Lootmygame.com - Faites vous plaisir pour seulement 0.50€, La box gaming gagnante à tous les coups ! Lootmygame.com - Faites vous plaisir pour seulement 0.50€, La box gaming gagnante à tous les coups !
Destroy All Humans - alaune

Destroy All Humans! – Le remake déjanté est un pur plaisir !

Développé par Black Forest Games et édité par THQ Nordic, Destroy All Humans! A Big Step On Humanity (2020) est le remake du premier opus sorti en 2002. À l’époque, le jeu, sorti sur Playstation 2 et Xbox, avait suscité un certain engouement grâce à la sortie récente de films tel que le Mars Attacks (1996) de Tim Burton ou la série Invader Zim (2001) de Jhonen Vasquez. Après une suite avec Destroy all Humans! 2 en 2006, la licence a continué à être portée sur les consoles récentes jusqu’en 2018. Ce jeu de tir à la troisième personne est une simulation d’invasion extraterrestre où le joueur peut prendre le contrôle de Crypto-137, un guerrier du peuple Furon, bien décidé à soumettre les humains à sa volonté.

 

Un grand pas sur l’Humanité

Comme le suggère subtilement le titre du jeu, le but est de détruire les humains et a fortiori, de conquérir la planète Terre. Le peuple Furon souhaite en effet collecter de l’ADN contenu dans les troncs cérébraux des humains pour devenir plus fort et avoir une technologie de plus en plus avancée. L’histoire commence par le crash de la soucoupe de votre prédécesseur, Crypto-136 en plein Roswell. Celui-ci tombe entre les mains des humains et est embarqué pour être étudié. Votre souverain vous convoque alors pour retrouver la trace de C-136 et achever sa mission : asservir la Terre et son peuple.

133856

Pour parvenir à vos fins machiavéliques, vous aurez tout un arsenal à votre disposition. Crypto possède dès le début du jeu plusieurs pouvoirs et armes : psychokinésie, le Zap-o-matic, le scanner cérébral et le bouclier. Mais vous en débloquerez bien plus au fil de l’aventure : le rayon désintégrateur, la sonde anale, le détonateur ionique, etc. Vous aurez aussi accès à des phases de destruction avec votre vaisseau, afin de détruire encore plus massivement les humains.

On notera la grande influence de plusieurs franchises d’extraterrestres connues pour les armes, les pouvoirs mais aussi les faiblesses de Crypto (l’eau, comme dans Signes (2002)). J’ai beaucoup aimé également les références qui jonchent les situations ou dialogues durant l’aventure. Comme les premiers jeux, Destroy All Humans! déborde d’un humour déjanté.

 

Destroy All Humans!, un remake fidèle

À l’instar du premier opus, votre petit envahisseur commencera son voyage à la Ferme Grosnavet, qui abrite un “charmant” couple de fermiers et leur troupeau de bovidés. À son arrivée, Crypto prend les vaches pour les habitants de ce monde : vous commencerez alors à découvrir vos pouvoirs. Le scanner cérébral vous permettra d’apprendre à connaître les différentes formes de vie présentes sur Terre et leurs pensées. Vous pourrez ensuite travailler votre psychokinésie sur le pauvre troupeau, déclenchant la colère du fermier. Celui-ci, ainsi que son épouse, ne sont que les premiers adversaires de cette première mission. La ferme Grosnavet se retrouve rapidement envahie par les forces militaires, que vous mettez en déroute facilement avec votre vaisseau à la technologie avancée.

Tout comme ses opus précédents, le gameplay est un vrai plaisir : on alterne très aisément entre les différentes habilités ou armes de Crypto et la physique du jeu est à la hauteur de l’expérience. Les graphismes du remake sont très beaux, on appréciera les efforts sur les décors mais aussi les interfaces, rendant le jeu très agréable.

Destroy All Humans - Zap

 

Beaucoup de missions, de plus en plus fun

Le jeu, bien que plutôt aisé au début, va devenir de plus en plus difficile au cours des missions. Celles-ci sont toutes très mémorables et colorées, dévoilant un peu plus la trame de l’histoire. À mesure que votre invasion continue, les humains vont mettre en œuvre des moyens de plus en plus efficaces pour vous contrer.

De l’arrivée dans votre soucoupe à l’enlèvement d’humains pour leur poser des sondes, Crypto a bien du travail qui l’attend ! Scanner les pensées des humains, prendre l’apparence de puissants et désintégrer les militaires, la variété des missions est bien dosée. On prend plaisir à découvrir la suite des folles aventures de notre alien et à alterner différentes phases de gameplay. Il est facile d’imaginer refaire les missions pour le simple plaisir de tester les nombreuses capacités de Crypto.

 

Une bonne dose de nostalgie

Fan de la première heure du tout premier opus de 2002, j’ai été ravie de pouvoir retrouver Crypto et l’univers délirant de Destroy All Humans!. Les nombreuses références à la pop culture qui ont été ajoutées sont un vrai plaisir à découvrir. Le travail sur les voix des dialogues est superbe, les acteurs ont livré une très bonne performance. Pour tous les gens qui n’auraient pas eu la chance de connaître la licence et en quête d’un jeu d’action fun et jouissif, n’hésitez pas à y jeter un œil !

Tags

Partagez sur

myradorgames

Bonjour, vous pouvez m'appeler Myra ! Je suis passionnée par les jeux de rôles, les RPG, jeux de simulation, stratégie, horreur, ou aventure. Surtout s'ils sont originaux ! Pour ma part, je suis tombée dans les jeux vidéo à l'âge de 8 ans avec Doom, Jazz Rabit, Starcraft et Duke Nukem sur PC. En plus d'écrire des articles, vous pourrez me retrouver régulièrement sur ma chaïne Twitch !

Vous aimerez sûrement ces articles...

Réactions sur l\'article “Destroy All Humans! - Le remake déjanté est un pur plaisir !”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *