Lootmygame.com - Faites vous plaisir pour seulement 0.50€, La box gaming gagnante à tous les coups ! Lootmygame.com - Faites vous plaisir pour seulement 0.50€, La box gaming gagnante à tous les coups !
Haven_OpeningMovie_GlideFront-600x338

Haven – Nouveau succès pour the Game Bakers ?

Après un excellent Furi, nous attendions avec impatience le nouveau jeu des français de The Game Bakers. Dans une précédente interview, Audrey Leprince, cofondatrice du studio nous avait confié vouloir “surprendre les joueurs”. Alors, mission accomplie avec Haven ?

 

Dégustation narrative en couple

Le point sur lequel Haven se démarque tout d’abord est son histoire. Vous contrôlez Yu et Kai, un couple qui s’est crashé sur une planète mystérieuse et qui vit dans leur petit vaisseau jusqu’à ce que celui-ci se brise d’autant plus. L’objectif devient alors de réparer le vaisseau tout en explorant le monde qui les entoure. Pitch simple me diriez-vous ? Sachez que le scénario se complexifie très vite mais se développe doucement pour ne pas compromettre la compréhension du joueur. Haven parvient à mettre en place un univers dystopique riche à travers de simples dialogues sans que ceux-ci ne fassent trop forcés. Un bon point pour le jeu !

Haven contient énormément de dialogue et il ne faut pas être effrayé par le bavardage. L’enrobage rend ça très agréable : une DA des personnages cartoon et un doublage intégral en anglais très immersif. L’alchimie du couple est réelle et il est facile de s’identifier à ces jeunes gens : leurs doutes, leur relation, leur amour… Bref, enfin deux personnes qui s’aiment et qui agissent comme un véritable couple ! Attendez-vous à des dialogues aussi touchants qu’osés. Bref comme dans une vraie relation.

Haven - Discussion

Je vous rassure, on ne parle pas ici du scénario d’Haven

 

Glissade, combat, popote

Haven - ExplorationHaven est un jeu qui se déguste surtout au travers de ses dialogues. Mais pas que ! Pour ce qui est de ses phases de gameplay, je suis plus mitigé, il se compose en trois temps.

Tout d’abord l’exploration en glissant dans des étendues, à la Journey, est très agréable malgré une physique qui empêche un peu de s’exprimer (surtout dans les airs). Le couple nettoie les îlots de rouilles, une matière qui corrompt la faune et la flore de la planète. L’exploration permet également de récolter des aliments pour faire la popote plus tard. Enfin, la recherche de collectibles est indispensable pour réparer les différentes parties du vaisseau qui augmente les possibilités de jeu en permettant de débloquer de nouvelles actions.

Haven - CombatEnsuite viennent les combats. Très inspiré de Final Fantasy VII notamment, il faut attendre avant de pouvoir attaquer le temps de charger les actions que vous souhaitez effectuer. Pas de meurtre, il faut simplement mettre les ennemis KO puis les pacifier pour remporter la victoire. La plupart des combats permettent de libérer les étranges animaux de cette planète de cette fameuse “rouille”. D’autres affrontements ont de nouveaux enjeux mais je ne spoilerai pas ici.

Pour finir, il y a la partie gestion qui prend une place importante dans le gameplay. Ce que vos personnages préparent et mangent font augmenter la barre d’expérience qui correspond à une barre de relation. Ainsi, les plats vous donnent de la vie ainsi que de l’expérience, ce qui permet d’améliorer la relation entre Yu et Kai. Il est également possible de crafter des petites capsules utilisables combat qui permettent de faire plus de dégâts ou de se soigner.

 

La force de la routine

Haven est un jeu simple. Pas simpliste, simple. La difficulté n’est vraiment pas l’enjeu du titre. D’ailleurs, le ton est donné dès le début : Haven n’est pas fait pour être difficile. Je n’ai jamais perdu de combat en mode normal (qui est le mode le plus difficile). Pourtant il y a quelque chose de laborieux dans le titre de the Game Beakers, c’est sa répétitivité.

Haven - prairie

 

Haven - ArtTrès vite, on se rend compte des limites du titre en termes de gameplay et beaucoup de petits détails deviennent très agaçants. Les paysages se ressemblent beaucoup et on peut se perdre rapidement avant de débloquer le sacrosaint radar !

D’autres petites choses viennent enrayer la boucle de gameplay se voulant “très feel good”. Par exemple, recharger l’énergie à chaque fois que l’on utilise une onde de choc qui sert à insuffler de l’énergie à une porte pour l’ouvrir ou étourdir un ennemi ce qui arrive très souvent. Devoir cuisiner un par un les plats en ajoutant ingrédient par ingrédient dans la section de craft est long et pénible. De plus, les allers-retours peuvent décourager très vite de continuer le titre qui possède une durée de vie étonnamment longue.

La coopération permet de pallier à ces défauts. Les combats sont plus grisants car il faut combiner ses actions pour faire un maximum de dégâts et il y a une sensation de faire le jeu avec la personne qu’on aime. Un peu cliché certes mais ça fonctionne et c’est l’essentiel ! Petite remarque, on aurait apprécié d’avoir la possibilité de créer son couple nous-même dans un souci d’inclusivité.

 

Conclusion : Haven or Hell ?

On peut applaudir The Game Bakers d’éviter la répétition. Haven n’a clairement rien à voir avec Furi et est une expérience nouvelle pour le joueur que je suis. Malgré les mécaniques répétitives, mon attachement aux personnages et ma curiosité vis-à-vis du scénario n’ont fait que grandir et m’a poussé à aller au bout du jeu. Je ne le regrette absolument pas ! Loin du cynisme ou du côté potache d’autres jeux sortis récemment. Haven est un jeu bienveillant et je ne lui en demandais pas beaucoup plus. Si vous n’êtes pas convaincus, visionnez la cinématique d’intro, vous serez conquis ! Bravo The Game Bakers !

Tags

Partagez sur

JeanThib

Après une Playstation 2 gagnée sur une obscure machine chez Leclerc à l'âge de 6 ans (quel background !) je n'ai plus vraiment lâché la manette... Élevé dans une famille très joueuse : jeux d'action, de stratégie, d'énigmes ou autres party game, tout y est passé ! Je suis également très féru de lecture et de tout ce qui touche à l'audiovisuel. Mes activités vaquent entre tenter de speedrunner du Céleste et finir les oeuvres de Maupassant. Joueur console mais Master Race d'ici peu, j'ai hâte de partager ma plume et mon engouement pour le jeu vidéo dans de futurs articles !

Vous aimerez sûrement ces articles...

Réactions sur l\'article “Haven - Nouveau succès pour the Game Bakers ?”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *