Lootmygame.com - Faites vous plaisir pour seulement 0.50€, La box gaming gagnante à tous les coups ! Lootmygame.com - Faites vous plaisir pour seulement 0.50€, La box gaming gagnante à tous les coups !
test-moving-out-b833011f__w854

Moving Out – Le jeu de boxes qui cartonne ?

Moving Out est le nouveau party game édité par Team 17. Le jeu est développé par les Australiens de chez SMG Studio. S’inscrivant la lignée du jeu coopératif inaugurée par Overcooked, c’est au tour du déménagement d’être décliné en jeu vidéo. Véritable cauchemar dans notre réalité, passage obligé pour accéder à une autre maison, à une nouvelle vie (Je viens d’en finir un… Si c’est pas RP ça !), voyons comment le jeu vidéo s’en sort…

 

La recette du fun

Dans Moving out, vous incarnez un déménageur au style loufoque. Vous pourrez choisir entre un chat borgne, un grille-pain ou encore une boîte de nouilles instantanées. Ce joyeux casting est très fier de servir une entreprise de déménagement dirigé par le saint “Patron”. Le jeu se décompose en monde composée de niveaux qui correspondent chacun à une maison, un chalet, une ferme ou autre lieu insolite comme une station spatiale ou un laboratoire secret ! Évidemment, votre but est de ranger des objets ou autres êtres vivants dans le camion dans un temps imparti.

Humour

C’est l’heure de jouer, cliquez sur Nouvelle partie et surprise, vous êtes accueilli par un film sur cassette. Le ton est donné, les blagues seront très matures puisque vous faites parti du FART. Régulièrement, au cours de la partie vous entendrez des flatulences émaner des différents protagonistes, sans doute pris au dépourvus lors d’un mouvement brusque… Plus sérieusement, les bruitages du jeu feront sans doute rire les plus jeunes joueurs mais à force ils s’avèrent assez lourds. Pourtant, le jeu fait parfois mouche : les nombreux tacles sur le monde du travail arrivent à tirer quelques sourires.

TableLe gameplay en lui-même est le plus important dans ce genre de jeu. Tout est interactif dans les niveaux, cassez les objets comme bon vous semble, aucun risque que le client ne vous poursuive (c’est le patron qui l’a dit !). Néanmoins votre but n’est pas de détruire la maison mais de ramener les objets. Ainsi, il existe quelques subtilités dans les commandes à connaître pour gagner quelques secondes lors des déménagements. Les gâchettes de la manette servent à attraper un objet, un autre bouton sert au saut, un autre permet de donner des coups et le dernier est attribué au lancer. Ainsi, lancer les objets depuis une fenêtre ou jeter le canapé sur le toit du camion est essentiel pour réussir la mission. A condition d’être coordonné avec ses partenaires…

 

Prepare to vous fight edition

C’est sans doute la première réaction qu’ont les joueurs devant Moving out, c’est en tout cas ce que mes partenaires de jeu m’ont dit : “C’est comme Overcooked !”. Oui, ai-je répondu, mais non… La différence majeure entre les deux titres c’est leur sujet : l’un est sur la cuisine et l’autre sur le déménagement. Un grand merci à captain Obvious ! Je m’explique, dans Overcooked, la disposition des joueurs sur la map permet tout de suite de s’organiser et d’avoir un rythme fluide dans le jeu.

Dans Moving Out, vous êtes tous sur le même point de la map. Bien sûr, au début de chaque niveau, la caméra parcours le niveau en indiquant par des contours bleus les objets que vous devrez prendre, cependant le désordre et la zizanie s’immiscent très vite dans le jeu. Tout le monde est persuadé de faire le meilleur choix et d’avoir raison, comme dans un vrai déménagement finalement ! S’ajoute à cela le “friendly fire” du jeu qui permet de mettre de grandes claques à un autre joueur un peu trop désagréable afin de provoquer des disputes d’anthologie.

Le jeu est très inclusif, le mode aide est étonnement complet, personnalisable et facilite le jeu. Ainsi, il est possible, entre autre, de réduire la difficulté d’un niveau et de faire disparaître les objets une fois déposés dans le camion (une aide qu’on aimerait utiliser dans la vraie vie). Pratique pour les joueurs les plus jeunes ou les moins habitués au genre.

Aide

Néanmoins, même avec ces aides, les cris à base de “KES TU FAIS ????” et la situation d’urgence sont constants et font le sel du jeu. J’ai également testé le jeu en solo et force est de constater que le titre perd vraiment tout intérêt. Vous êtes lâchés seul dans la map, aucun bot n’est présent pour vous épauler. Ainsi, tous les objets du niveau peuvent être portés par une seule personne. Indéniablement, Moving Out se rapproche d’un vrai déménagement, il est impossible à faire tout seul.

Moving Out maison ahntée Maison ahntée

 

Le déménagement du Tryhard

Sur les 30 niveaux, seules 5 médailles d’or ont été décrochées par mes acolytes et moi qui sommes des joueurs réguliers (nous étions 3). Si vous visez les scores parfaits, soyez plutôt 4, les médailles d’or sont presque impossible à obtenir à deux ou à trois. Bien que le jeu adapte le nombre d’objets à ramener selon le nombre de joueurs, votre patience est mise à rude épreuve. Les punitions du jeu sont sévères. Par exemple, si vous vous faites écraser par une voiture alors que vous portez un objet, ce dernier retournera à son emplacement initial. Une simple erreur peut vous coûter la médaille d’or. Les premiers essais des niveaux sont laborieux, il faut appréhender les perspectives parfois trompeuses et s’habituer aux nouvelles mécaniques de gameplay de chaque niveau et de chaque monde.

De plus, les débuts sont rudes dans Moving out. Il faut se faire aux contrôles et à la physique du jeu. Votre personnage ne bouge pas pareil selon qu’il porte un objet léger ou un peu plus lourd ce qui peut rendre la maniabilité un peu difficile à aborder. Il est nécessaire d’optimiser son trajet et organiser l’espace disponible dans le camion. S’ils ne vous restent qu’un canapé à mettre et que toutes les autres babioles ont été bazardées sans ménagement, vous pourrez perdre une bonne trentaine de secondes pour faire rentrer ce maudit sofa. Évidemment, cela peut vous coûter la médaille d’or.

S’ajoutent à cela les différents défis bonus. Ils sont présents au nombre de trois dans chaque niveau. Ils sont dévoilés aux joueurs une fois le niveau terminé. Cela permet une rejouabilité aux stages en poussant les déménageurs que vous êtes à refaire une nouvelle fois le niveau. Chaque objectif rempli permettra au joueur d’obtenir des jetons utilisables à la salle d’arcade pour jouer à des niveaux bonus aux concepts variés.

Arcade Moving outMoving out

 

Moving Out, conclusion

Petit frère d’Overcooked, Moving Out ne tient pas la dragée haute à celui-ci. Différent certes mais peut-être pas aussi huilé. Il est à privilégier pour de petites sessions lors d’une soirée jeu vidéo avec les amis ou la famille. Plus on est de fous plus on rit, ça n’a jamais été aussi vrai : à partir de trois, le titre devient franchement hilarant. Néanmoins, beaucoup de points peuvent être frustrants comme la physique, la musique un peu entêtante ou l’humour un peu forcé. Malgré tout, l’esthétique du jeu, ainsi que la variété de ses niveaux et situations en jeu permettent de fermer les yeux sur ces défauts et de passer de très bons moments dans l’hilarité générale accompagnés de nos personnages plus que prêts à dépasser les 35h.

Retrouvez ce jeu au meilleur prix chez notre partenaire, GoCleCD.fr

Tags

Partagez sur

JeanThib

Après une Playstation 2 gagnée sur une obscure machine chez Leclerc à l'âge de 6 ans (quel background !) je n'ai plus vraiment lâché la manette... Élevé dans une famille très joueuse : jeux d'action, de stratégie, d'énigmes ou autres party game, tout y est passé ! Je suis également très féru de lecture et de tout ce qui touche à l'audiovisuel. Mes activités vaquent entre tenter de speedrunner du Céleste et finir les oeuvres de Maupassant. Joueur console mais Master Race d'ici peu, j'ai hâte de partager ma plume et mon engouement pour le jeu vidéo dans de futurs articles !

Vous aimerez sûrement ces articles...

Réactions sur l\'article “Moving Out - Le jeu de boxes qui cartonne ?”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *