Lootmygame.com - Faites vous plaisir pour seulement 0.50€, La box gaming gagnante à tous les coups ! Lootmygame.com - Faites vous plaisir pour seulement 0.50€, La box gaming gagnante à tous les coups !
miniature

Marvel’s Avengers – Retour sur un échec

Annoncé comme le gros blockbuster de la rentrée, Marvel’s Avengers a reçu un accueil très froid. Pour ce que cela vaut, cela se traduit par une note Metacritic mitigée, 67 sur 100 basée sur 90 critiques enregistrées par le site. Côté joueurs le jeu à reçu un timide 5/10 qui aurait rendu un élève heureux d’avoir la moyenne mais qui, pour une entreprise ayant investi plusieurs millions de dollars, est plus que décevant. À l’heure du bilan trimestriel, Square Enix constate une baisse non négligeable de leurs profits, c’est officiel, Marvel’s Avengers est un flop.

Marvel's Avengers

 

Marvel’s Avengers, qu’est ce que c’est?

Annoncé en 2017, le jeu s’est fait très discret pendant les trois années qui le séparait de sa sortie. Développé par Crystal Dynamics et édité par Square Enix, le jeu est le fruit d’une collaboration entre l’éditeur japonais et Marvel/Disney. Au vu du succès de la saga Kingdom Hearts, on peut aisément comprendre la confiance de Disney envers Square Enix.

Alors que les années défilaient, l’inquiétude grandissait au même rythme que des informations filtraient du studio. Game as a service, Direction Artistique bancale et première démo peu convaincante furent les cavaliers de l’apocalypse pour l’adaptation en jeu vidéo d’une des licences les plus rentables de l’histoire du cinéma.

Après un nouveau report, que l’on peut rapprocher d’une manœuvre d’évitement de l’ogre Cyberpunk 2077 qui avait la même fenêtre de sortie, le jeu sortit finalement en Septembre. Après une béta peu médiatisée et molle, les retours sur le jeu définitif furent au mieux en demi-teinte. 

 

Un échec traduit par des chiffres en berne

C’était l’information de cette semaine, à l’heure du bilan financier trimestriel, Square Enix enregistre une perte de 48 millions de dollars de sa division “HD Games” sur ce second trimestre 2020. On peut aisément pointer du doigt la grosse sortie de ce second trimestre qui est Marvel’s Avengers.

Comme détaillé par l’analyste David Gibson, Marvel’s Avengers se serait vendu 60% en deçà des espérances de l’éditeur japonais alors que la somme investie aurait été de 170 millions de dollars. Ajoutons à cela que sur ce panel déjà restreint de joueurs, le jeu aurait perdu 96% de ses joueurs sur PC, le jeu ayant, semble-t-il, du mal à atteindre la centaine de personnes connectées quotidiennement pour profiter du contenu.

 

Les raisons de l’échec

Attention, les raisons évoquées ici ne seront que des suppositions de l’auteur de cet article 

Pour mieux comprendre les choix de Square Enix, il faut remettre un peu de contexte. Après un changement au sein de la direction, Square Enix a décidé de se pencher sur le phénomène du jeu service afin de rendre leurs productions plus rentables. C’est ainsi que Final Fantasy XV s’est vu doté de nombreux DLC et que Kingdom Hearts III s’est scindé en deux jeux distinct. On comprend donc aisément que ce nouveau partenariat entre les deux entreprises que sont Disney et Square Enix soit devenu un “Game As a Service“. Il est juste de questionner ce choix, était-ce bien adapté à la licence et au style de jeu ?

Le jeu est nommé de la même façon que Marvel’s Spider-Man de Insomniac. Il ne faut pas prendre à la légère un naming et on peut imaginer qu’une partie des joueurs a été déçue par la direction prise, s’attendant à un jeu plus narratif à la Spider-Man. Marvel’s Avengers, de part sa direction artistique (et la ressemblance avec les acteurs du MCU), voulait séduire les fans du MCU qui ne voulait peut être pas d’un jeu mettant en avant le looting d’objet au détriment de son scénario (pourtant intéressant).

L’autre point à soulever est le game as a service en lui même. La formule premium de ce type de jeu (dans le sens où on achète un jeu plein tarif qui est reçois régulièrement du contenu) semblent atteindre ses limites quand on le met en parallèle l’échec cuisant de Anthem (alors qu’EA a changé son fusils d’épaule en revenant sur sa décision de ne plus proposé de jeu purement solo ). Il sera intéressant de voir et analyser le résultat de jeux comme Godfall qui empruntent cette même voie pour voir si cette affirmation s’avère juste. 

 

Un avenir plus radieux?

Alors que nous dressons un tableau peu glorieux de la situation et que le jeu semble lancé sur la voie d’un Anthem (autre jeu Game As A Service), il faut nuancer. Le jeu, de part sa nature, est voué à évoluer avec le temps et une sortie next-gen peut encore sauver la mise. Après avoir vu des renaissances fulgurantes comme Rainbow Six: Siege et Final Fantasy XIV, il n’est pas idiot de penser qu’il y a un monde où Docteur Strange voit les Avengers gagner à la fin.

Tags

Partagez sur

Vertigoh

"Tell me his name again? Vertigoh! Je suis gamer depuis près de 20ans. J'ai trois passions dans la vie: la musique, le cinéma et le jeu vidéo, j'espère donc vous faire partager ma passion au fil de mes articles sur différents sujets! à plus tard sur le site ou le discord!

Vous aimerez sûrement ces articles...

Réactions sur l\'article “Marvel's Avengers - Retour sur un échec”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *