Lootmygame.com - Faites vous plaisir pour seulement 0.50€, La box gaming gagnante à tous les coups ! Lootmygame.com - Faites vous plaisir pour seulement 0.50€, La box gaming gagnante à tous les coups !
Inés Sánchez, développeuse

Derrière l’écran – Inés Sánchez, Games Developer chez Mainbot

Partagez sur

Notre série d’interviews “derrière l’écran”, visant à vous présenter les métiers derrière le jeu vidéo, continue ! Nous partons aujourd’hui à la rencontre d’Inés, Games Developer chez Mainbot.

 

Présentation

Pourriez-vous vous présenter à nos lecteurs ?

Bonjour, je m’appelle Inés (oui, oui, avec é) Sánchez, et je suis une jeune espagnole travaillant actuellement en France. Depuis mon enfance, j’ai toujours voulu créer et partager des histoires et des mondes, et aujourd’hui je travaille dans la création de jeux vidéo.

 

Quel est votre parcours ?

J’ai réalisé une licence, puis un Mastère, en Développement et Création de Jeux Vidéo et Serious Games à Ludus Académie, à Strasbourg. Il s’agit d’une formation double en game design et développement, axé particulièrement sur les serious games (des jeux vidéo qui apprennent quelque chose à l’utilisateur). Je travaille actuellement chez Mainbot, l’entreprise qui fait le petit robot Winky, en tant que développeuse gameplay.

 

Développement

Vous développez l’application mobile, le WinkyLab, ainsi que les jeux intégrés à Winky. En quoi cela consiste ?

Winky peut aussi servir de chapeau!

Winky peut aussi servir de chapeau!

Je développe l’application mobile de Winky, pour le moment appelée WinkyApp, et qui intègre le module WinkyLab. Le WinkyLab est la manière principale d’interagir entre l’enfant et Winky, ça lui permet de programmer le robot. On met à sa disposition des « briques » qui représentent des actions que Winky peut réaliser, ainsi que d’autres pour ce qui est la logique de programmation.

Ces briques sont placées dans un environnement de programmation interne à l’application, avec un mode pour les petits enfants, et un mode pour les plus grands qui voudraient aller plus loin. En gros, je développe un environnement de développement.

La WinkyApp intégrera bien sûr plus de modules et de fonctionnalités, que vous pourrez découvrir quand elle sera disponible au téléchargement.

 

Quels outils vous permettent de mener à bien vos missions ? En recommanderiez-vous certains ?

J’utilise surtout le moteur de jeux vidéo Unity3D, qui permet de développer des jeux vidéo multi-plateforme, ainsi que de faire de la 2D ou de la 3D à souhait. C’est un outil très puissant, facile à prendre en main mais difficile à maîtriser, et gratuit pour usage personnel. Je le recommanderais à toute personne qui voudrait apprendre la programmation de jeux vidéo, car il y a énormément de ressources gratuites en ligne pour le faire.

 

Selon vous, quelles sont les qualités requises pour être développeuse ?

Tout le monde peut devenir développeur, cependant il est important de s’entraîner et toujours être prêt à apprendre des nouvelles choses. Je dirais que la pensée logique, les mathématiques et la rigueur sont particulièrement importants dans ce métier.

 

Femme de la Tech

Le développement est considéré comme un métier plutôt masculin, avec de nombreux préjugés qui en découlent. Quel est votre ressenti ?

Il est vrai que pendant ma formation, dans les salles de classe on voyait surtout des hommes, mais ça n’a pas eu d’impact sur moi ou ma formation. Mes collègues et professeurs ne regardaient pas cela, mais nos connaissances et notre motivation.

Personnellement, je n’ai pas l’impression d’avoir rencontré des préjugés quelconques, mais je suis consciente que ça existe encore, surtout dans des grandes entreprises.

 

Avez-vous déjà été confrontée à ces dits préjugés ? Si oui, comment réagir et/ou s’en prémunir ?

J’ai été plus souvent confrontée à des préjugés de ce genre dans le monde de l’e-sport et du jeu vidéo en tant que joueuse qu’en tant que professionnelle. Et quand ça m’arrive, je réagis de la même façon que je prévois de le faire dans le monde professionnel si jamais c’est le cas : en montrant que je ne suis pas une femme, mais une personne qualifiée pour réaliser ce qui est demandé de moi.

 

De plus en plus de femmes se lancent dans le développement, que ce soit en freelance ou en entreprise. Auriez-vous des conseils à donner à leurs futur(e)s collègues pour les intégrer au mieux ?

Déjà, je les encourage, c’est un métier fantastique, dans lequel on ne s’ennuie jamais. Mon conseil est de ne pas se définir en tant que femme, homme, ou autre, mais en tant que professionnel dans son métier. Ce qui est important est d’avoir les compétences requises pour le travail, et non comment on est né.

 

Quelle direction souhaitez-vous donner à votre carrière ?

Moi, ce que je veux, c’est faire des jeux. Dans le long terme, j’aimerais me réorienter vers le game design, plus concrètement encore le level design. Ce sont des postes plus difficiles d’accès sans de l’expérience préalable dans l’industrie, donc pour le moment je profite de mes compétences en développement pour continuer d’avancer et d’apprendre.

 

Conclusion

Un petit mot pour la fin ?

Merci beaucoup pour cette opportunité et pour avoir voulu écouter mon histoire. Bon courage à toutes les personnes qui veulent faire des jeux vidéo, ne lâchez pas prise !

Tags

Partagez sur

Plasminds

Salut, je suis Plasminds, je vis dans l’Est de la France. Je suis rédacteur en chef et fais également partie de l'équipe technique du site ! Passez un bon moment sur Jeu.Video !

Vous aimerez sûrement ces articles...

Réactions sur l\'article “Derrière l’écran – Inés Sánchez, Games Developer chez Mainbot”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *