Devenir Partenaire
Lootmygame.com - Faites vous plaisir pour seulement 0.50€, La box gaming gagnante à tous les coups ! Lootmygame.com - Faites vous plaisir pour seulement 0.50€, La box gaming gagnante à tous les coups !
heavy-rain

Heavy Rain se refait timidement une jeunesse

Partagez sur

Heavy Rain, cet opus de Quantic Dream, a lui aussi, dû passer par la phase des tests. Certes, ces examens ne sont pas tout à fait, complets, mais ils donnent un indice de performance et de qualité d’une grande pertinence pour les joueurs.

Les résultats des tests

Au niveau du graphisme, ce titre s’en tire avec un bon15 / 20. En effet, des graphismes d’une grande beauté, ont été observés au niveau de la modélisation des visages de la plupart des personnages. Au niveau du décor et de l’éclairage, le soin qui a été apporté à les peaufiner, se fait agréablement sentir. Et ce, même si quelques côtés perçus trop rigides nous ramènent rapidement à la réalité. Le manque d’émotions est aussi à plaindre dans cette séquence.

Au niveau de la prise en main, le jeu s’affiche avec une note dans les 14 / 20. Il assume totalement son côté complètement QTE et action contextuelle. Toutefois, il est quasiment peu facile d’avoir à appuyer sur 5 touches en simultané pour sortir un combo. Au niveau du gameplay version traditionnelle, le titre est d’une jouabilité assez médiocre en requérant des manipulations la plupart du temps, fastidieuses.

Le jeu dure dans les dizaines d’heures avec des choix moraux permettant d’avoir des fins différentes pour la même mission. Il est également possible de débloquer de nombreux artworks au cours du jeu, mais le studio a au grand malheur, pas jugé nécessaire de sous-titrer ses bonus vidéo en anglais. Il s’en est sorti avec 16 /20.

La bande son a quant à elle, gagné une note de 15 / 20 qui s’explique par le fait que la musique reste en général dans les tons. Toutefois, il semble que la musique d’ambiance soit dès fois, mal choisie.

En dernier lieu, au niveau du scénario, il s’affiche dans les 15 / 20 aussi. Cela s’explique par le fait que cet opus est sans aucun doute, un polar numérique qui a nécessité tout un art pour sa mise en scène. Et ce, malgré les personnages qui n’ont pas été peaufinés suffisamment à notre goût et l’aspect « Direct to video » qui fait parfois, mal aux yeux.

Partagez sur

Vous aimerez sûrement ces articles...

Réactions sur l\'article “Heavy Rain se refait timidement une jeunesse”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *