Lootmygame.com - Faites vous plaisir pour seulement 0.50€, La box gaming gagnante à tous les coups ! Lootmygame.com - Faites vous plaisir pour seulement 0.50€, La box gaming gagnante à tous les coups !
Skyward Sword jaquette

The Legend of Zelda : Skyward Sword HD – Les origines de la légende, mais en HD !

Le 16 juillet dernier, le très attendu portage de Zelda : Skyward Sword est enfin arrivé sur les consoles Nintendo Switch et Nintendo Switch Lite.

Skyward Sword Celesbourg

 

Un opus important mais boudé

The Legend of Zelda : Skyward Sword est le seizième opus de la licence. Il est sorti initialement en 2011 sur Wii. Bien qu’il s’agisse d’un épisode important – il ne raconte rien de moins que les origines de la lutte entre Link et l’avatar du néant, qui s’incarnera plus tard en Ganondorf ! -, son accueil fut mitigé. Et la possibilité de parcourir les cieux à dos de gros oiseaux nommés célestriers n’a pas su convaincre non plus.

Pour y jouer, il était nécessaire d’investir dans un Wii Motion Plus. Un accessoire permettant d’accroître la précision de la manette… en théorie. Dans la pratique, les mouvements n’étaient pas toujours bien reconnus et cela donnait lieu à un joyeux bordel dans les bottes d’escrime de notre cher Link. Pour certains (dont j’avoue faire partie), cela a été un gros frein qui résulta bien souvent dans l’abandon de la partie. 

Et pourtant, lorsque l’on s’y replonge aujourd’hui, après Breath of the Wild, on se rend compte que Skyward Sword en est un peu le précurseur. Barre d’endurance, roue des armes, le parachâle… On retrouve dans Skyward Sword les prémisses des mécaniques de gameplay importantes de BoTW.

À l’occasion de cette sortie en HD, j’ai donc sorti ma plus belle manette Switch Pro dans l’espoir de redécouvrir ce jeu avec un confort de gameplay en plus.

Skyward Sword célestrier

 

Des contrôles (toujours) hasardeux

Malheureusement, on se rend compte dès les premières minutes que le confort ne sera pas au rendez-vous. En manette “classique”, les gestes de l’épée ont été alloués au stick directionnel droit. Là où initialement se trouvait la caméra. Un choix pas très intuitif en combat qui demandera un temps d’adaptation pour s’y faire, bien que les mouvements répondent plutôt bien. Mais en plus, ce stick sert AUSSI à déplacer la caméra, en enfonçant la gâchette L en même temps. Résultat, on passe souvent plus de temps à sortir notre épée sans raison plutôt qu’à regarder là où on voudrait.

Cela donne l’impression que les contrôles ont été placés à la va-vite sans se soucier de l’utilisation en jeu. Ce qui est franchement dommage, car ça donne l’impression que le défaut majeur du jeu n’a finalement pas été corrigé. Mais, bien déterminée à battre le jeu cette fois, j’ai décidé de tester l’utilisation des joycons.

Les contrôles avec le gyroscope se rapprochent de ceux de Skyward Sword sur Wii. Il faudra effectuer des mouvements avec le joycon gauche pour bouger son bouclier, le droit servira à manier l’épée. C’est effectivement bien plus fluide qu’avec une manette pro (Link a l’air un peu moins bête à gesticuler avec son filet), mais le gyroscope reste approximatif. Surtout lorsqu’il s’agit d’être précis en maniant un arc ou le scarabée. Il est cependant possible de calibrer régulièrement les joycons avec la touche Y en jeu.

On ne doute pas que le motion gaming a vocation à apporter de l’immersion, mais cela manque encore malheureusement de précision. Et c’est dommage, car la sortie HD du jeu était l’occasion d’apporter une vraie refonte du gameplay pour rendre à Skyward Sword ses lettres de noblesse.

Skyward Sword chute

 

Quelques améliorations notables

Visuellement, les graphismes ont été revus à la hausse et le jeu tourne désormais en 60fps, soit le double de l’époque. Cependant, certaines textures font un peu grincer des dents et rappellent que le jeu a malgré tout dix ans.

Détail qui fait plaisir, les dialogues peuvent désormais être passés plus rapidement et les interventions de Fay optionnelles. Pratique pour un jeu qui était réputé très, voire trop, bavard à l’époque.

Enfin, la sortie du jeu s’accompagne d’un amiibo représentant Zelda et son célestrier. Utilisé en jeu, il permet de se téléporter n’importe où sur la carte, ce qui est normalement impossible. On déplore qu’il faille débourser 25 euros de plus pour avoir accès à cette option. Bien que la figurine en elle-même soit très jolie.

 

Zelda : Skyward Sword HD, un rappel du passé avant de se tourner vers l’avenir

Dans l’ensemble, Zelda : Skyward Sword HD est une bonne occasion de découvrir cet opus ou lui donner une seconde chance. Malgré ses défauts persistants, il reste néanmoins un bon moyen de replonger dans l’univers de la licence en attendant la suite de Breath of the Wild.

Skyward Sword artwork

Retrouvez ce jeu au meilleur prix chez notre partenaire, GoCleCD.fr

Tags

Partagez sur

Navi

On m'a mis une manette dans les mains un jour et je ne l'ai plus lâchée depuis... Passionnée de mondes ouverts à explorer et de jeux narratifs, je suis une grande fan de la saga Zelda. J'aime aussi énormément les jeux indés pour leur diversité. Pas vraiment de skill mais beaucoup de volonté, toujours dans la bonne humeur !

Vous aimerez sûrement ces articles...

Réactions sur l\'article “The Legend of Zelda : Skyward Sword HD - Les origines de la légende, mais en HD !”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *