Lootmygame.com - Faites vous plaisir pour seulement 0.50€, La box gaming gagnante à tous les coups ! Lootmygame.com - Faites vous plaisir pour seulement 0.50€, La box gaming gagnante à tous les coups !
Return of the Obra Dinn - titre

Return of the Obra Dinn – La vie d’un assureur de bateaux

Return of the Obra Dinn est un jeu de réflexion sorti sur PC et Mac le 18 octobre 2018. Il a été développé par Lucas Pope, papa de “Papers, Please”, cet étrange jeu de simulation d’agent de frontière. Tout comme pour ce jeu précédent, Return of the Obra Dinn semble obscur au début car vous y jouerez un agent assureur de la compagnie des Indes. Mais comme “Papers, Please”, ce jeu renferme une grande profondeur.

À noter que ce jeu est disponible en français pour les textes et anglais pour l’audio.

 

L’histoire de Return of the Obra Dinn

Return of the Obre Dinn - Premier cadavre

Votre premier cadavre

Le Obra Dinn est un bateau parti en mer en 1802 depuis l’Angleterre à destination de l’Orient. Cependant, six mois après leur départ, les membres de l’équipage n’ont toujours pas atteint le Cap de Bonne Espérance. Ainsi le Obra Dinn est déclaré perdu en mer.

Cinq années plus tard, le navire est aperçu au large de Falmouth, les voiles déchirées et ne semblant plus avoir âme qui vive à bord. La compagnie britannique des Indes orientales décide donc de dépêcher un agent d’assurance pour savoir ce qu’il s’est passé.

C’est ainsi que vous arrivez sur le Obra Dinn avec pour seuls accessoires un carnet de bord, permettant de retracer le voyage de ce vaisseau, et une montre à gousset. Cette dernière est particulière car elle vous permettra de voir les lieux autour d’une personne au moment de sa mort.

 

Un concept de casse-tête prenant

Dans Return of the Obra Dinn il vous faudra donc retrouver l’identité, la cause et parfois le responsable de la mort des soixante personnes ayant été à bord du bateau. Il est à noter que le jeu ne vous dira pas immédiatement si vous avez raison. Pour cela il faudra correctement trouver ces éléments pour trois personnes. Une fois ces trois profils complétés, un écran s’affiche pour vous féliciter et validera donc ces trois cas. Quand vous vous approchez d’un nouveau cadavre, votre montre se mettra à s’agiter. Une fois activée, elle vous transportera dans les derniers moments de la personne.

Tous les éléments suivants peuvent paraître obscurs sur le papier mais deviennent très fluides une fois en jeu.

 

Return of the Obra Dinn - meurtrier

Je pense que l’on a notre meurtrier, mais qui est-il ?

L’arrivée sur la scène de crime

Introduit en premier lieu par un dialogue contenant souvent des indices, vous pourrez visiter les alentours de la scène librement durant quelques secondes, mais pourrez ensuite y rester tant que vous le souhaitez. Après cette trentaine de secondes, votre carnet se mettra à jour avec le portrait de la victime, son emplacement sur la carte, le portrait des personnes présentes mais également une retranscription du dialogue introductif (avec une croix à côté de chaque texte prononcé par la victime). Sur cette page vous devrez ainsi définir qui est cette victime, comment elle est passée de vie à trépas et dans certains cas, souvent, à cause de qui, le tout selon vos propres déductions.

 

Les difficultés de déduction

Bien sûr, il arrive souvent de ne pas pouvoir trouver l’identité du fait du trop peu d’indices récoltés. Cependant, le jeu vous aidera en ce sens, dans un premier temps flou, le portrait deviendra net lorsque vous aurez la possibilité, avec les souvenirs traversés, de suivre une certaine logique pour trouver l’identité de la personne. Ainsi vous reviendrez souvent sur une scène de crime car vous aurez récolté assez d’indices pour trouver le nom de la victime ou de son agresseur. L’exploration des souvenirs est très importante, elle vous permettra peut-être même de résoudre d’autres morts que celle sur laquelle vous enquêtez.

 

Comment les résoudre

Une grande page présentant en scénettes tous les membres de l'équipage et ses passagers

La page présentant les membres de l’équipage et ses passagers

Les indices peuvent se trouver tant dans les faits – il est facile de savoir si la personne a été poignardée quand le couteau est toujours présent dans son dos – que dans les lieux – telle personne était présente dans telle cabine qui appartient à tel corps de métier – ou encore dans votre carnet. Celui-ci contient, en plus des scènes découvertes au fur et à mesure, la liste de l’équipage avec leur nom et leur fonction, la carte du bateau avec les lieux des souvenirs traversés, deux scènes contenants tout l’équipage et un glossaire des métiers marins. Savez-vous que le gabier est un matelot chargé de l’entretien et de la manœuvre des voiles ? Le glossaire sert à cela.

 

Quelques soucis de gameplay

Simple dans l’idée avec un déplacement classique de jeu à la première personne, une touche de zoom, une d’action et la navigation dans le carnet. Et c’est ce dernier point qui pose problème.

Return of the Obra Dinn est un jeu optimisé pour les claviers QWERTY et il n’y a aucune possibilité de changer les touches. Certes les touches ZQSD fonctionnent pour les déplacements de votre personnage mais c’est la navigation dans le carnet de voyage qui pose problème. Si vous restez en configuration de clavier AZERTY, pour tourner les pages vous devrez utiliser les touches A et D et la touche Q servira à revenir au début. Il est arrivé très souvent durant ce test que j’appuie par inadvertance sur Q en voulant revenir une page en arrière, ce qui m’a remis sur le sommaire m’obligeant à refaire tout le carnet une nouvelle fois. Sollicitant très souvent ce carnet, cela devient très frustrant au bout d’un moment. La solution pour régler ce soucis est de mettre son clavier en QWERTY via le raccourcis ALT+SHIFT sur Windows. Pour Mac il faudra aller dans les préférences pour changer la langue du clavier.

Autres points, votre personnage ne peut pas courir, ce qui ralentit votre progression quand vous allez de cadavres en cadavres, et les souvenirs ne sont accessibles qu’en allant sur le cadavre correspondant. Rien de très dérangeant, mais il m’est arrivé de souhaiter un accès rapide via le carnet, mais cela aurait été au détriment de l’immersion.

 

Return of the Obre Dinn - Le pont

Bienvenue à bord du Obra Dinn

La direction artistique à l’ancienne

Même s’il est possible d’en changer la gamme de couleurs, le jeu possède un graphisme inspiré de ce que l’on pouvait trouver sur les vieux ordinateurs personnels. Ce point peut être clivant de par sa possible capacité à provoquer des maux de tête, mais ce n’est pas le cas, le jeu est parfaitement fluide et on s’y fait rapidement. D’autant plus que cet aspect ancien donne un magnifique cachet à Return of the Obra Dinn et ne vous bloquera pas dans la résolution des crimes.

Côté sonore nous sommes en présence d’une bande son discrète qui accompagne très bien votre enquête. De plus les personnages sont doublés, ce qui leur donne une vie, une personnalité, malgré que vous ne retrouviez que leurs cadavres.

 

Un avis plus que positif sur ce jeu

Return of the Obra Dinn fait partie de ces jeux auxquels je joue sans être dessus. Le fait d’en parler à d’autres personnes fait réfléchir différemment et d’avoir de nouvelles idées pour trouver des indices. Malgré son principal soucis de gameplay avec le carnet, le temps passé sur ce jeu à chercher dans le moindre dialogue ou le moindre recoin de souvenir est addictif. Par ailleurs, une fois un indice trouvé, on repense à d’autres scènes que l’on a déjà visitées en se disant qu’il doit y avoir quelque chose de similaire à y trouver.

Le jeu saura vous tenir en réflexion durant les neuf heures nécessaires pour le compléter et vous en ressortirez peut-être, comme moi, avec l’envie que le jeu ait duré plus longtemps. Non pas que le jeu soit trop court ou trop facile, mais trouver les solutions est tellement satisfaisant que cela donne vraiment envie de jouer plus.

Si vous voulez voir un peu plus sur ce jeu, voici le lien vers la VOD que j’ai réalisée lors de mes deux premières heures de jeu en live.

Retrouvez ce jeu au meilleur prix chez notre partenaire, GoCleCD.fr

Tags

Partagez sur

Ephrem

Je suis un papa gamer avec plus de 20 ans de bagages vidéo-ludiques et ai envie de partager avec vous ma passion pour les jeux.

Vous aimerez sûrement ces articles...

Réactions sur l\'article “Return of the Obra Dinn - La vie d’un assureur de bateaux”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *