Lootmygame.com - Faites vous plaisir pour seulement 0.50€, La box gaming gagnante à tous les coups ! Lootmygame.com - Faites vous plaisir pour seulement 0.50€, La box gaming gagnante à tous les coups !
Ynglet

Ynglet – Une odyssée aérienne minimaliste et envoûtante

Présenté lors de l’évènement Guerrilla Collective 2, Ynglet se démarque par sa direction artistique à la fois épurée et évocatrice. Reste à voir comment cet élan artistique se traduit manette en main.

 

Sur les traces d’Ecco The Dolphin

“Ynglet a débuté sous forme de projet dans une game jam avec Sara Sandberg (qui a travaillé sur les graphismes de plusieurs de mes jeux). J’étais encore en train d’apprendre Unity et je voulais faire des expérimentations avec la physique du moteur. D’une manière ou d’une autre, j’ai pensé au jeu Ecco The Dolphin et j’ai voulu faire un jeu dans le même style mais avec des bulles dans le ciel.”
Explique le développeur d’Ynglet Nicklas “Nifflas” Nygren.

Si vous suivez la scène indépendante, vous connaissez peut-être le nom de cet auteur suédois déjà aux commandes de titres que Knytt, Night Sky ou encore Uurnog Uurnlimited. Des jeux certes “de niche” mais appréciés pour leurs mécaniques originales mêlant puzzle game et exploration. Développé et publié avec l’aide des Danois de Triple Topping Games, Ynglet s’inscrit totalement dans cette démarche dans son gameplay comme dans son aspect visuel.

 

Explosions in the sky

Votre aventure commence dans la peau d’un être étrange, dont la forme évoque à la fois le dauphin, la méduse, l’oiseau ou même un organite intracellulaire. Vous et votre petite famille vivez d’ailleurs dans ce qui ressemble à une cellule au sens biologique du terme. C’est alors qu’un astéroïde s’abat sur votre monde et disperse tous ces êtres aux quatre vents. Vous devrez alors survoler le ciel de Copenhague pour retrouver vos congénères.

Ynglet3

 

Le jeu se découpe dans des niveaux en 2D dans lesquels vous devez faire glisser votre personnage entre des bulles cosmiques. Vos déplacements provoquent des explosions de lumières et de couleurs et orchestrent les mélodies éthérées des cieux de la capitale danoise. Ces effets prennent toute leur ampleur dans les environnements volontairement minimalistes du jeu. La progression de votre créature devient alors à la fois planante et hypnotique au fur et à mesure des niveaux au level design intelligent et intuitif.

 

Légèreté et gravité

Au début, il n’est possible que de se laisser porter d’une bulle à l’autre en utilisant la gravité. Il n’y a donc ni plateforme, ni saut. Une fois cette technique flottante de déplacement maîtrisé, un dash devient disponible. À la façon de Celeste, ce dernier ne peut être activé qu’une fois par saut et se recharge dès que votre personnage touche un élément de décor. Cependant, chacun de ces éléments interagit de manière unique avec vous.

Ynglet5

 

Les bulles simples vous accueillent librement et peuvent servir de checkpoints, les rails vous emportent au bout d’une ligne, les lignes bleues sont des trampolines et les lignes rouges transforment l’énergie de vos dashs pour vous propulser selon une trajectoire déterminée. Tout est fait vous aider et le jeu vous permet toujours de comprendre (explicitement ou ludiquement) comment progresser. Le seul ennemi de votre voyage demeure l’inéluctable gravité.

 

Un vol enivrant mais dénué de vertiges

Passé les premières minutes un peu hasardeuses, le gameplay séduit par son côté aérien et son flow très satisfaisant. Particulièrement quand notre dauphin des airs rebondit entre les murs célestes et les nuages psychédéliques. On dessine des courbes dans la troposphère et ces instants de grâce résonnent entre les fines parois des nos bulles. Même quand ceux-ci se composent au gré de nos multiples chutes.

Ynglet4

 

Sans être punitif, Ynglet propose un challenge progressif et plutôt intéressant. De de nombreuses options sont également disponibles pour changer la difficulté ou modifier la physique des niveaux. Il est possible de ralentir le jeu, de réduire la gravité, d’accentuer l’assistance de trajectoire et le contrôle aérien. Comme l’a fait Nifflas à l’époque de la création du jeu, vous pouvez vous aussi expérimenter pour construire votre déplacement.

 

Ynglet, une ode au mouvement

Le mouvement, sa ligne et son énergie qu’il déploie pour ne jamais s’arrêter sont au cœur de l’aventure Ynglet. À la manière de jeux comme Linelight ou Flow, ce mouvement apaise autant qu’il fascine et l’on ne regrette finalement qu’une chose, la brève durée – entre une et deux heures- de ce ballet de forme et de couleurs. Ynglet est une expérience courte, méditative et libératrice. Vendu sur Steam ou Itch.io à prix réduit, c’est un titre que nous recommandons aux amateurs de plateforme à la recherche d’aventures alternatives.

Tags

Partagez sur

Sgtkabukimen

Prêtre gamer du Soleil Levant depuis deux décennies, j’aime manier la gunblade, le megabuster, et le fouet pour faire des passes d’armes avec des Cyborg Ninja Vampire dans les ruines de Neo Tokyo. Je délaisse de temps en temps mon cher Japon pour me livrer aux joies du jeu indépendant et exterminer des hordes d’aliens avec l’unité XCOM.

Vous aimerez sûrement ces articles...

Réactions sur l\'article “Ynglet - Une odyssée aérienne minimaliste et envoûtante”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *