Devenir Partenaire
Lootmygame.com - Faites vous plaisir pour seulement 0.50€, La box gaming gagnante à tous les coups ! Lootmygame.com - Faites vous plaisir pour seulement 0.50€, La box gaming gagnante à tous les coups !
Superflame

Derrière YouTube : Superflame, Youtuber

Partagez sur

Si vous nous suivez sur les différents réseaux sociaux et sur le forum, vous avez sûrement remarqué qu’une partie de l’équipe du site était présente lors de la 6e édition de la Savoie Retro Games, qui s’est déroulée à Albertville les 30 septembre et 1er octobre 2017. Nous avons profité de notre venue sur le salon pour vous ramener un maximum de contenu, et on commence aujourd’hui avec notre toute première interview, celle du YouTuber Superflame, qui inaugure notre nouvelle série d’interviews “Derrière YouTube”, qui rejoint Une Gameuse, Une HistoireA la rencontre des Gamers et Derrière l’écran. Cette nouvelle série a pour but de vous présenter les YouTubers que vous suivez, leur travail, et leur rapport au jeu vidéo.

Toutes nos interviews seront disponibles à la fois en version écrite et en version filmée sur notre chaîne Youtube !

  • Peux-tu te présenter ?

Moi c’est Superflame, j’ai une chaîne YouTube suivie par 300 000 personnes aujourd’hui, et que j’ai débutée en 2013. Sur cette chaîne, je présente des vidéos qui parlent principalement d’imitations, parce que j’ai un don pour ça depuis que je suis tout petit.

  • Quand as-tu commencé à travailler ta voix, ou quand t’es-tu rendu compte que tu avais un don pour ça ?

Je m’en suis rendu compte quand j’étais très jeune, je devais avoir 10 ou 11 ans, j’étais en primaire. Je regardais les Guignols de l’info le soir, ça me faisait bien marrer, et un jour je suis tombé sur un reportage sur les coulisses de l’émission. Et c’est là que j’ai découvert qu’un seul homme pouvait faire les voix de différentes marionnettes.

Quand tu as 10 ou 11 ans, tu ne connais pas forcément le concept d’imitateur, et moi j’ai pris ça en pleine face. Le lendemain, en rentrant dans la cour de récré, vu que j’ai des potes qui regardaient aussi l’émission, j’essayais de refaire les voix des marionnettes, et j’étais plutôt bon pour ça. Du coup, j’ai un petit peu continué toutes ces choses-là.

  • Pourquoi tu t’es lancé dans l’aventure YouTube ?

J’ai plusieurs potes qui m’ont poussé parce qu’ils en avaient marre que je les embête à faire des voix tout le temps – parce qu’au quotidien ça peut ennuyer les gens. Ils m’ont dit « Mec, essaie de faire une vidéo qui montre un peu ce que tu sais faire. Sur internet, en ce moment, ça pourrait très bien marcher. » et ça a été le cas.

  • Quel est ton meilleur souvenir lié à YouTube ?

C’est difficile ! Je pense que ma première convention, ça a été ultra marquant pour moi, la toute première fois où j’ai été invité à rencontrer mon public. J’ai été un petit peu pris sous l’aile de Caljbeut Cartoon Trash. C’est grâce à lui que j’ai fait ma première convention, il m’a fait inviter, c’était la Mangame Show de Frejus il y a quelques années. Et c’est plus ou moins à ce moment-là que je me suis dit « Ok, c’est bon : je veux faire des choses sur YouTube, et ne faire que ça parce que c’est ouf ! ».

  • Est-ce que tu as des voix fétiches, en particulier dans l’univers Geek ?

Ouais bien sûr, j’adore la voix d’Homer ! (ndlr : dit avec la voix du personnage !) La voix de Mario aussi, elle me fait marrer mais j’ai un peu de mal à la tenir. Les voix de dessins animés sont celles que je maîtrise le mieux d’une manière générale. Ce n’est pas ultra geek, mais c’est assez différent des autres imitateurs. La plupart du temps, l’imitation se concentre sur des personnages politiques. Moi, c’est vraiment sur les voix qui ont du sens pour moi, qui ont bercé mon enfance, que j’aime bien entendre… les trucs comme ça !

  • Est-ce qu’il y a des doubleurs et/ou imitateurs que tu admires ?

En imitateur, ça ne parlera peut-être pas à tout le monde, mais c’est celui qui était number one dans les années 70-80 à peu près, qui s’appelait Thierry Le Luron et qui est décédé du Sida, il me semble. En plus d’être un excellent imitateur -ce n’était pas de la parodie de voix mais il arrivait à faire exactement la même voix-, il bossait avec un auteur qui écrivait des textes engagés. Du coup, les personnages politiques de l’époque avaient peur de lui parce qu’ils avaient peur de se faire défoncer par un de ses sketchs. Il les reproduisait à la perfection et c’était très diffusé. C’est grâce à des gars comme lui que l’imitation est passée du cabaret au grand public et aux grands médias.

Superflame

Source : Tipee de Superflame

  • Tu m’as dit que tu n’étais pas très branché jeux vidéo, est-ce que malgré ça quelques titres t’ont marqué ?

Oui, quand j’étais petit, pendant mes années collège, je jouais à Dofus – comme beaucoup de gens. Et à côté de ça, un peu plus tard, je me suis mis à League of Legends et Minecraft. Mis à part ça, je ne joue presque à rien.

  • Est-ce que tu as quand même des saga fétiches ou d’autres que tu maudis ?

A part les titres que j’ai donné juste avant, je n’ai jamais vraiment joué. Je n’ai jamais eu de console, sauf la Wii qui a débarqué dans ma famille. Du coup je jouais à mort à Mario Kart avec mon petit frère et ma sœur. On faisait des parties à ne plus en finir ! Après, Wii Sport et tous les jeux comme ça. En ce moment, un des derniers jeux auquel je joue c’est League of Legends. Que je maudis à cause de sa communauté qui est extrêmement cancérigène, on ne va pas se mentir !

Mais d’un autre côté, une petite ARAM (ndlr : All Random All Mid, un mode de jeu disponible dans LoL) de temps en temps, le soir, ça fait du bien ! Tu te marres un coup, tu ne te prends pas la tête. L’avantage que ça a, c’est que vu que je suis de plus en plus occupé en ce moment, ce jeu n’est pas un MMORPG ou un jeu qui nécessite beaucoup de temps et d’attention. Ça se joue à l’échelle d’une partie. Je me fiche des classées, je n’y joue même pas. Je ne fais que des parties normales ou des trucs comme ça. Et je joue principalement Teemo, histoire de rajouter au délire ! Je joue vraiment pour me détendre.

  • Quelques-unes de tes vidéos présentent la chaîne d’un certain Titouan Gaming. Comment t’es venue cette idée ?

J’étais en convention, à ma toute première, la Mangame Show de Frejus. J’étais tombée sur la file de gamins qui allaient voir Tartinex et d’autres YouTubers qui faisaient des vidéos sur Minecraft. Et ça m’a fait bader de voir que souvent c’était des gosses de 10-11 ans qui étaient là avec leurs parents, et qui adoraient vraiment Minecraft. Je me suis dit qu’un jour j’allais faire un format pour me moquer assez gentiment des petits gamins qui se lancent dans des chaînes Minecraft. Parce qu’il y en a 100 qui ouvrent chaque jour, et à chaque fois c’est le même concept d’un gamin qui a un micro de merde, qui filme mal son écran un peu à l’arrache et qui raconte des trucs dont tu te moques.

Du coup, j’ai eu envie de créer ces personnages ! Au début, c’était juste Titouan Gaming, et mon sens de l’humour a fait que j’ai eu envie d’en faire un immense crétin qui cumule toutes les tares de l’humanité. Donc naturellement, l’idée de Maxence qui est son total opposé, le mec tellement sympa et gentil qu’il en est chiant, est venue. Et pour rendre le truc encore plus drôle, j’ai par ensuite ajouté le personnage de Josette, la grand-mère de Titouan qui est aussi une ancienne prostituée, histoire de rajouter au délire. C’est pour ça que Titouan n’arrête pas de l’insulter par rapport à ça, vu que c’en était une.

  • Comment as-tu créé leurs voix ?

De base, je savais faire des voix d’enfants donc (ndlr : imitation de Titouan) typiquement, celle de Titouan, je la faisais déjà. Je voulais vraiment que ce soit une voix chiante, du coup je monte dans les aigus et c’est un peu nasillard. (ndlr : imitation de Maxence) Et Maxence, j’ai tout de suite pensé au mec qui a un appareil dentaire, qui s’exprime bien mais qui zozote, ce qui contraste pas mal. (ndlr : imitation de Josette) Et pour Josette, je faisais aussi assez bien ça, donc de base ça allait !

  • Superflame

    Source : Chaîne YouTube de Superflame

    Que penses-tu de la vision actuelle du grand public sur le jeu vidéo ?

Je pense qu’on peut faire la part des choses entre les gens qui n’y touchent pas du tout et ceux qui y ont déjà joué. Ceux qui n’y touchent pas regardent un peu ça de haut, notamment les grands médias. Il y a eu plusieurs cas où dans certaines émissions on le voit. Il me semble que dans le grand journal, il y a des gars qui se sont moqués des streamers en disant « Ils regardent des gens jouer à des jeux ! » alors que le gars qui a dit ça était passé dans une pub pour Nintendo, ou un truc comme ça. Donc le foutage de gueule intégral !

Les gens qui sont assez extérieur à ça le voient comme une forme d’isolement et de repli sur soi-même je trouve. Alors qu’en fait, pas du tout ! Moi, par exemple, ça m’a beaucoup apporté au niveau de ma vie sociale. Quand j’étais petit, j’étais très timide et je n’avais pas spécialement beaucoup de copains, et je m’étais fait beaucoup d’amis en ligne au final, grâce aux jeux vidéo. On avait notre petite guilde et on partait à l’aventure. Ce genre de choses m’a permis de me sociabiliser de plus en plus. Je suis intimement convaincu que le jeu convaincu peut être un moyen, pour une personne timide, de devenir de plus en plus extraverti.

Malheureusement, ce n’est pas le point de vue de tout le monde et il faut faire la part des choses. C’est sûr que si tu passes ta vie collé sur un jeu vidéo, ça ne va pas le faire. Mais de temps en temps, si tu es passionné et surtout si c’est un jeu en ligne où tu peux avoir quand même une relation sociale, ça peut être bien.

  • Partout sur internet, on peut noter une augmentation du nombre de joueuses. Qu’est-ce que tu en penses, et que penses-tu de leur image ?

C’est très bien ! Après, il y a un truc qui m’embête, c’est les filles qui veulent se mettre à parler de jeux vidéo sur YouTube, ou des trucs comme ça. Soit elles le font timidement et se font un peu lyncher parce que pour une fille, à l’heure actuelle, ce n’est pas forcément facile de s’exposer médiatiquement sur les réseaux et autres. Tu as tous les kikoolol de 11-12 ans et les jeunes avec les hormones en ébullition qui vont dire « t’es bonne ! » et d’autres réflexions de ce style. Soit, elles le savent, en jouent, et quand elles vont faire un stream par exemple, elles cadrent bien sur leurs seins et le jeu est en tout petit.

C’est un peu bête de se concentrer sur le fait que ce soit des femmes, alors que ce qui est intéressant c’est le contenu et la personne en elle-même, pas son sexe.

 

  • Est-ce que tu as des Youtubers à conseiller aux lecteurs ?

Il y a des YouTubers connus, mais admettons que vous ne connaissez pas : Joueur du Grenier. Sinon, Caljbeut Cartoon Trash qui a un regard assez intéressant sur l’actualité. L’Actu Animée aussi, qui dénonce pas mal de travers dans le quotidien des médias et des choses comme ça. Je bosse pas mal avec eux donc je sais que ce sont des gens assez engagés dans leur contenu, et c’est quelque chose que j’aime bien sur YouTube parce qu’il n’y a pas tant de chaînes qui se permettent ce genre d’écarts.

Je vous recommande aussi une petite chaîne qui s’appelle La chaîne de P.A.U.L. C’est un gars qui fait des documentaires sur des figures iconiques du jeu vidéo, ou n’importe quel sujet. Je trouve qu’il fait ça hyper bien, ça pourrait passer à la télé ! C’est vraiment très bien réalisé. Je vous conseille la chaîne du petit Kick Sama, qui bosse souvent avec moi dans la réalisation de dessins animés. C’est un petit jeune qui passe actuellement son bac. Il fait de l’animation, c’est très intéressant et il est dans des délires un peu geek. Je suis sûr qu’il va aller loin là-dedans. Il y a aussi la chaîne de TCHINIS, qui fait aussi des cartoons – je connais bien les gars qui font ce genre de choses dans le YouTube Game. Ils sont à mourir de rire ! Allez mater ça, c’est de l’humour absurde, totalement what the fuck !

Sinon, des YouTubers comme E-penser, Nota Bene… pour tout ce qui est culturel, c’est très intéressant. Et voilà… il y en a tellement !

  • Superflame

    Source : Page Facebook de Superflame

    As-tu des conseils pour les lecteurs intéressés par l’imitation ?

Commencez jeune ! C’est le meilleur truc que je peux vous dire. Tous les imitateurs qui ont réussi ont commencé jeunes. En plus d’en faire, c’est un sujet qui m’intéresse, et c’est bête parce qu’il n’y a pas eu beaucoup d’études ou de médecins qui se sont spécialement intéressés au fait que certaines personnes imitent bien alors que c’est impossible pour d’autres. Le peu d’informations que j’ai pu avoir de ça, c’est que tous les imitateurs commencent très jeunes parce que quand tu es jeune, tes cordes vocales sont plus malléables.

L’imitation fait intervenir deux choses : les cordes vocales et la langue. La langue te permet de déformer le trajet de l’air une fois qu’il a passé les cordes vocales, ce qui permet de faire des voix un peu étouffées. J’ai lu que les imitateurs avaient une langue vachement plus musclée que la moyenne, parce qu’ils sont habitués à la mettre dans tous les sens pour moduler leur voix. Et ils ont aussi une corde vocale qui est plus musclée que l’autre, ce qui leur permet de faire des écarts entre les aigus et les graves assez facilement.

Observez aussi attentivement les gens que vous voulez imiter. Pigez l’essence de leur voix. Il faut bien faire la distinction entre la voix en elle-même, la manière de parler, le vocabulaire utilisé… Demandez à d’autres gens ce qu’ils en pensent. Ce n’est pas parce que ça sonne bien à ton oreille que c’est forcément une bonne imitation. Si ça se trouve, tu montres ça à quelqu’un d’autre, il ne comprendra pas et trouvera ça naze.

 

  • Et pour ceux qui voudraient se lancer sur YouTube ?

Je pense que la première chose à vous dire est que vous ne pourrez pas, du jour au lendemain, devenir un grand YouTuber. A l’heure actuelle ce n’est pas trop possible. Ne comptez pas vivre de YouTube dans l’immédiat. Quoiqu’il arrive, quand vous vous lancez, ne pensez pas « C’est bon, je me lance à fond dans YouTube et je vais en vivre ! ».

Moi, la décision de me lancer à fond dedans, je l’ai prise 3 ans après l’ouverture de ma chaîne. Parce que je commençais à avoir des rentrées d’argent intéressantes, j’avais trouvé un rythme de croisière, j’avais une communauté derrière moi et je me suis dit « allez je franchis le pas ! ». Et encore aujourd’hui, c’est très difficile pour moi de dégager des revenus intéressants. J’ai la chance de vivre chez mes parents à l’heure actuelle, donc ça va. Mais si je voulais prendre mon indépendance et me prendre un appartement, financièrement ce n’est pas jouable.

Soyez innovant. Arrêtez de faire les trucs qu’on voit partout, et tout le temps les mêmes choses. Arrêtez avec les tops, le lifestyle… Arrêtez avec les formats qui sont vus, archi-revus ! Ajoutez de la personnalité dans ce que vous faites, parce que ça vous donnera une garantie. Quand vous mettez de la personnalité dans ce que vous faites, vous pouvez vous dire que personne ne fera mieux que vous un truc qui viendra profondément de vous. Moi par exemple, je mets de la personnalité dans tout ce que je fais. Et en plus, j’ai de la chance d’être dans le domaine de l’imitation, donc en chaînes connues, il y a juste Ganesh2 et moi. On a le champ libre et aucune « concurrence », même si la concurrence sur YouTube, c’est ultra-flou, parce qu’il n’y en a pas tant que ça. C’est un média horizontal. Il y a une espèce d’égalité des chances quand tu démarres, encore que ceux qui ont commencé il y a longtemps n’ont pas été soumis aux éventuels problèmes liés aux algorithmes et changements de politique de la plateforme. C’est tout un écosystème, il faut vraiment se renseigner dessus et comprendre intrinsèquement comment ça marche.

Méfiez-vous du droit d’auteur, parce que des fois YouTube vous défonce parce que vous utilisez des images de films dans tel ou tel contexte. Il y a des contextes légaux en France qui font que vous aviez le droit de le faire, mais au niveau de la politique de YouTube, vous n’aviez pas le droit. Donc dans l’idéal, n’utilisez pas du contenu qui ne vous appartient pas d’un point de vue légal parce que ça ne passera pas.

Ne vous laissez jamais influencer ou abattre par des commentaires négatifs et non constructifs. Vous pouvez prendre en considération un commentaire négatif si le mec vous explique pourquoi il n’a pas aimé. Si on te dit juste « t’es une merde, arrête les vidéos », passez juste à côté. Vous supprimez le commentaire, vous bloquez le mec, vous ne lisez même pas… Ne vous laissez pas avoir par les opinions d’autrui. Remettez-vous en question si vous avez 90% de pouces rouges quoique vous fassiez, et si ça fait 2 ans que vous faites des vidéos, vous n’avez toujours que 200 ou 300 abonnés. Là il faut vous poser des questions.

Ne vous persuadez pas non plus que vous êtes excellent alors que clairement ça n’a pas marché, que la mayonnaise ne prend pas. Faites attention au fait que quand on débute, on fait quelques vues qui sont « aléatoires ». Vous vous dites « Ah je commence à avoir une communauté » parce que vous avez 500-600 abonnés au début, et vous faites à chaque fois 1000 vues et vous pensez « A chaque fois c’est toujours les mêmes, c’est ma communauté ». Alors que 90% des vues, c’est des mecs qui sont tombés par hasard sur ta vidéo et qui ne mettront plus jamais les pieds sur la chaîne. Il faut vraiment se méfier des petits compteurs de vue parce que ça peut être vachement traître.

Essayez de ne pas faire en sorte que YouTube empiète sur vos études et autres. Moi j’ai toujours fait gaffe à faire la part des choses entre mes études et YouTube en faisant passer les études en premier, et en m’organisant en fonction de mon emploi du temps. Ne vous dites pas « je plaque tout et je fais des vidéos ».

Et bonne chance !

  • Un mot de la fin ?

(ndlr : avec la voix d’homer) Merci d’avoir regardé cette vidéo, abonnez-vous ! Bisous !

Vous pouvez retrouver Superflame sur sa chaîne Youtube, son compte Twitter et sa page Facebook !

Superflame

Source : bannière YouTube de Superflame

 

Tags

Partagez sur

Gameuse Minstery

Bien le bonjour :) Moi c'est Minstery, administratrice, journaliste et streameuse sur jeu.video ! Principalement joueuse PC, je touche un peu à tous les styles de jeux, des FPS aux jeux de stratégie en passant par les MMORPG et les jeux de plateforme.

Vous aimerez sûrement ces articles...

Réactions sur l'article “Derrière YouTube : Superflame, Youtuber”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *