Lootmygame.com - Faites vous plaisir pour seulement 0.50€, La box gaming gagnante à tous les coups ! Lootmygame.com - Faites vous plaisir pour seulement 0.50€, La box gaming gagnante à tous les coups !
Outward - jaquette

Outward – À ne pas mettre entre toutes les mains

Outward RPG

Partagez sur

Outward, sorti le 26 mars 2019, est un Action RPG de survie qui n’est pas là pour vous assister. Loin des jeux récents, qui sont accessibles et ne nécessitent pas de réfléchir sur le pourquoi du comment, ici vous êtes lâchés dans un univers médiéval fantastique et il vous revient de savoir ce que vous devez faire mais aussi comment y aller.

 

L’histoire de Outward

Outward - FondVous faites parti d’une tribu dans laquelle la responsabilité des actes d’une personne ne lui sont pas directement reprochés, mais à sa lignée. C’est pour cela que vous revenez d’un voyage en mer afin de faire fortune et payer la dette engendrée par la faute de votre grand-mère. Malheureusement, au moment d’arriver près de votre village, le bateau fait naufrage, vous empêchant ainsi de récupérer toute cargaison.

De retour chez vous, les villageois vous attendent, vous invectivent, menacent de prendre possession de votre foyer si vous ne payez pas votre dette dans les cinq jours.

C’est ainsi que commence Outward. La suite vous fera voyager aux quatre coins du monde d’Aurai en suivant l’une des trois factions existantes et donc trois histoires différentes.

 

Un gameplay réaliste dur à appréhender

Outward n’est pas un jeu facilement accessible. Un tutoriel est présent dès le menu du jeu pour vous en expliquer les bases, mais le gameplay reste difficile pour qui n’est pas préparé.

Vous contrôlez votre personnage à la troisième personne, au-delà des déplacements vous avez la possibilité d’esquiver, d’attaquer ou encore d’utiliser des consommables, jusqu’ici rien de surprenant. Mais le jeu possède un certain réalisme qui freinera votre progression.

Outward - CombatLa fatigue et l’encombrement

Vos attaques, par exemple, ne sont pas immédiates, elles nécessitent un temps d’exécution, et consomment également de l’énergie qui une fois vide vous rendra impuissant aux attaques de vos ennemis. Impossible donc pour vous d’effectuer une roulade si vous êtes trop fatigué. Cet épuisement est également influencé par vos possessions, avoir trop d’objets sur soi ou dans son sac, ces deux inventaires sont indépendants, risque de vous fatiguer plus rapidement. Même la taille de votre sac risque de gêner vos mouvements.

Le craft

Il existe une part importante donnée à la fabrication d’objets. Allant du pansement aux armes en passant potions, le craft est une notion importante pour qui veut survivre longtemps. La plupart des éléments sont achetables dans les différentes villes, mais, si vous souhaitez garder votre précieux argent, vous pourrez récupérer les ingrédients nécessaires à leur fabrication dans l’environnement, que ce soit sur les ennemis, coffres ou tout simplement dans la nature.

Outward - campingLa part survivaliste

Outward embarque un système de survie, il vous faudra tant faire attention à votre vie qu’à la fatigue, la soif ou encore la faim. Vous devrez régulièrement vous sustenter et vous reposer pour être au mieux de votre forme, sans compter toutes les afflictions environnementales ou provoquées par l’ennemi comme le froid, la chaleur, les infections et autres joyeusetés.

Le système de compétences

Dans Outward, vous n’aurez pas un système d’arbre de compétences comme dans la plupart des RPG actuels. Ici vous devez aller voir les entraîneurs dans les villes pour apprendre de nouvelles techniques de combat. Vous n’avez donc pas de principe de classe, ce sont vos choix d’apprentissages qui forment votre personnage.

Les quêtes

Ce jeu n’est pas dépourvu de quêtes, mais il faut les trouver. Vous n’avez pas d’indicateur vous montrant que tel personnage a une quête pour vous, il faut que vous parliez à chaque personne pour savoir si elle a une tâche à vous donner. De même que vous n’avez pas d’indicateurs sur la carte pour savoir où vous devez réaliser vos quêtes. D’ailleurs, vous ne serez même pas indiqué sur cette même carte, à vous de savoir vous repérer.

Outward - SplitscreenLe retour du split-screen

Grand point positif, que ce soit sur console ou PC, il vous est possible de jouer au jeu à deux joueurs. Que ce soit en ligne ou sur le même écran et ce même pour la version PC. Outward change de dimension quand il est joué en multijoueur et peut même être plus agréable du fait de se sentir moins faible face aux ennemis.

 

Une direction artistique magnifique

Il faut le reconnaître, même si Outward n’est pas à la pointe des graphismes, le jeu est magnifique de part sa direction artistique. Chaque environnement semble avoir été travaillé avec soin et l’on se plaît à les parcourir.

Côté sonore vous n’aurez pas de thème véritablement mémorable mais chacun accompagne parfaitement ce qu’il se passe à l’écran. Les bruitages également sont plutôt bien réalisés.

 

Un avis positif mais avec retenue pour ce titre

Outward fait partie de ces jeux que je trouve très bons, mais qui ne sont pas pour moi. Malgré les qualités que l’on peut lui reconnaître, il n’est pas à mettre entre toutes les mains. C’est un jeu exigeant qui nécessite de l’implication, ne comptez pas sur des sessions par tranches de demi-heure pour passer le temps.

Mais si vous aimez ce genre de jeux et que vous avez le temps de vous y mettre, vous pourrez profiter d’un bon jeu qui plus est avec une direction artistique magnifique. Les développeurs de chez Nine Dots Studio ont annoncé que le jeu est finissable en une quarantaine d’heures, mais c’est sans compter le fait de pouvoir jouer dans trois factions différentes et de tout découvrir dans l’univers qu’ils proposent.

 

Outward - Cité Levant

Retrouvez ce jeu au meilleur prix chez notre partenaire, GoCleCD.fr

Tags

Partagez sur

Ephrem

Je suis un papa gamer avec plus de 20 ans de bagages vidéo-ludiques et ai envie de partager avec vous ma passion pour les jeux.

Vous aimerez sûrement ces articles...

Réactions sur l\'article “Outward - À ne pas mettre entre toutes les mains”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *