Yooux

Bronze member
  • Content count

    15
  • Joined

  • Last visited


Reputation Activity

  1. Like
    Yooux got a reaction from Emiliendu788 in J'ai honte d'être québécoise   
    C'est exactement ce que je t'ai dit, on est d'accord sur le fait que les lois telles qu'elles sont comprises aujourd'hui ne sont pas toutes "bonnes" à proprement parler, souvent instrumentalisées pour diverses fins comme je l'ai dit plus haut. Cependant es-tu d'accord lorsque je dis que la souveraineté intérieure doit forcément passer par la soumission directe ou indirecte à des principes, des règles, comme avec l'exemple de la violence que j'ai donné ?
    Il y a des lois qui sont par nature "bonnes" et d'autres "mauvaises", des lois dites "naturelles", qui vont sembler évidentes restent des lois ou des contraintes.
    Pour passer de mouton à jument, tu te sers de l'autorité extérieure négative pour te forger une autorité intérieure qui correspond plus à un idéal de bien-être. Mais tu remarques bien que le mot AUTORITE subsiste, ça veut dire que tu as tout de même un contrôle à exercer sur toi même, tu te places sous l'autorité d'un idéal, une autorité non contraignante certes, mais une autorité quand même.
    Ensuite, je pense que tu ne tires pas les valeurs qui font la personne que tu es aujourd'hui de nulle part, tu as appris à différencier le bien du mal, le juste de l'injuste, etc. Ces valeurs là ont été tirées de quelque part, de règles, de principes. Si ces lois là n'existaient pas l'état d'esprit ne serait pas "tuer c'est mal" mais plutôt "tuer ce n'est ni bien ni mal, on fait comme on veut".
    Les tribus primitives d'avant dont certaines subsistent aujourd'hui n'ont aucun système de loi ou de gouvernement comme nos sociétés à nous, pourtant, instinctivement, elles ont crée des lois qui leur permettent de vivre heureux. Elles ont force "contraignantes" seulement si la personne décide de ne pas les respecter, mais instictivement elles le sont puisqu'elles sont par nature "bonne".
  2. Like
    Yooux reacted to Tommy Gun in J'ai honte d'être québécoise   
    "L'Homme est libre mais partout il est dans les fers" nous dit Rousseau. Sans loi et ce malgré la morale, nous tombons dans l'anarchie, dans une absence de lois qui pousse deux voisins calme à se dévorer. Vivre sans les lois c'est être une bête chez Nietzsche. Vivre sans loi c'est vivre selon la loi du plus fort, dans un sens physique. Ainsi les plus faibles n'auront aucune chance de survivre, aucune. C'est peut-être pas parfait, loin de là. Mais je préfère ça à Conan le Barbare. Après libre à toi de vivre en ermite face aux ours et aux tigres sans oublier les insectes parasites, en sachant que si tu te planque dans un forêt la déforestation te feras d'un te rapprocher de la société que tu fuis tant et de deux t’ôteras toutes formes de nourriture, voir d'eau. En somme l'Homme à l'étage sauvage n'est qu'un mythe, qu'importe les Tarzan et Bear Gryll du monde. Ils ne sont pas des Hommes naturels, c'est à dire à l'Etat sauvage mais des Hommes "civilisés" (civilisés dans le sens philosophique).
  3. Like
    Yooux got a reaction from Suijin in Un crédit est-il positif ou négatif selon vous?   
    Le crédit n'est pas mauvais en soi mais la façon dont il est employé aujourd'hui me dérange. 
    En fait, de base le crédit correspond à un prêt d'argent de la part de la banque (ou de l'organisme de crédit) au consommateur. Au début de l'existence de ce type de crédit, le prêteur donnait de l'argent réel au consommateur qui se devait de le lui rendre dans sa totalité au bout d'un certain délai donné. Aujourd'hui, la banque prête de l'argent qui n'existe pas (dû notamment à l'endettement des Etats mais c'est un autre sujet), c'est-à-dire que lorsque vous faites votre crédit, la banque vous prête en réalité rien du tout. La banque n'a pas l'argent qu'elle prête, elle attend que le débiteur lui apporte au terme de la durée du prêt.
    Donc pour moi le crédit est une bonne chose dans son principe, sauf que de nos jours il en est fait une utilisation abusive et pas du tout adaptée à l'économie actuelle du tout, tout de suite (on peut faire des crédits pour acheter des téléphones et de habits c'est quand même un peu déconné).