Lootmygame.com - Faites vous plaisir pour seulement 0.50€, La box gaming gagnante à tous les coups ! Lootmygame.com - Faites vous plaisir pour seulement 0.50€, La box gaming gagnante à tous les coups !
les scénaristes, raconteurs d'histoires

Raconteurs d’histoires – Un livre qui parle des scénaristes

Partagez sur

Raconteurs d’histoires est un livre qui parle des scénaristes et de leurs nombreuses casquettes. Ils interviennent à toutes les étapes de la création d’un jeu vidéo et sont devenus une maille importante pour les studios. Il existe bien entendu des jeux vidéo qui ne brillent pas par leur scénario ou n’en ont tout simplement pas, mais de plus en plus de studios se dotent de professionnels de l’écriture pour ajouter une cohérence et une profondeur à leur jeu. C’est ce que propose de nous faire découvrir Pierre-William Fregonese dans son livre Raconteurs d’histoires : les mille visages du scénariste de jeu vidéo.

 

Le métier de scénariste, qu’est-ce que c’est ?

Il regroupe plusieurs facettes qui interviennent tout au long de la chaîne de production.

“Le jeu vidéo se construit autour de trois piliers : l’histoire, la narration et la diégèse. […] Le scénariste est ainsi à la fois l’auteur en tant que créateur de l’histoire et de la diégèse, le narrative designer qui va déterminer les systèmes de jeux permettant d’exploiter l’histoire, et le writer qui va mettre les mots sur ces systèmes.”

En effet, le scénariste est la personne qui va construire l’univers, développer le monde, son histoire, sa création, ses légendes, ses religions, son gouvernement, etc. Il veille à créer un univers cohérent et crédible afin que le joueur réussisse à s’y projeter. C’est aussi le scénariste qui va décrire les personnages, les enjeux, les quêtes et donner envie au joueur de résoudre les objectifs.

Carte du monde de The Witcher 3

Carte du monde de The Witcher 3

Il n’existe malheureusement pas de formation en France pour se préparer au métier de scénariste. Leurs parcours sont très divers et variés, mais un point commun les lie tout de même, il s’agit de leur grande curiosité et connaissance de la pop-culture.

“Développer une culture littéraire et cinématographique, la capacité à effectuer des recherches poussées sur un sujet donné, suivre les grandes questions contemporaines et les débats, puis dans l’idéal apprendre les bases du game design apparaît comme la liste des prérequis nécessaires pour arriver à devenir un créateur et un raconteur d’histoires.” 

 

Les différentes façons de raconter une histoire

C’est ce qui fait en partie la richesse du jeu vidéo, cette possibilité démultipliée de décrire un univers et pas seulement avec du texte. La narration écrite est bien entendue la première qui nous vient en tête lorsqu’on parle de narration, elle est aussi la plus simple à comprendre. Il s’agit des quêtes principales et annexes, des documents optionnels à lire, ou encore des dialogues avec les PNJ.

Livre dans Skyrim

Livre dans Skyrim

Mais la narration ne se résume pas qu’à cela. On trouve aussi de la narration dite environnementale en observant les paysages, les décors, les mobiliers, les vêtements et autres équipements, en écoutant les dialogues systémiques des PNJ qui ne nous sont pas adressés, et en passant par la musique qui plante une ambiance. Certains jeux sont passés maîtres en la matière pour diffuser ce genre de narration. Je pense au très bon Horizon Zero Dawn, il vous suffit de regarder les différents costumes d’Aloy pour comprendre comment l’humanité s’est construite. Quelles sont les bases de cette civilisation, les raisons des religions qui s’y sont développées, comment ils vivent, bref un excellent jeu que je vous recommande si vous ne le connaissez pas.

Certains jeux vont proposer une narration cyclique qui permettra de découvrir l’histoire à mesure que le joueur recommencera les quêtes et apprendra de nouvelles informations en adoptant des angles de vue différents. Vous l’aurez compris, les scénaristes peuvent s’amuser avec un grand nombre de formes de narrations qui sont expliquées dans le livre.

“L’objectif des scénaristes et des différents types de narration […] est double : créer des souvenirs, au mieux inoubliables, et partager des thématiques et messages pour faire réfléchir le joueur. […] L’objectif sera alors que le joueur soit surpris et bousculé pour comprendre ces messages. On lui enlève une part de choix pour guider son émotion.”

 

L’influence des scénaristes sur l’immersion des joueurs

Une chose est devenue évidente au fur et à mesure que le jeu vidéo s’est fait une place dans notre quotidien, c’est qu’il est un média qui permet d’apporter un regard critique sur notre société. L’auteur parle notamment de Bioshock qui démontre les ravages d’une idéologie poussée à l’excès, ou encore les récents Call of Duty dans lesquels les joueurs sont confrontés à la troisième guerre mondiale. Alors que des jeux tels que God of War ou The Witcher vont chercher à interroger sur la notion de filiation.

Bioshock

Bioshock

Tout le monde ne comprendra pas le message de la même façon, tout le monde ne le vivra pas de la même façon car chaque expérience de jeu est unique, surtout lorsque l’on demande au joueur de faire des choix qui impactent plus ou moins le scénario, mais chacun ressentira des émotions qui feront qu’il aura passé de bons ou mauvais moments avec le jeu en question. Des jeux vidéo aux thématiques fortes ne laisseront pas le joueur indifférent.

“Le sens peut être donné et enlevé, rajouté ou retranché, en partie ou en totalité. […] Dans un cas comme dans l’autre, il est difficile d’échapper à une politisation du propos ou au partage de valeurs.”

 

De l’art de bien doser le scénario

Nous avons pu le voir, le scénario aussi minime soit-il est présent pour tout type de jeu. Il est pluriel, varié, porteur de message plus ou moins fort, il véhicule des émotions chez le joueur et est souvent ce qui va accrocher ou non le joueur. Il devient alors un véritable enjeu pour les studios qui doivent se démarquer et proposer des scénarios de qualité, bien construits, bien écrits, cohérents et crédibles.

“Les scénaristes de jeu vidéo sont avant tout des créateurs et des raconteurs d’histoires qui vivent avec leur temps et profitent des possibilités offertes par la technologie. […] Le besoin d’un récit, de donner un sens à des expériences et de repenser les codes existera toujours. Il n’est que renforcé par le médium.”

Le livre apporte une mise en lumière sur le travail du scénariste qui s’inscrit dans toute la chaîne de production du jeu vidéo. De plus en plus de studios se dotent de plusieurs auteurs pour découper le travail et l’enrichir.

 

Le mot de la fin

C’est un métier, étrangement, encore peu connu et tous les studios ne font pas le choix de travailler avec des auteurs. Pourtant, le jeu n’aura que quelques secondes pour convaincre le joueur de revenir, le game design et les graphismes y sont pour beaucoup. Mais le succès des grands jeux narratifs montre bel et bien que les joueurs veulent s’évader dans d’autres mondes, veulent ressentir des émotions lorsqu’ils jouent, veulent interagir et se questionner. C’est là que les auteurs interviennent et qu’ils le font avec beaucoup de brio.

Alors si vous aussi vous aimez être transporté lorsque vous jouez, aimez prendre des décisions qui impactent l’histoire, aimez découvrir de nouveaux univers, n’hésitez pas à lire Raconteurs d’histoires afin d’en apprendre plus sur ce métier aux mille facettes.

raconteurs-d-histoires

Tags

Partagez sur

Shaelle

Gameuse, auteure, lectrice et sérievore, mes journées ne sont pas assez longues pour satisfaire toutes mes passions surtout qu’il faut aussi y caler mon temps de travail. Je joue essentiellement sur PS4 et Switch. Je suis une grande fan de The witcher, Zelda et Horizon, car j’aime être transportée dans l’histoire et époustouflée par l’univers. Je râle beaucoup en jouant mais ça fait partie du jeu, non ?

Vous aimerez sûrement ces articles...

Réactions sur l\'article “Raconteurs d’histoires – Un livre qui parle des scénaristes”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *