Devenir Partenaire
Trash Leo Techmaker ArthurDB

A la rencontre des gamers : ArthurDB et Léo Techmaker de Trash

Partagez sur

Après Une Gameuse, une histoire, voici notre nouvelle série d’interview A la rencontre des gamers. Après avoir mis les femmes à l’honneur avec notre première série, intéressons-nous maintenant aux joueurs masculins qui représentent, encore aujourd’hui, la majorité des joueurs visibles, bien que la parité commence à s’établir.

Pour ce premier épisode, nous partons à la rencontre d’ArthurDB et de Léo Techmaker, deux YouTubers appartenant au collectif Trash, mais exerçant aussi en solo, que nous avons pu rencontrer lors de l’édition 2017 de Japan Expo.

  • Pouvez-vous vous présenter ?

ArthurDB : Je m’appelle ArthurDB, je suis un YouTuber spécialisé dans l’occultisme « vulgarisé ». Je suis un curieux, je m’intéresse à pas mal de choses un peu sombres et j’en parle sur ma chaîne, mais surtout sur Trash qui est une chaîne de tops regroupant un collectif de YouTubers où chacun possède sa spécialité.

Léo Techmaker: De mon côté, je suis Léo Techmaker et je suis plus basé sur la technologie et le high-tech. A côté de ma chaîne, je suis aussi sur Trash où je parle des innovations, de la réalité virtuelle, tout ce qui touche aux nouvelles technologies.

  • Comment avez-vous eu l’idée de vous lancer dans l’aventure YouTube, et pourquoi avoir rejoint Trash ?

Léo Techmaker : Actuellement, je suis encore étudiant – dans ma 5e année, cette année j’écris mon mémoire et si tout va bien j’obtiens mon Master. A force d’être dans les entreprises, j’ai compris que je n’aimais pas trop faire la même tâche précise tous les jours, et ne pas avoir de liberté sur ce que je devais faire. Avec YouTube, je suis entrepreneur, – parce que j’aurai pu être webmaster ou développeur à mon compte – je suis maître de ce que je fais et je fais ce que j’ai envie de faire. Même si ça peut être plus compliqué financièrement et que ça demande plus de travail, c’est plus satisfaisant.

ArthurDB : Exactement ! C’est à peu près pareil pour moi. J’ai ce sentiment de vouloir créer des choses tout en restant libre et tout en proposant un contenu qui n’est pas forcément déjà existant. Je voulais créer du contenu, j’ai pris le courage et je me suis lancé en 2015. Trash demande beaucoup de rigueur dans la façon de créer les vidéos, rigueur que je n’avais pas dans le sens où il n’y avait personne pour axer mon travail et me conseiller sur ce qui devait être amélioré, ajouté, supprimé ou me dire ce qui était bien. Je voulais proposer du contenu de manière un peu différente, et Trash y correspondait. On a un style très particulier, on est là pour accrocher le spectateur et donner envie aux gens d’aller se renseigner par eux-mêmes après. C’est quelque chose que je voulais tester et aujourd’hui je suis très bien sur Trash, tout se passe bien !

Trash Leo Techmaker ArthurDB

  • Quel est votre meilleur souvenir lié à YouTube ?

Léo Techmaker : Je pense que ce serait ma première convention. C’est la première fois que je rencontrais les personnes qui ont regardé les vidéos que j’ai pu faire. C’est très bizarre ! De l’autre côté de l’écran on ne se rend pas forcément compte qu’il y a autant de monde qui les regarde. Par exemple, la vidéo que j’ai posté et qui a fait le plus de vues tourne à 2,6 millions de vues. En soit, c’est un chiffre énorme mais on ne s’en rend pas du tout compte. Alors qu’en vrai, voir juste 50 personnes, c’est déjà beaucoup, même si au final, 50 personnes ce n’est que 50 vues sur les 2,6 millions. Du coup on voit un peu la réalité de la chose et c’est très impressionnant.

ArthurDB : C’est à peu près pareil pour moi : voir des gens d’internet en vrai. La première fois que j’ai vu quelqu’un de YouTube, qui était un ami – on s’était donné rendez-vous pour sortir -, c’était FujixGuru, un YouTuber qui fait des fictions. C’était très bizarre, sur le coup, de voir pour la première fois quelqu’un que je ne connaissais que par internet. Alors que maintenant, c’est beaucoup plus commun pour moi.

  • La plupart des membres de Trash (si ce n’est tous) sont connus pour leur passion du jeu vidéo. Qu’en est-il de vous ? Quels sont vos jeux et plateformes préférés ?

ArthurDB : Personnellement, je ne suis pas très Nintendo (ndlr ; beaucoup des membres de Trash aiment Nintendo), je suis plutôt PC Master Race ! J’adore les jeux en monde ouvert, les RPG (jeux de rôle) aussi. J’aime bien Skyrim, qui est un excellent jeu. J’attends le prochain Elder Scrolls avec impatience, j’étais enragé d’apprendre que Bethesda n’avait pas encore commencé son développement ! Alors merci à eux de continuer leur vieux jeux Fallout… (rires) Je rigole, Fallout c’est bien mais je préfère Elder Scrolls ! J’attends le prochain dans l’univers de Valenwood, j’espère, le nom rend bien ! Sinon, en ce moment je joue beaucoup à Starbound, j’adore les jeux où on peut créer. C’est bête à dire, mais Minecraft aussi, j’ai passé beaucoup de temps dessus comme pas mal de personnes. Je pense qu’un des moments que je retiens le plus de mes parties de jeux, d’ailleurs, c’est ma toute première partie sur Minecraft. J’avais un PC nul, un Powerbook G5, je jouais avec du brouillard partout à cause de la faible distance, et je m’éclairais avec une torche de Redstone. J’étais un tocard, je ne comprenais rien au jeu, mais je ne regardais aucun tutoriel, aucune vidéo sur internet. J’apprenais et je découvrais ! Et je trouve ça génial de découvrir un jeu sandbox et très ouvert.

Léo Techmaker : De mon côté, c’est aussi PC Master Race ! Je suis plus jeux de plateforme, par exemple j’ai récemment bien aimé Yooka-Laylee. Actuellement, je joue à Hollow Knight. Je joue à beaucoup de jeux indépendants ! C’est beaucoup plus arcade que les jeux AAA, mais en général quand je joue à un jeu, c’est pour jouer, pas trop pour l’histoire.

  • Vous avez parlé des jeux que vous aimez, mais est-ce qu’il y en a que vous maudissez ?

Léo Techmaker : Les Zelda 3D, je trouve ça insupportable ! (rires) J’ai un petit peu joué au dernier, Breath of the Wild, je trouve ça sympa mais sans plus.

ArthurDB : Moi c’est tout ce qui est jeux narratifs ! J’ai vraiment du mal avec ça. Par exemple, pas mal de monde a joué à Life is Strange et l’a adoré mais moi je n’y ai pas touché. Je n’y joue pas parce que je sais que je n’accrocherais pas. J’ai testé plein de jeux TellTale mais je n’y arrive pas, je n’accroche pas. Je suis allergique aux jeux linéaires. Bon, après ils ne sont pas vraiment linéraires, parce qu’il y a plein de choix, mais on n’a pas la liberté d’action, de sauter où on veut sur la carte… J’aime bien avoir un grand monde ouvert !

  • Quel fut votre premier jeu vidéo ?

Léo Techmaker : Du plus vieux que je me souvienne, ça va paraître bizarre, mais c’est Doom ! J’étais tout petit et je me rappelle avoir eu peur des minotaures ! (rires)

ArthurDB : Tu as joué à Doom ? Moi je jouais à Adibou, Adi, des choses comme ça !

Léo Techmaker : Ah oui, j’y ai joué aussi, mais mon père avait un pc avec des disquettes, et il n’avait que la disquette de Doom donc je l’avais essayée !

ArthurDB : Moi c’était Stuart Little sur PS1 ! Je l’ai terminé à fond !

  • Quel est votre meilleur souvenir lié aux jeux vidéo ?

ArthurDB : Il y a quelque chose que j’adore, c’est jouer avec des amis en co-op sur des jeux sans rien connaître ! On lance le jeu, on voit qu’il y a de la coopération en ligne et on l’essaye. Par exemple, c’est bête, mais les opérations spéciales de Modern Warfare 2 qu’on pouvait faire en co-op ! C’était la première fois que je jouais à un jeu multijoueur où il fallait s’entraider comme je jouais souvent aux jeux en versus. Mais maintenant, j’adore la co-op, le fait de devoir s’entre-aider pour réussir. Ou sinon, quand mon père m’a fait découvrir World of Warcraft et que j’ai fait mon tout premier personnage, un elfe de la nuit. C’est d’ailleurs mon premier MMORPG !

Léo Techmaker : Moi ce serait sur Crash Bash avec un ami. On avait fait toute la campagne sans s’arrêter, c’était super marrant parce qu’on essayait de faire le jeu vraiment à fond, donc on s’engueulait. (rires) C’était très sympa !

chibi Trash Leo Techmaker

Chibi de Leo Techmaker

  • Les jeux vidéo se démocratisent de plus en plus depuis quelques années, et on peut noter que le nombre de joueuses ne fait qu’augmenter. Qu’en pensez-vous, et comment définiriez-vous une joueuse ?

ArthurDB : C’est comme un joueur, tout simplement. Et c’est très bien qu’il y en ait de plus en plus.

Léo Techmaker : C’est bien ! En soit, je pense qu’elles étaient déjà là ces filles qui jouent aux jeux vidéo, mais qu’elles ne le montraient pas. Dans l’esprit des gens, c’est un milieu très masculin. Mais au final, je ne pense pas qu’il y ait forcément plus de joueuses. Je pense qu’elles montrent juste un peu plus qu’elles sont là.

ArthurDB : C’est comme, par exemple, les hommes qui se maquillent et qui ne faisaient pas forcément de vidéos dessus avant, et maintenant avec l’explosion des vidéos de beauté, ils se sont dit « pourquoi pas en faire de même et assumer à fond ! ». Je trouve que c’est bien !

  • Que pensez-vous de l’image actuelle des gameuses, que ce soit sur Twitch, YouTube, ou autres médias ?

Léo Techmaker : Sur YouTube, je trouve que ça s’améliore de plus en plus ! Par exemple, je connais Sunsup. Sur YouTube, ça reste bon enfant, elles sont là pour jouer. Sur Twitch par contre, c’est plus compliqué !

ArthurDB : Il y a eu pas mal d’histoires avec ce qu’on appelle les e-girls, quand Twitch est devenu connu. Bon il existe aussi des e-boys, bien sûr, mais il y a eu plus d’histoires avec les femmes.

Léo Techmaker : Autant sur Youtube, on peut suivre les vidéos pour un jeu – je reprends l’exemple de SunSup qui a été connue pour sa série sur Yandere Simulator -, autant sur Twitch il y a peu de jeu. On retrouve souvent les mêmes titres comme League of Legend, et au final, les parties se ressemblent toutes, pour la plupart. Les spectateurs se concentrent sur ce qu’on voit de la personne. Donc il y a des attraits physiques qui attirent les spectateurs, et c’est dommage que ce ne soit pas plutôt la personnalité.

                         Et du coup, que pensez-vous de ces dérives ?

Léo Techmaker : Il y a quelques jours, une streameuse a fait le buzz, c’est le YouTuber Le Roi des Rats qui en avait parlé. Je trouve ça dommage parce que ça ternit l’image de toutes les streameuses.

ArthurDB : C’est ça, ça les aide vraiment pas du tout !

Léo Techmaker : J’avais vu un tweet de Aayley, qui vient de partir d’Eclypsia, dans lequel elle disait que ce genre de personnes ternissait l’image de tout le monde parce qu’elles amenaient les gens à penser que toutes les joueuses étaient comme ça, en tout cas sur Twitch.

  • Que pensez-vous de la vision du grand public sur les jeux vidéo ?

ArthurDB : Dans mon groupe d’amis de mon école de com’, personne ne joue aux jeux vidéo. Pour beaucoup, c’est juste FIFA et Call of Duty. Ce sont les deux grosses licences qui marchent avec le grand public, avec aussi GTA. Beaucoup ont encore en tête des clichés sur les joueurs, mais j’ai quand même l’impression que ça s’améliore, notamment grâce à l’e-sport. Il y a 3 ans, l’e-sport a fait rire pas mal de monde, mais maintenant quand on repose la question ou qu’on en parle, les gens rient beaucoup moins et ça devient plus sérieux.

Léo Techmaker : Oui, ça commence à se démocratiser, mais les gens ont encore beaucoup de mal. Je me rappelle, The International, une compétition de DOTA 2 a été diffusée à la télé sur ESPN, une chaîne de sport. Et pas mal de personnes ont critiqué le fait qu’un jeu vidéo arrive sur une chaîne de sport. Ça a encore du mal à rentrer dans les mœurs. Mais les joueurs commencent à grandir, devenir parents, donc c’est une culture qui commence à se diversifier. Le monde évolue donc les gens qui deviennent plus âgés ont connu le jeu vidéo. Alors que les personnes de plus de 50 ans, bien qu’il y en ait qu’ils jouent, n’ont pas connu ça dès leur naissance donc c’est quelque chose qui arrive, donc c’est un peu comme ceux qui ont du mal avec internet ou les ordinateurs parce qu’ils ont connu ça tard.

ArthurDB : De toute façon, quand il y aura la VR, tout le monde y jouera.

chibi Trash ArthurDB

Chibi d’ArthurDB

  • En parlant de VR, pensez-vous que cela va apporter quelque chose, non seulement dans les jeux vidéo, mais aussi dans d’autres secteurs ?

Léo Techmaker : Il me semble que certains jeux permettent d’améliorer certains sens ! Il y a aussi pas mal de jeux créatifs, comme par exemple Tilt Brush qui permet de faire des sculptures en 3D. Ces créations peuvent en plus être utiles parce qu’elles peuvent être utilisées sur des moteurs, sur Unity ou Unreal parce que c’est exportable.

ArthurDB : J’ai un ami qui graffe, et il a déjà utilisé ce genre de logiciels pour graffer. Il a pu tester des choses et faire des schémas pour ensuite reproduire ses œuvres dans la « vraie vie ».

Léo Techmaker : A côté de ça, la VR ce n’est pas non plus que les casques. Il y a aussi les tapis omnidirectionnels, par exemple, qui créent une dimension supplémentaire. Une nouvelle technologie vient aussi d’être annoncée : des tenues qui permettent de ressentir la chaleur, le froid, la douleur… Et ça rajoute de nouvelles sensations. On va vraiment être dans le jeu.

  • Est-ce que vous avez des joueurs et des joueuses à nous conseiller de suivre ?

Léo Techmaker : En YouTubeuse, je dirai Sunsup, que je trouve très intéressante. Elle a une joie de vivre très communicative. Elle a fait une vidéo très touchante sur l’avant et l’après sur Youtube.

ArthurDB : Aayley, qui va se remettre à streamer seule, vu qu’il y a eu l’affaire Eclypsia, si jamais tu as suivi. Soutenez-la, et soutenez aussi Kenny et tous les streamers qui sont partis.

Léo Techmaker : Ils en ont vraiment besoin, ils deviennent tous indépendants !

ArthurDB : C’est ça ! Mais ça va très bien marcher pour eux, ils sont tous très forts !

  • Avez-vous des conseils pour quelqu’un qui souhaiterait se lancer sur YouTube ?

Léo Techmaker : Ne pas hésiter et le faire ! Au début, c’est nul pour tout le monde. On a tous fait des choses pas terribles. Mais au final, si tu te lances pas, tu n’auras rien produit et tu ne pourras jamais t’améliorer sur quelque chose que tu n’as jamais fait. Et il ne fait pas penser « Je vais sortir ma vidéo dans 2 ans parce que je veux qu’elle soit parfaite ! ». La première vidéo n’est jamais parfaite !

ArthurDB : Oui, c’est toujours nul ! (rires) Moi je vous déconseille de faire une émission et d’appeler votre chaîne par le nom de l’émission ! 99% des gens que je connais ont tous changé leur nom au bout d’un moment, parce qu’une routine s’installe. Alors, après certains aiment bien la routine, mais la grande majorité a du mal avec et ne tiendra pas forcément son émission. Nommez plutôt votre chaîne avec votre pseudo, et si vous avez une idée d’émission, faites-la. Et si le concept est déjà utilisé, que vos amis disent que ce n’est pas original, n’en prenez pas compte et allez-y ! Parce que si les gens peuvent vous faire des réflexions du genre « tu copies untel, tu plagies telle émission », dites-vous que si votre émission devient plus connue, ils diront l’inverse ! En bref, il ne faut pas hésiter à faire ce que vous voulez !

  • Un mot de la fin ?

ArthurDB : Yo les trasheurs !

Léo Techmaker : Exactement ! Et n’arrêtez jamais d’apprendre !

ArthurDB : Et le doute est la clé de toute connaissance !

Léo Techmaker : Et tous les slogans de ce genre ! (rires)

Vous pouvez retrouver ArthurDB sur son compte Twitter et sa chaîne YouTube personnelle, ainsi que Léo Techmaker sur son Twitter et son YouTube personnels ! Vous pouvez également retrouver le collectif Trash sur ses différentes chaînes YouTube : Trash, Team Trash et Pokémon Trash.

Tags

Partagez sur

Gameuse Minstery

Bien le bonjour :) Moi c'est Minstery, modératrice et streameuse sur jeu.video ! Principalement joueuse PC, je touche un peu à tous les styles de jeux, des FPS aux jeux de stratégie en passant par les MMORPG et les jeux de plateforme.

Vous aimerez sûrement ces articles...

Réactions sur l'article “A la rencontre des gamers : ArthurDB et Léo Techmaker de Trash”

Laisser un commentaire