Lootmygame.com - Faites vous plaisir pour seulement 0.50€, La box gaming gagnante à tous les coups ! Lootmygame.com - Faites vous plaisir pour seulement 0.50€, La box gaming gagnante à tous les coups !
Nvidia

Avec Nvidia, l’IA se met au service du jeu vidéo

Partagez sur

Nvidia révolutionne l’approche de la conception des jeux vidéo de demain, grâce à l’intelligence artificielle. Le Deep Learning et le Big Data sont désormais arrivés à maturation et cette synergie est sur le point de transformer en profondeur l’industrie du jeu vidéo, mais pas seulement…

 

L’IA invente désormais l’environnement graphique d’un jeu vidéo

Nvidia vient de publier une étude dans laquelle des images générées par une intelligence artificielle sont associées à un moteur de jeu vidéo traditionnel. Cette combinaison permet la création d’un système graphique hybride qui pourrait un jour être utilisé dans les jeux vidéo, les films et la réalité virtuelle. En parallèle à sa maîtrise du Cloud Gaming, le département R&D de Nvidia phosphore tous azimuts et démontre son savoir faire en matière d’IA et de Deep Learning.

« C’est une nouvelle façon de rendre le contenu vidéo en utilisant l’apprentissage en profondeur (Deep Learning). Depuis toujours, Nvidia s’intéresse beaucoup à la création d’images et nous réfléchissons à la manière dont l’IA va révolutionner le domaine. »

Bryan Catanzaro, vice-président de l’apprentissage en profondeur appliqué chez Nvidia.

Les résultats des travaux de Nvidia ne sont pas graphiquement parfaits et trahissent encore les quelques imperfections des images générées par l’IA, mais cependant l’avancée est remarquable et laisse augurer de bien belles choses pour l’avenir. Les ingénieurs de Nvidia expliquent qu’ils se sont inspirés d’un certain nombre de méthodes existantes, notamment d’un système open source appelé pix2pix. Leurs travaux déploient un type de réseau de neurones appelé réseau accusatoire génératif, ou GAN (Generative Adversarial Network). Mais Nvidia a introduit un certain nombre d’innovations qui ont permis la création de la toute première démo de jeu vidéo avec des graphismes générés intégralement par l’IA. Pour le moment, il ne s’agit “que” d’un simple simulateur de conduite dans lequel les joueurs parcourent quelques pâtés de maisons générés par l’intelligence artificielle et il n’est pas (encore) possible d’interagir avec l’environnement. La démo est alimentée à l’aide d’un seul GPU Titan V (plus de 3 000 € la bestiole, quand même…).

Dis-nous Nvidia : comment ça marche ?

Le résultat est généré en quelques étapes seulement : Premièrement, les chercheurs collectent des données extraites des bases de données open source utilisées pour la recherche sur la conduite autonome (domaine où Nvidia est extrêmement investi). Chaque image est ensuite divisée en différentes catégories : ciel, voitures, arbres, route, bâtiments, etc. Un réseau accusatoire génératif est ensuite formé sur ces données segmentées pour générer de nouvelles versions de ces objets. Dans un second temps, les ingénieurs créent la topologie de l’environnement virtuel à l’aide d’un moteur de jeu traditionnel, en l’occurence ce bon vieux Unreal Engine 4 que nous retrouvons dans Fortnite, PUBG, Gears of War 4 et bien d’autres. En utilisant cet environnement comme cadre, les algorithmes de Deep Learning génèrent ensuite les graphiques de chaque catégorie d’objet en temps réel, en les collant dans les modèles du moteur de jeu.

« La structure du monde est créée traditionnellement. La seule chose que génère l’IA, ce sont les graphismes. La démo elle-même est basique et elle a été réalisée par un seul ingénieur. »

Bryan Catanzaro, vice-président de l’apprentissage en profondeur appliqué chez Nvidia.

Screen_Shot_2018_12_02_at_3.57.53_PM

 

Au delà de la performance technique, un monde nouveau prend forme

Si la présentation des chercheurs de Nvidia demeure pour l’instant une très belle prouesse technique qui ne débarquera sur nos écrans que dans une dizaine d’années, on ne peut s’empêcher d’imaginer le champ d’application absolument sans limite de l’IA dans nos vies. Dès lors que la conception de l’aspect graphique d’un jeu vidéo reposera quasi intégralement sur les capacités de l’IA, pourquoi ne pas envisager l’exploration des autres champs de conception que sont ceux de l’environnement sonore d’un jeu, jusqu’à la création des BO, voire du Gameplay (!), par les puces des grands calculateurs du futur. Doit-on s’attendre à voir débarquer dans nos bacs et sur nos stores une multitude de jeux vidéo intégralement conçus par l’IA ?

C’est fort probable, car s’il y en a une qui se montre très intéressée par l’IA, c’est bien l’industrie. Pour elle, c’est une technologie bénie qui lui permettra d’économiser énormément de ressources en interne et de gagner un temps précieux dans le développement des titres de demain. Ce n’est d’ailleurs pas pour rien que cette technologie fait l’objet d’une attention et d’un investissement colossaux depuis quelques années de la part des grands groupes, surtout lorsque l’on prend en considération le champ d’application quasi illimité de la chose…

Mais il faut voir également dans l’IA un outil formidable pour les développeurs de tous poils, du jeune étudiant au petit groupe de créateurs indépendants qui verront certainement leur créativité libérée par de nombreuses contraintes que l’IA pourra traiter à leur place et en un temps record !

Nvidia démontre au travers de cette performance qu’elle maîtrise déjà une grande partie de l’ingénierie de l’IA d’aujourd’hui… et celle de demain !

Tags

Partagez sur

Vous aimerez sûrement ces articles...

Réactions sur l\'article “Avec Nvidia, l’IA se met au service du jeu vidéo”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *