Lootmygame.com - Faites vous plaisir pour seulement 0.50€, La box gaming gagnante à tous les coups ! Lootmygame.com - Faites vous plaisir pour seulement 0.50€, La box gaming gagnante à tous les coups !
Design de la Nintendo Swith

DOSSIER – Tout sur la Nintendo Switch

Nintendo Switch

Partagez sur

Logo Nintendo Switch

Entre nouvelles informations et annonce d’une nouvelle conférence, la Switch n’arrête pas de faire parler d’elle. Depuis jeudi dernier, la toile n’arrête pas d’en parler. Faisons donc un petit point sur tout ce que nous avons appris depuis son annonce via une vidéo.

Les nouvelles informations

                Une puce Nvidia tegra

Puce Nvidia Tegra qui sera dans la Switch

Lors de la présentation des partenaires, Nintendo nous avait annoncé que la Switch serait créée en collaboration avec Nvidia. Cette dernière l’a confirmé sur un court billet de son blog, juste après l’annonce officielle de la console. La puce est le fruit du travail de 500 ingénieurs par an pour les différents algorithmes, périphériques, APIs, mais aussi pour l’architecture, la partie logicielle et les moteurs du jeu.  La Nintendo Switch rejoint ainsi la Shield Tablet et la Shield TV de Nvidia dans le groupe des puces Tegra. Cependant, elle bénéficiera d’une meilleure optimisation au niveau de l’intégration de l’OS.

Nvidia ne nous a cependant pas communiqué plus d’informations à propos de cette puce. Ceci nous amène à plusieurs questions comme la fréquence, le nombre de cœurs ou encore le refroidissement.

                L’écran tactile

La présentation de la Nintendo Switch et de son design a amené quelques questions sur son écran, en comparaison avec celui du pad de la Wii U. Qu’en est-il donc ?

Tout d’abord, l’écran mesurerait 6.2 pouces, soit un écran de la même taille que le pad Wii U. Il sera aussi capable d’afficher une définition en 720p, soit du 1280×800. Une plus haute définition que celle de l’écran de la Wii U, donc, qui affichait au maximum du 854 x 480.

Ensuite, la question qui est la plus posée : l’écran sera-t-il tactile ? La réponse est oui. Et pas du simple tactile mais du multi-touche, pouvant générer dix pressions en même temps. Utilisant la puce Tegra de Nvidia, qui a été développée pour des appareils mobiles, on peut imaginer que le tactile sera plus agréable et performant que celui de la Wii U et de la 3DS.

Enfin, dernière information à propos de cet écran : il ne sera pas utilisable comme un second écran, à l’inverse de la Wii U. Lorsqu’il est relié à une télévision par son socle, il devient inutilisable.

                Les manettes, le dock et les Amiibo

Switch sur son dock

Premièrement, intéressons-nous aux manettes. Les contrôleurs détachables de la console s’appellent les Joy-Con et seront fournies directement avec la Nintendo Switch. La manette séparée que l’on peut voir dans la bande-annonce, quand la console est branchée à la télé, s’appelle quant à elle la manette Pro et sera vendue séparément de la console.

Ensuite, parlons du dock. L’unité centrale se trouvant directement dans la partie portable de la console, il ne servira qu’à alimenter la console, la connecter à la télévision. Nintendo a aussi déclaré que la façon donc le dock était construit facilitait le passage de la télévision au mode portatif.

Enfin, la Nintendo Switch sera compatible avec les Amiibo. Nintendo a déclaré ceci à leur sujet à IGN :

« Si un des jeux Nintendo Switch supporte les amiibo, alors la console les supportera également, » indique un représentant du constructeur. »

Une fuite de la fiche technique ?

Twitter est une véritable mine d’informations, et le réseau social nous le prouve une fois de plus avec une fuite de ce qui devrait être la fiche technique de la Nintendo Switch. C’est donc via le compte @NWPlayer123 que l’image suivante a fuité :

Fiche technique de la Switch ayant fuité

Cette version est cependant une version de développement et non la version finale qui devrait sortir courant Mars. D’après cette fiche technique, la Nintendo Switch pourrait afficher du 1080p à 60FPS et de la 4K à 30 FPS. Le CPU est basé sur la puce Nvidia Tegra X1 et le GPU est quant à lui un Nvidia Maxwell de 1GHz. Du gros pour une console portable, en soi. La mémoire vive est de 4Go, cadencée à 25.6 Gb/s.

Quant à la taille de stockage, elle serait de 32Go, ce qui est peu au vu de la taille des jeux, on peut donc supposer que la version finale aura une plus grande capacité de stockage, ou qu’un stockage externe pourra être utilisé (comme une carte SD par exemple). La station d’accueil, aussi appelée le dock, pourra aussi supporter l’USB 2.0 et l’USB 3.0. Enfin, l’écran serait une dalle IPS LCD HD Ready qui, comme nous l’avons évoqué plus tôt ne peut afficher qu’une résolution d’au maximum 720p et ayant une diagonale de 6.2 pouces.

Une certaine Emily Rogers, connue pour livrer les informations attendues de chez Nintendo sur internet, a déclaré sur Twitter que la Nintendo Switch aurait bel et bien 4GB de RAM, soit le double de la RAM de la Wii U.

 

La Switch ne remplacera pas la 3DS

Console à la fois fixe et portable, comportant des jeux sous forme de cartouche, on peut ainsi se demander si la Nintendo Switch deviendra la remplaçante de la 3DS.

Le site Famitsu a ainsi demandé à Nintendo si la Switch était capable de lire les cartouches de la 3DS et ainsi la remplacer. La réponse est non ! Et il en est de même pour les disques de la Wii U. On peut donc ainsi conclure que la console n’offrira aucune rétrocompatibilité physique. Ainsi, pour jouer aux jeux des consoles précédentes, il faudra soit les posséder, soit Nintendo mettra en place un émulateur pour que l’on puisse jouer à ces jeux en version digitale.

Enfin, une personne présente lors d’une réunion réservée aux investisseurs de la firme japonaise a déclaré qu’il avait été évoqué que la Switch remplacerait la Wii U, mais pas la 3DS. Cependant, ceci n’a été accompagné d’aucune preuve, cette information est donc à prendre avec des pincettes.

Une présentation du 13 au 15 janvier 2017 au Tokyo Big Sight

Nintendo Switch

Toutes les informations que nous avons évoquées précédemment seront abordées  lors d’une conférence de Nintendo à Tokyo. Cette présentation aura lieu du 13 au 15 janvier 2017, au Tokyo Big Sight. Le prix et les jeux seront aussi des sujets abordés lors de cette conférence qui sera retransmise en direct sur internet.

La première journée de cette présentation sera dédiée à la presse, ainsi qu’à quelques personnes sélectionnées, et les deux autres seront ouvertes au public qui pourra ainsi tester la fameuse et tant attendue Nintendo Switch.

Takumi Kimishima, le directeur général de Nintendo, a aussi annoncé que des stations de démonstration seront disponibles aux Etats-Unis et en Europe après cette présentation pour que les fans du monde entier puissent approcher cette console.

Une console très attendue

Et des fans, il y en a ! En effet, la Nintendo Switch est très attendue, que ce soit par les médias ou le grand public. Le site icopartners a d’ailleurs publié différents graphiques à propos de la Nintendo Switch et de son attente.

D’après ces différents graphiques, on peut voir qu’à la date du 25 Octobre 2016, ce ne sont pas moins de 3636 articles qui ont été créés sur la Nintedo Switch. Ceci la situe juste en-dessous de la PS4 Pro et au-dessus de la Xbox Scorpio. Cependant, le sujet a été traité par plus de sites que ces deux dernières consoles. Dans tous les pays, la console de la firme japonaise stimule légèrement plus d’intérêt que la PS4 Pro. On peut d’ailleurs noter que la France et l’Espagne ont, proportionnellement, plus couvert l’événement que les autres pays. Ceci n’est d’ailleurs pas étonnant quand on voit sur un autre graphique du site que ce sont les deux pays qui couvrent le plus l’actualité de Nintendo. Enfin, et sans surprise, ce sont les sites traitant de l’actualité du jeu vidéo qui ont le plus parlé de cette nouvelle console.

  • Graphique d'icopartners sur la courverture de la Switch par articles
    Graphique d'icopartners sur la courverture de la Switch par articles

 

 

2 millions de consoles construites d’ici sa sortie

Comme nous venons de le voir, la Nintendo Switch est donc très attendue par le public et les médias. C’est pourquoi Tatsumi Kimishima, le directeur général de Nintendo, a annoncé que d’ici le 31 mars 2017 (soit la fin de l’année fiscale), le géant japonais s’attendait à produire 2 millions d’unités de la console. Cependant, unités produites ne signifie pas forcément ventes. En effet, on compte aussi parmi elles les différents exemplaires envoyés aux revendeurs. Quant au prix de cette console, qui est redouté par de nombreuses personnes il ne sera pas forcément élevé. En effet, Nintendo ne veut pas produire à perte mais sondera les acheteurs potentiels quant au tarif final. Voici ce que Kimishima a déclaré à ce sujet :

En ce qui concerne le prix, comme nous l’avons dit, nous ne prévoyons pas, en principe, de vendre la Nintendo Switch à perte. Nous souhaiterions qu’une grande variété de consommateurs puissent apprécier les produits Nintendo, et nous aimerions réfléchir aux attentes des consommateurs à l’égard de nos produits.

 

Que de belles informations pour cette Nintendo Switch qui sait se faire désirer. On peut ajouter à cela le partenariat de Nintendo et Bethesda qui a été confirmé par cette dernière. Cependant, Skyrim n’a pas encore été officiellement annoncé. Tout comme NBA 2K, édité par 2K sports, que l’on peut voir dans la vidéo de présentation de la console. Il n’y a plus qu’à attendre la conférence de Nintendo pour valider ou non toutes ces informations.

Nintendo Switch avec Skyrim sur l'écran

 

N’hésitez pas à nous rejoindre sur le forum pour discuter de la Nintendo Switch avec nous !

Tags

Partagez sur

Vous aimerez sûrement ces articles...

Une réaction sur l\'article “DOSSIER – Tout sur la Nintendo Switch”

  1. Brumere dit :

    Jouer à Skyrim ou même au dernier Zelda dans le Bus.. Wow ! Un rêve qui va devenir réalité !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *