Lootmygame.com - Faites vous plaisir pour seulement 0.50€, La box gaming gagnante à tous les coups ! Lootmygame.com - Faites vous plaisir pour seulement 0.50€, La box gaming gagnante à tous les coups !
the-last-of-us-is-joel-really-the-bad-guy-image-from-http-kambyero-com-2013-06-24-rev-415013

The Last of Us – Joel ou l’égoïsme

En 2013, sur une PS3 en fin de vie, sortait la nouvelle Licence de Naughty Dog. Le studio californien surprenait tout le monde en s’éloignant drastiquement de Uncharted pour nous livrer un jeu au scénario beaucoup plus sombre et mature, The Last of Us. TLoU, comme on aime l’appeler, nous raconte le road-trip d’un quinquagénaire, Joel, accompagné d’une adolescente, Ellie, à travers les Etats-Unis dévastés après une épidémie. Le cordiceps, champignon parasite, a décimé la population, la transformant en monstres ultra violents. Si le cadre peut paraître simple, le fond quant à lui est bien plus recherché. Le scénario et les personnages sont faits d’une large palette de niveau de gris. Dans The Last of Us, personne n’est vraiment gentil, personne n’est vraiment méchant, chacun essaie juste de survivre dans le monde chaotique qui est le leur. L’un d’entre eux, Joel, notre protagoniste, est l’un des personnages les plus profonds et ambigus qu’il m’ait été donné de voir. Analysons ensemble la psychologie de ce personnage si particulier.

Cet article contient, bien évidemment, de nombreux spoilers sur les moments analysés.

last of us Joel

 

Prologue : Joel le survivant

Dès le prologue, Joel est présenté comme un survivant et ce avant la catastrophe. En effet, lorsqu’on découvre notre protagoniste, il est présenté comme un père de famille (monoparentale de surcroît) faisant partie de la classe moyenne et ayant du mal à joindre les deux bouts financièrement.

Plus tard, lorsqu’il tentera de fuir la ville avec sa fille Sarah et son frère Tommy, le groupe croisera une famille sur le bord de la route. Tommy voudra dans un premier temps s’arrêter pour les aider, mais sera confronté au refus de Joel, favorisant leur propre survie plutôt que celle de cette famille.

Dès cette introduction, le jeu pose les bases du personnage de Joel, un survivant du quotidien qui fait passer la survie des êtres qu’il aime avant celle des autres. Le pivot surviendra quelques instants plus tard, lorsque sa fille mourra dans ses bras sous les tirs d’un soldat. Mais comme nous l’avons vu, cet événement ne fera qu’amplifier la part d’ombre déjà présente chez Joel.

 

Été : une fermeture émotionnelle

Joel et EllieLorsque l’on reprend le récit, 20 ans ont passé. on retrouve Joel, vieilli, devenu contrebandier, faisant passer toute sorte de marchandise dans la zone de quarantaine. Il n’hésite pas à faire preuve de cruauté et même à tuer de sang froid pour arriver à ses fins. Les dialogues nous font assez vite comprendre qu’il n’a pas fait le deuil de sa fille et vit dans le déni. Lorsque Marlène le chargera d’Ellie il dira même “I don’t think this is a good idea”. Pour Joel, se retrouver avec Ellie ne fera que faire remonter à la surface la perte de sa fille.

Ellie remarquera qu’il porte une montre cassée, dernier cadeau de Sarah juste avant sa mort. Elle nous indique deux choses. D’une part que le parcours de Joel n’a pas du être de tout repos pendant ces vingt ans. D’autre part, elle a une portée plus métaphorique : elle symbolise Joel, brisé et refusant d’aller de l’avant (tout comme les aiguilles), figé à une autre époque.

Tout au long de ce chapitre, Joel se fermera émotionnellement à Ellie. Se mentant à lui-même en la considérant comme un simple “colis” à livrer. La mort de Tess ne fera que confirmer sa façon de gérer la mort de ses proches. Malgré cela, l’instinct de père de Joel refera progressivement surface. D’abord en apprenant à Ellie des choses du monde d’avant, qu’elle n’a pas connues, ensuite en tentant de la protéger par tous les moyens.

Une fois arrivés en ville, Joel et Ellie seront attaqués par des pillards. Ces événements nous en apprendront plus sur le passé de Joel, lors des vingt années laissées en suspens. Il connait très bien la façon de faire des pillards pour la simple raison qu’il en a fait partie. Une face très sombre du personnage nous est dévoilée. Joel n’a pas hésité à tuer pour protéger sa vie et celle d’Ellie jusque-là, mais on sait à présent qu’il n’a pas hésité non plus à se salir les mains pour quelques vivres. Plus globalement, cette information remet en perspective pas mal de choses. Au final notre protagoniste ne vaut pas beaucoup mieux que les ennemis que nous tuons à tour de bras.

La fin du chapitre marquera les deux personnages ainsi que le joueur de façon brutale : La mort de Sam, se suicidant après avoir abattu son jeune frère, infecté. Cet événement fera entrer le récit dans une toute autre dimension, scellant le duo fraîchement mis en place. Sonnant comme la fin d’un prologue à grande échelle, comme la fin d’un… été.

 

Automne : ses derniers retranchements

Alors qu’Ellie et Joel rejoignent enfin le frère de ce dernier, Tommy, qui a des informations sur l’emplacement des Lucioles, Ellie entend que Joel veut la laisser à Tommy (son frère) pour qu’il la mène lui-même aux Lucioles. Ellie décide donc de s’enfuir à cheval, Joel et Tommy partant à sa poursuite. Après quelques péripéties, Joel retrouve Ellie dans une maison et s’en suit l’un des meilleurs dialogues du jeu.

Alors qu’Ellie s’étonne de la futilité du journal d’une ado avant l’apocalypse, Joel lui demande de le suivre. Elle refuse, ayant entendu que Joel comptait la laisser à Tommy pour la suite du voyage. Joel se cache derrière le fait qu’elle soit beaucoup trop importante pour l’avenir et qu’il n’a pas assez confiance en lui pour la protéger. Ellie lui demande alors ce qu’il lui fait tant peur, lui apprenant qu’elle sait pour Sarah. Joel lui rétorque qu’elle ne sait pas ce que c’est de “tout perdre”. On apprend alors que toutes les personnes qu’Ellie a aimées l’on soit abandonnée soit sont mortes et que seul Joel est toujours là, qu’elle aurait d’autant plus peur sans lui. La discussion se termine par “Tu as raison…Tu n’es pas ma fille et je ne suis certainement pas ton père, alors il est grand temps de se séparer”.

Cet échange sera la charnière de l’évolution de leur relation. Jusqu’ici, Joel se voilait la face en disant qu’Ellie n’était qu’un “colis” pour lui. Sa réelle peur était de revivre le traumatisme qu’il avait subi. Joel fera preuve d’un égoïsme profond en disant à Ellie qu’elle ne sait pas réellement ce qu’est “tout perdre”. On comprend que jusque-là, pour lui, la seule personne à avoir subi la perte d’être cher, c’était lui. Avis qui changera très vite, à la ligne de dialogues suivante, lorsqu’Ellie lui fera remarquer qu’elle aussi a tout perdu et qu’elle n’a plus que lui. La dernière ligne de Joel dans cette discussion ne sera qu’une ultime tentative de défense car après cela, il acceptera la place qu’a Ellie dans sa vie et inversement.

 

Hiver : la figure paternelle

Il n’y a pas beaucoup de choses à relever du point de vue de l’hiver, centré principalement sur Ellie. Joel y étant en grande partie inconscient alors que nous contrôlons Ellie. Ce chapitre met en scène néanmoins l’un des moments où Joel fait preuve d’une grande violence, pour retrouver Ellie une fois de plus. Il ira jusqu’à torturer et ensuite assassiner deux hommes ayant des informations sur l’emplacement d’Ellie. Une prémice qui laisse envisager les décisions de Joel lors du final.

 

Printemps : un choix égoïste

Pour aborder la conclusion de The Last of Us et la décision de Joel, il serait bien de revenir un instant sur les lucioles. Les Lucioles sont un groupe de survivants ayant pour but de trouver un remède et de reconstruire la civilisation. Ils sont menés par Marlene, qui donne la mission à Joel et Tess, d’amener Ellie à leur laboratoire.

Dans les faits, les Lucioles sont problématiques. Ils commettent des actes de violences pour arriver à leurs fin. Marlene pourrait utiliser le vaccin comme arme pour régner sur ce monde détruit et ses intentions ne sont pas « charitables » pour un sous.

The Last of Us: Joel

Lorsque Joel apprend qu’Ellie mourra dans l’opération pour extraire, il décide de massacrer les lucioles et de s’enfuir avec Ellie inconsciente. Une décision dans la droite lignée de l’égoïsme de Joel tout au long du jeu, mais dont la représentation faite des Lucioles vient nuancer l’acte. Il n’y a aucune certitude que le vaccin aurait fonctionné, sacrifiant Ellie pour rien.

Après cet épisode, on retrouve Ellie en protagoniste, accompagnant un Joel enjoué, rentrant chez Tommy. Le jeu s’achève sur Ellie qui demande à Joël s’il lui a raconté toute la vérité sur ce qui s’est passé à l’hôpital. Il finit par lui mentir.

 

En conclusion

Joel n’est pas un héros. Il est un être humain qui a subit un traumatisme lourd et qui a dû survivre dans un monde chaotique et violent. Tout au long du jeu, Joel est caractérisé par la violence et l’égoïsme. Égoïsme qui trouvera son point d’orgue lors de la conclusion du jeu, où il n’hésitera pas une seule seconde à sacrifier l’espoir du monde pour sauver Ellie, qu’il identifie comme sa fille qu’il a perdu il y a bien longtemps. Allant jusqu’à lui mentir ouvertement pour la garder auprès de lui. Un personnage atypique pour un jeu vidéo de part le fait qu’il n’est pas quelqu’un de bien, guidé par son égoïsme et son bonheur personel, sans être fondamentalement mauvais non plus. il cherche juste à protéger la seule personne qu’il aime par tous les moyens, même les plus extrêmes.

Il sera très intéressant de voir l’évolution de son personnage dans la suite du jeu. En effet, Joel ne sera plus le protagoniste, mais Ellie. Ellie qui, d’après moi, a très bien compris que Joel lui a menti et l’a accepté, mais qui pourrait lui reprocher les possibles conséquences de cet acte.

Tags

Partagez sur

Vertigoh

"Tell me his name again? Vertigoh! Je suis gamer depuis près de 20ans. J'ai trois passions dans la vie: la musique, le cinéma et le jeu vidéo, j'espère donc vous faire partager ma passion au fil de mes articles sur différents sujets! à plus tard sur le site ou le discord!

Vous aimerez sûrement ces articles...

Réactions sur l\'article “The Last of Us - Joel ou l’égoïsme”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *