorti depuis longtemps mais je me suis entraînée au maximum pendant des heures. C’est donc beaucoup de pression et d’investissement. Et quand tu échoues à 4 points, sur un mouvement que tu ne peux même pas expliquer… A l’heure actuelle, je ne pourrais même pas te dire quel mouvement a fait la différence car nous avons tous les deux fait des perfects, mais tous les perfects ne se valent pas. Ainsi, on ne peut pas savoir si c’est le dernier mouvement qui a tout changé ou non et lequel valait moins de points que les autres. Donc un de nous a eu une qualification et pas l’autre. Pour moi c’était très important de ne pas rester sur cet échec-là donc j’ai mis les bouchés double pour pouvoir me qualifier en ligne et effacer cette défaite, puis avoir ma qualification.

 

10) Et tu as très bien rebondi puisque tu l’as eue ! Passons maintenant au contenu du jeu. Quelle est ta musique fétiche, tous Just Dance confondus ?

Circus, de Britney Spears. C’est une artiste que j’idolâtre depuis l’adolescence donc quand ils ont commencé à enfin mettre une de ses vraies chansons, vraiment chantée par elle, j’étais vraiment contente. Ils ont fait deux chorégraphies spectaculaires dessus, que j’aime plus que tout, donc ça restera ma musique préférée pendant encore très longtemps je pense.

11) Hors Just Dance, est-ce que tu joues à d’autres jeux ?

Je joue un petit peu mais malheureusement le temps me manque de plus en plus. J’aime bien les jeux sympa comme tous les Mario, et aussi les jeux de plateforme comme Rayman dont je suis une grande fan. Par contre je ne suis pas très Call Of Duty ou Fifa. J’aime les jeux où on peut jouer en famille et entre amis.

12) Que penses-tu de l’image actuelle des gameuses ?

Ça dépend lesquelles, je ne connais pas tout le monde. Mais je trouve qu’il n’y a encore pas assez de gameuses qui s’imposent, surtout dans l’e-sport où il est compliqué de voir des filles s’imposer. Nous, dans Just Dance, on est une des rares compétitions mixtes où des filles arrivent à s’imposer jusqu’en finale. Parce que dans les faits, la plupart des compétitions e-sport sont mixtes mais c’est juste qu’il n’y a que les hommes qui se qualifient jusqu’au bout. Il faut continuer à pousser ça, les gameuses ont un gros potentiel et je pense qu’elles méritent d’être plus représentées.

13) Comment imagines-tu l’e-sport dans quelques années ? Penses-tu que ça va grandir, arriver sur nos télés, etc… ?

Je pense que oui ! Quand on voit l’évolution qui a eu lieu ces dernières années, l’e-sport n’a fait qu’augmenter en visibilité, donc ça risque fort de continuer dans les années qui viennent. Mais maintenant il faut faire attention à ne pas brûler les étapes et à ne pas faire n’importe quoi pour absolument mettre l’e-sport à la télé. On va voir ce que ça va donner, mais je pense que dans tous les cas on va dans le bon sens et que cette visibilité va pouvoir aider à redonner une bonne image des jeux vidéo. Trop de personnes, souvent d’une autre génération, pensent que les jeux vidéo sont sectaires et nous isolent du monde. Mais depuis que je suis sur Just Dance, je n’ai jamais autant communiqué avec le monde.

14) Aurais-tu des conseils pour des joueurs intéressés par la compétition, notamment sur Just Dance vu qu’il s’agit de ton jeu de prédilection ?

Il faut se mettre à beaucoup jouer ! Ce n’est pas en jouant une fois par mois que vous allez pouvoir faire de la compétition sur Just Dance. Il faut aussi prendre les bonnes informations sur la façon dont vont avoir lieu les qualifications, et surtout les comprendre car ce n’est pas toujours facile ! (rires) Sinon pour réussir, il faut s’investir. On ne devient pas champion e-sport comme ça. Ça demande beaucoup de sacrifices, le niveau est très élevé et ne fait qu’augmenter chaque année sur Just Dance, d’après ce que j’ai vu. Il faut donc beaucoup s’entraîner, et avoir de la patience et de l’amour pour le jeu. Je pense que si on n’est pas passionné, c’est compliqué de s’investir autant.

15) Un mot de la fin ?

Bisous à toutes les gameuses et à tous les gamers !

Dina event Just Dance Evry Games City 3

Si vous voulez suivre Dina sur les réseaux sociaux, vous pouvez la retrouver sur sa page Facebook, ses comptes Twitter et Instagram, ou encore sur sa chaîne YouTube !

Tags

Partagez sur

Gameuse Minstery

Bien le bonjour :) Moi c'est Minstery, modératrice et streameuse sur jeu.video ! Principalement joueuse PC, je touche un peu à tous les styles de jeux, des FPS aux jeux de stratégie en passant par les MMORPG et les jeux de plateforme.

Vous aimerez sûrement ces articles...

Une réaction sur l'article “Une gameuse, une histoire : Dina, e-athlète sur Just Dance”

  1. Brumere dit :

    Superbe interview ! Bravo !! Une autre ! 😀

Laisser un commentaire